mercredi 6 septembre 2017

Illuria, qu'est-ce que c'est ?





Bonjour à tous,
 
On se retrouve aujourd'hui pour une présentation/interview puisqu'il s'agit ici de la plateforme Illuria.
 
J'espère que l'article vous plaira.
 
 
 
 
*****
 
 
 


 
Bonjour, en quelques mots, pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour, je m’appelle Thomas, de pseudonyme Asthom sur internet. Étudiant en informatique de 23 ans, auteur, scénariste et développeur web, je suis le président fondateur d’Illuria.

 

 

Qu’est-ce qu’Illuria ?

Illuria est une association de création et d’édition d’œuvres multimédia ayant pour but de rassembler les créateurs d’internet en leur permettant d’échanger avec d’autres créatifs, leur donnant d’apprendre, de créer et de progresser au sein d’un même collectif composé de talents divers et variés venus des quatre coins de la France et même au-delà. Le champ de création des membres d’Illuria sur internet est ouvert à de nombreuses activités : romans, BD, illustrations, digital painting, compositions musicales, videomaking, streaming, jeux vidéo voir web-série, internet n’a aucune limite !
Structure à la fois jeune et à échelle humaine, sans volonté de se prendre pour l’élite, le collectif Illuria se charge de promouvoir les créations de ses talents en les mettant les uns et autres en relation afin de favoriser un climat d’échange et d’entraide.
Grâce au site web de l’association, les communautés de chaque talent peuvent découvrir ou redécouvrir les nombreuses créations des autres membres d’Illuria. Ainsi, la visibilité de chaque créateur se voit étoffer de jour en jour grâce à cet échange bénéfique aux talents.

 

 

Comment vous êtes-vous rencontrés et comment vous est venu cette idée de vous regrouper dans un tel projet ?

Certains membres se connaissent depuis plusieurs années maintenant. Personnellement, j’ai rencontré Elkiu (vice-présidente, auteure) et Reazze (illustrateur) il y a maintenant 8 ans sur un MMORPG. Alors dans la même guilde, Elkiu et moi avons rencontré en 2012 Raiten (développeur web) sur un autre MMORPG, Guild Wars 2, et Yoshk (illustrateur) en soirée IRL chez la miss en juillet 2015. Dans un parcours sur Youtube écourté, j’ai fait la rencontre de Kracki (correcteur). Tyragrio (auteur) a intégré Illuria après avoir fait ma connaissance (Asthom) sur Twitter. Voyant son ami intégrer le collectif, Eléa Grévin (auteure) a postulé à son tour, qui a ensuite parlé de l’association à Emisiala (dessinatrice) et Anthony (auteur). Quant à Julie Tulis (blogueuse, chroniqueuse), d’abord partenaire, la jeune auteure a décidé de nous rejoindre, car le courant est vite passé entre elle et les autres membres.

En ce qui concerne sa création, au départ, Illuria n’était qu’un groupe que constituaient les membres du projet Les Amazones.

De fil en aiguille, nous avons construit le projet d’aide à la création sur internet par le biais d’une association officielle. L’idée de pouvoir rencontrer d’autres créatifs, d’échanger avec eux sur des passions communes et même créer ensemble nous paraissait une évolution logique. Nous nous étions déjà réunis une fois, pourquoi ne pas le refaire ?

Illuria est avant tout une aventure humaine. Je laisse les qualificatifs sur le collectif aux membres. ;)

 

Elle existe depuis combien de temps ?

Officiellement, depuis septembre 2015. Officieusement, Illuria existait déjà en avril 2015. Toutefois, son lancement a vraiment eu lieu en avril 2017 avec l’arrivée des auteurs Tyragrio, Eléa Grévin ou encore d’Anthony et de leurs projets, mais aussi de l’illustratrice Emisiala avec ses nombreux personnages posés sur le papier, et de la blogueuse Julie Tulis.

 

 

Pourquoi avoir créé cette association ? Quel est son but ?

Au départ, Illuria n’était qu’un groupe constitué du projet Les Amazones. Mais au fur et à mesure de nos rencontres sur internet, nous avons eu le désir d’offrir l’opportunité à d’autres créatifs de pouvoir rencontrer d’autres créateurs d’internet, d’échanger avec eux et de leur permettre de créer, tout en promouvant leurs travaux avec un site internet commun.

 



Pouvez-vous présenter les œuvres disponibles ?
Les œuvres littéraires :

La première est la licence transmédia Les Amazones développée par Elkiu et moi, auteurs, et illustrée par Yoshk et Reazze.

Cette dernière suit les aventures de protagonistes loufoques, caricatures de réelles personnes faisant parties de notre communauté gaming « Les Illus », à Elkiu et moi, tout cela dans un univers de High fantasy liant l’humour et le sérieux.

Ces héros multipliant les problèmes et au destin lié à celui d’un groupe d’aventurières légendaires appelé les Amazones, seront vite confrontés aux enjeux majeurs et dangereux de l’Univers nommé Grand Tout au cours d’histoires inspirées de nos nombreuses heures passées sur les MMORPG.

 

La seconde, de Fantasy, Les Chroniques du Monde d’Argantar qui content l’histoire de Dawnwolf où tout le distingue des autres habitants du monde d’Argantar : oreilles pointues, cheveux noirs, yeux bleus… Comme si cela ne suffisait pas, le jeune homme arbore à son front un mystérieux signe. Fils d’armurier, quand ceux se son âge aident en premier lieu leurs parents dans les tâches quotidiennes, lui, ne pense qu’à jouer.

Quand vient la nuit, des images de mort hantent l’esprit du jeune homme, champ de bataille jonché de cadavres et monstres dévorants des corps. Un jour, dans l’un de ses rêves, le jeune homme assiste à l’éveil d’un Tyran endormi depuis des siècles. Dès lors, l’heure de la révélation a sonné. Dawnwolf prend la route, seul, afin de résoudre ce mystère et faire la lumière sur l’étrange sceau qui pare son front…

 

Puis, la troisième licence, également transmédia, est celle de NEACIA.

La première œuvre nommée « Les Gardiens de Lumière » est un roman de fantasy où Eléa retrouve son quotidien chamboulé le jour où elle découvre qu’il n’y a pas que les humains qui parcourent la Terre, que les monstres et Démons existent bel et bien et que la magie n’est pas si géniale que ça. Avoir des pouvoirs endosse d’énormes responsabilités et que tout n’est pas rose. C’est aussi une quête où les personnages cherchent à savoir qui ils sont vraiment, qu’en pleine adolescence, ils doivent apprendre à faire confiance aux gens et que leurs actions peuvent avoir des conséquences positives comme négatives.

 

La quatrième, Les Chroniques du Kendwar. Le Kendwar est un continent troublé par les conflits depuis bien longtemps, avant même que l’être humain y pose le pied. L’alliance des Humains et des Maj’Karal affronte celle des Norfangs et des Feor’Karal depuis des décennies, et nul n’imaginait encore les conséquences du combat et l’ascension d’un général humain aux ambitions aussi affûtées que sa lame…

 

Et enfin, la dernière. Les Élémentaires par Julie Tulis, disponible sur Scribay, roman fantastique.
Le résumé :
Elle a grandi seule, rare sont les souvenirs qui lui reste de son passé. Pourtant un soir, une personne va tout déclencher. Mais qui est-elle en réalité ?

Lorelei 21 ans, pensait vivre sa vie comme elle l’entend. Mais l’irréel va venir frapper à sa porte et elle va découvrir qu’au fond de son esprit se cache un don rare et pur. Elle doit vite le récupérer pour pouvoir être sauvée, car malheureusement elle est recherchée. Sans compter qu’une guerre se prépare... dans le monde auquel elle appartient. Abandonner sa vie, se battre, se confronter à la vérité et à la réalité, entre amour et amitiés, que va-t-elle choisir ?

 

Les œuvres graphiques :

Parce qu’Illuria n’est pas seulement un collectif d’auteurs, mais une association de créatifs, vous trouverez sur notre site (et également Instagram) de nombreuses illustrations dessinées par nos artistes Reazze, Yoshk et Emisiala.

 

 

Une dernière chose à nous dire ?

Je souhaite tout d’abord vous remercier de l’opportunité que vous nous offrez en nous donnant la parole auprès de votre communauté. Merci pour le travail que vous faites pour le milieu de l’auto-édition.

En seulement quelques mois, Illuria a connu une ascension et un développement non anticipé. Il reste encore beaucoup à faire, et de nombreux projets sont déjà en préparation.

Nous n’oublierons jamais que tout cela, c’est grâce à vous, communauté qui soutient la créativité sur internet de tout genre. Continuons cette longue route ensemble, et construisons de beaux projets.

Merci.




Voici quelques illustrations des membres d'Illuria, un grand merci à eux !
 
 
 Vous pouvez voir d'autres illustrations ici (portfolio) et ici (Instagram) ; Emisiala a un compte Instagram tout comme Yoshk. D'ailleurs, Yoshk partage également sur Devian Art

 


















 













Mes lectures chez Illuria
 
Pour le moment, je n'ai pas encore commencé à lire les auteurs d'Illuria pour la simple et bonne raison que j'ai déjà la tête sur plusieurs plateformes en plus de mes PAL perso/sp mais ça viendra par la suite et je serais très heureuse de vous en faire part ici même.
 





*****
 
 

2 commentaires:

  1. Nous te remercions encore pour cette interview que tu as eu la gentillesse de nous proposer ! :)

    RépondreSupprimer