mardi 26 septembre 2017

[Séries] Marco Polo

Marco Polo










Sortie VO: 2014-2016
Réalisateur: John Fusco
Studio The Weinstein Company
Genre: série télévisée, semi-historique



Résumé:


Marco Polo est amené par son père à la cour du grand Kubilai Khan qui a déjà conquis de nombreux pays d'Orient et l'ensemble de la Chine à l'exception du Sud, toujours dirigé par la dynastie Song. Marco pénètre alors dans un univers où dominent cupidité, trahison, intrigues sexuelles et rivalités, et doit faire preuve d'ingéniosité pour gagner la confiance du Khan et l'accompagner dans sa quête féroce pour régner sur le Sud de la Chine. Il apprend le Kung-fu auprès d'un maître des Monts Wudang.


Chronique d'Aurélie


Comment commencer à vous parler de cette grande aventure merveilleuse que nous venons, pour une nouvelle année, de traverser? Peut-être par le début, tout d'abord... J'ai découvert cette série l'été dernier, et je suis tombée sous son charme, immédiatement. Il ne s'agit pas d'une histoire de grand explorateur traditionnel, non. Ici, les auteurs ont choisi d'explorer le long séjour de Marco Polo en Mongolie, auprès du khan Kubilai (Kublai dans la série). Avec seulement 20% d'historique contre 80% de romancé, on aurait pu s'attendre encore une fois à du grand américanisme forcené sans intérêt, eh bien non. On tombe dans cette série comme une pierre coule au fond de l'eau, on s'immerge dedans, et l'on voyage, avec Marco, dans un pays dont nous ignorons foncièrement la culture, pourtant extrêmement riche et variée. Car l'empire mongol à l'époque de Marco Polo, ce ne sont pas qu'une petite bande de sauvages nomades arpentant des plaines dans leurs yourtes. C'est une vaste culture, un pays quasiment sans frontière, qui défie, même, l'empire chrétien et papal à l'ouest. Ce sont des chinois, des arabes, des indiens, et même un "Latin", dans le personnage de Marco. Tous accepté par un Khan certes un peu tyranique, qui fait souvent des choix assez atroces, mais qui tient d'une main de maitre cet immense empire, et qui fait preuve d'une sagesse indéniable.

Car c'est là une des choses qui m'ont le plus plu, dans cette série, la sagesse qui s'en dégage. Que ce soit à travers les enseignements de feu Genghis Khan, grand-père de Kublai et de son opposant principal, Kaidu, par le biais de Hundred Eyes, le moine taoïste qui enseignera l'art du combat à Marco Polo et sert le Khan pour une raison qui lui est propre et que l'on finira par comprendre, ou par le biais des femmes, fortes, parfois guerrières, de la série, on découvre une culture à la sagesse indéniable, possédant une spiritualité millénaire, touchant à la fois à la religion et au paganisme.

Autre gros coup de coeur pour cette série, la beauté des décors, paysages, lieux, objets, costumes... et musiques. Ici, tout nous plonge dans l'univers mongol. Les musiques sont dépaysantes, profondes, vibrantes des traditions d'un peuple hautement connecté à la spiritualité, malgré leur côté très guerrier, limite barbare, évidemment. Les costumes sont des merveilles d'art et de beauté, les femmes sont magnifiques, notamment. Les guerriers très réalistes. L'univers des yourtes vous plonge dans une véritable randonnée dans une contrée lointaine, qui semblait jusqu'à présent inaccessible... et qui vient enfin à nous. On se noie dans les traditions, kurultai, mariage, conseils de guerre, fêtes, on est en plein dans l'époque de Kublai Khan et la société mongole, très complexe. L'ambiance est incontournable.

Encore un très bon point pour cette série: les acteurs et personnages. Les acteurs sont fantastiques, ils incarnent des personnages en général très bien esquissés, profonds, possédant des personnalités fortes qui nous font voyager avec eux, les adopter, avec leurs qualités et leurs gros points noirs aussi. Mes préférés: Marco (bien sûr), Chabi (l'impératrice), Mei (la concubine chinoise), Kuthulun (la guerrière fougueuse, libre et droite) et Byamba. Un grand coup de coeur aussi pour le mystérieux personnage de Hundred Eyes, qui, je viens de le voir, possède un épisode hors saison à lui tout seul, que je file aller découvrir! :-) Sagesse et humour pour ce personnage très atypique, aveugle, mais qui distingue bien plus de choses que tous les mongols réunis...

Enfin, les scènes de combat sont bien faites, savoureuses, avec beaucoup de kung fu, ce qui rend chaque mouvement artistique. Du sang, mais bien moins que dans GoT, ce qui la rend plus accessible, et d'ailleurs les combats sont bien moins brouillons car très travaillés. Du sexe, dans des scènes très belles, toutes douces, parfois choquantes... à la manière. Que dire de la concubine attachant un personnage que je ne citerai pas et le prenant par derrière... mdr... on ne voyait rien, je vous rassure, c'était juste esquissé, avec de beaux moments shibari, d'ailleurs ;-) On a explosé de rire tellement c'était... imprévisible dans une série de cette envergure. Mais ça cadre bien avec les personnages, avec leur personnalité, etc, alors chapeau bas pour avoir osé proposé cela. ;-) Les autres scènes sont toutes beaucoup plus douces que dans GoT et très belles. Encore une fois, très artistique.

Pourquoi cette comparaison avec GoT? Parce qu'une des critiques principale de cette série est que les auteurs ont cherché à concurrencer GoT (hum au passage, Game of Thrones pour les incultes :-p ), et qu'ils n'y sont pas parvenus. Alors, de mon point de vue, je ne crois pas qu'ils aient nullement cherché à concurrencer GoT, pour commencer. L'univers, l'ambiance sont vraiment très différente, et je ne vois aucun point commun entre ces deux séries. Et puis, très sincèrement, si l'on peut trouver des défauts à Marco Polo, je la trouve plus qualitative, pour l'instant, que GoT. Car ici, peu de déferlement de violence et de sexe inutiles, et surtout, tous les épisodes se valent. Je n'ai pas eu, en 20 épisodes regardés (10 par saison) un seul seul épisode où je me suis sentie déçue, frustrée, ou que je n'ai pas apprécié. Chacun se savoure. 

Une belle série artistique, une aventure humaine, spirituelle et épique à découvrir. Vraiment. Quel dommage qu'elle ait été annulée pour cause de budget, on attendait avec impatience la troisième saison... Ça reste une série à voir à tout prix!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire