vendredi 22 septembre 2017

[Chronique] Seule la fleur sait - Rihito Takarai

Seule la fleur sait - Rihito Takarai






(je vous mets les trois couvertures parce qu'elles sont juste trop splendides! <3)


Titre: Seule la fleur sait
Auteure: Rihito Takarai
Éditions Taifu comics
Genre: manga - yaoi
3 tomes




Résumé:


Misaki est un garçon délicat, assez renfermé sur lui même mais d'une pure beauté. Arikawa, en revanche, est un peu trop franc et naïf mais très intelligent. Ils se rencontrent un jour, par hasard, sur leur campus, lorsqu'Arikawa aide le maladroit Misaki. Pour ce dernier, leur rencontre va déjà bouleverser son existence. Mais c'est surtout celle d'Arikawa qui va changer, car sans le savoir, ses rêves pleins d'amour sont remplis du nom de Misaki et de cette fleur de verre, qu'il est sûr, d'avoir déjà vu quelque part. Et au fond de lui, il sait qu'il retrouvera bientôt cet inconnu, qui hante son coeur toutes les nuits.




Chronique d'Aurélie


Un manga tout doux et très poétique, signée par une mangaka incontournable (dont je vous ai déjà parlé puisqu’elle est également l’auteure de 10 Count).

« Seule la fleur sait », c’est du lyrisme à l’état pur. L’histoire de deux adolescents très différents l’un de l’autre, dont la rencontre brutale (littéralement, puisque les deux garçons se foncent dedans les deux premières fois, sans le vouloir bien sûr) va chambouler leurs univers.

Arikawa est un garçon très sociable, toujours souriant, ouvert et très joyeux. Un peu naïf et fleur bleue, également ! Il a une personnalité très lumineuse et énergique. Il a un souci de vue (myopie je pense, vu sa façon de voir sans lunettes) qui l’oblige à porter des lentilles (ou des lunettes chez lui). Très intelligent, il fait des études de droit, mais se retrouve à aider au labo de botanique parce qu’il a « une dette » envers le professeur qui gère le labo.

Misaki est tout l’inverse. Très sensible, très renfermé sur lui-même, il passe tout son temps libre dans le labo, avec les plantes qu’il semble affectionner plus que les humains. Il est timide et manque d’assurance, n’a pas vraiment d’amis, à part le professeur, qu’il considère comme son mentor. C’est un personnage plus sombre qu’Arikawa, plus touchant, également.

Lors de leurs deux premières rencontres, Arikawa a des soucis avec ses lentilles, et il ne peut pas voir Misaki autrement que flou. La seule chose dont il se souvient de ces rencontres, c’est le bijou en forme de fleur (pour les filles, mais qui lui va si bien !) que Misaki portait autour du cou, et dont la chaine s’est brisée lors de leur second accrochage et finit entre les mains d’Arikawa. Mais si Arikawa ignore tout de ce garçon mystérieux, il se met pourtant à rêver d’une personne nommée Misaki, et dont il serait éperdument amoureux. Il est absolument incapable de savoir qui est cette mystérieuse Misaki dont il rêve, et dont sa petite-amie, ayant entendu le nom, est jalouse… C’est au détour d’un document scolaire sur lequel est inscrit le nom de Misaki (qui se révèle être un garçon… notre second héros) qu’Arikawa apprend qui est cette personne à laquelle il ne cesse de penser. A peine a-t-il découvert la vérité qu’il se jette sur Misaki pour lui dire qu’il l’aime beaucoup… en plein milieu de l’école. Misaki fuit, et Arikawa, dont l’innocence est aussi touchante qu’elle donne envie de le secouer, ne comprend pas ce qui lui arrive… Pas plus qu’il ne sait où il a rencontré ce garçon timide et adorable qui lui affirme ne pas le connaitre (il ne l’a pas reconnu, puisqu’il voyait flou, mais il a l’impression de l’avoir déjà rencontré, pourtant).

Voilà un démarrage haut en couleur et très dynamique, mais aussi poétique, avec l’introduction de ces rêves, notamment, et aussi de la présence du bijou fleur, et de l’univers des plantes, qui semble passionner Misaki. Et il faut le dire, ces deux adolescents sont très touchants, leur douceur et leur pureté sont désarmantes.

Suite à ces premières rencontres très mouvementées, Arikawa va commencer à travailler au labo de botanique, et donc à côtoyer au quotidien Misaki, qu’il n’a de cesse que de tenter d’apprivoiser. Mais derrière la retenue et la timidité de Misaki, se cachent bien des secrets… Une histoire de vie difficile, chaotique, peuplée de pleurs, de peurs et de solitude, qui fait de Misaki un personnage à la fois un peu mystérieux, et surtout très émouvant. On comprend peu à peu sa peur d’approcher d’Arikawa, au fur et à mesure que les sentiments des deux adolescents se précisent et s’intensifient… On apprivoise ses réactions, qu’Arikawa ne comprend pas toujours, mais dont il découvre les raisons au fil de ces trois magnifiques mangas au lyrisme féerique. Tendresse, complicité, bouleversement, amour, les ingrédients de « Seule la fleur sait » sont un peu magiques, et la recette marche vraiment bien… On est sous le charme, du début à la fin, et c’est avec une immense nostalgie, peuplée de joie émue, qu’on repose le troisième volume en rêvant à la suite (suite qui, d’ailleurs, a été écrite dans un court opus supplémentaire tout aussi magique).

Et que dire des dessins ? Je suis encore une fois sous le charme, comme dans chacun des mangas de Rihito Takarai. Cette mangaka possède un talent unique, ses dessins sont tout simplement merveilleux. Des traits plutôt simples, mais d’une pureté aveuglante, d’une beauté qui ne peut pas laisser indifférent. Arikawa et Misaki sont magnifiques, leurs expressions sont très travaillées, douces et intenses à la fois. Leurs émotions défilent sur leurs visages, parfaitement lisibles. Les couvertures sont à tomber par terre tant elles sont belles. Je rêverais de les avoir en grand dans mon salon !! ^^

C’est un manga incontournable, pour moi, que je ne saurais que vous conseiller. Les scènes de sexe sont très peu nombreuses, et relativement soft, ce qui fait que ce manga est classé en 14+, et vraiment, même ceux d’entre vous qui ne sont pas amateurs de scènes érotiques ne devriez pas être choqués ici. Et puis c’est fait avec une telle douceur et une telle poésie…



Points positifs : des dessins exceptionnels. Une histoire toute douce, énormément de poésie et de tendresse dans ce manga merveilleux. Des personnages extrêmement touchants.

Points négatifs : pas trouvés…


Note: 4,9/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire