samedi 30 septembre 2017

[Interviews] Elea - Illuria



Bonjour à tous,
 
On se retrouve aujourd'hui pour une nouvelle interview et c'est à nouveau une autrice d'Illuria qui nous rejoint sur le blog.
 
 
 
 
*****
 
 
Bonjour Eléa et bienvenue sur Amabooksaddict
 


1. Pour commencer, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis Eléa, j’ai 26 ans et je suis normande !





2. Depuis quel âge écrivez-vous ? Qu'est -ce qui vous a poussé à écrire la première fois ?

J’ai commencé à écrire à l’âge de 9 ans pendant les vacances d’été où je m’ennuyais. Ma mère m’a acheté « Les P’tites Sorcières » (j’ai d’ailleurs gardé le magazine comme rappel) et il y a toujours un roman vendu avec celui-ci.
Après l’avoir lu, je me suis mise à l’écriture en reprenant la trame du petit roman et en le modifiant à ma sauce. C’est comme ça que j’ai commencé à écrire et que j’ai adoré ça !





3. Pourquoi publier en autoédition ?

Les maisons d’édition sont en quelque sorte ma bête noire. Non pas à cause des refus (je n’ai jamais démarché en fait) mais plus sur le fait qu’elles ont par la suite un droit sur le roman et peuvent le faire modifier si celui-ci ne leur plaît pas. Je souhaite restée maîtresse de mon histoire et de mes personnages.





4. D'où viennent vos idées pour l'écriture ?

Je m’inspire de ce qui m’entoure et de ce que j’aime, que ce soit des romans que je lis, des séries TV, des films, jeux vidéos… Certaines scènes que j’écris sont également issues de rêves que j’ai fais en étant le personnage principal, ce qui fait que les scènes sont extrêmement bien détaillées puisque j’avais vraiment le sentiment d’y être.





5. En quelques mots, pouvez-vous nous présenter votre roman ?

« Les Gardiens de Lumière » est un roman de fantasy où Eléa retrouve son quotidien chamboulé le jour où elle découvre qu’il n’y a pas que des humains qui parcourent la Terre, que les monstres et Démons existent bel et bien et que la magie n’est pas si géniale que ça car avoir des pouvoirs c'est avant tout avoir d’énormes responsabilités et que tout n’est pas rose.
C’est aussi une quête où les personnages cherchent à savoir qui ils sont vraiment, qu’en pleine adolescence, ils doivent apprendre à faire confiance aux gens et que leurs actions peuvent avoir des conséquences positives comme négatives.





6. Avez-vous d'autres projets à venir ?

Oui, j’ai quelques idées de projets en parallèle des « Gardiens de Lumière » mais qui pourraient s’inscrire dans l’univers de Neacia. Mais j’en reparlerai plus le moment propice.





7. Avez-vous un rituel particulier avant - pendant - après l'écriture d'un roman ?

Je n’ai pas vraiment de rituel en particulier, mais j’aime écrire le soir, avec une tasse de thé et de la musique de films en fond.





8. Pour finir, un dernier mot ?

J’espère que « Les Gardiens de Lumière » vous plairont !





Question bonus : En dehors de l'écriture (et sans doute la lecture), avez-vous d'autres passions ?

J’aime beaucoup regarder les séries TV et les films. Après un séjour à l’étranger, j’ai découvert une passion pour les comics (notamment les Marvel). Je trouve que c’est une véritable source d’inspiration !





 
*****
 
L'interview touche à sa fin, merci Eléa et à très vite.
 
Vous pouvez la retrouver sur Facebook, Twitter, son blog et futur blog.
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire