mardi 26 septembre 2017

[Chronique] Le Cycle de l'Enfant des Étoiles 1 - Nicolas Gomez

 Le Cycle de l'Enfant des Étoiles, tome 1: Lune de Sang - Nicolas Gomez










Titre: Le cycle de l'Enfant des Étoiles, tome 1: Lune de Sang
Auteure: Nicolas Gomez
Auto-Édition
Genre: fantasy



Résumé:


A l'âge de seize ans, tous les jeunes hommes des Terres de Grandu doivent accomplir leur année de service militaire. Vindex, qui n'a jamais quitté les contrées enneigées du Nord, va devoir s'acquitter de cette obligation en compagnie de deux compagnons de son village natal. Ils effectueront leur service à la frontière du Grand-Duché d'Urmano, en paix avec les Terres de Grandu depuis vingt ans. Mais d'étranges ombres venues du sud planent sur le continent et les hordes sauvages des Terres Perdues menacent à nouveau son équilibre. Pris dans un engrenage dont ils ignorent tout, les trois jeunes sortiront-ils indemnes de ce difficile passage à l'âge adulte? Rien n'est moins sûr, d'autant que le Ciel lui-même viendra se mêler de leurs affaires...


Biographie de l'auteur:


Nicolas Gomez est né le 24 Mars 1994 en Aveyron, dans le Sud de la France. Bercé par Tolkien, Feist, Pratchett et bien d'autres, écrire un roman est pour lui un rêve d'enfant, enfin réalisé avec le Tome 1 du Cycle de l'Enfant des Étoiles, Lune de Sang, puis le Tome 2, du Sang et des Dieux.




Chronique d'Aurélie

Lune de Sang est le premier tome d'une saga dont on attend la suite avec une grande impatience. Voilà un auteur auto-édité (Nicolas Gomez) qui vaut le détour, et le genre de lecture qu'on ne peut pas regretter, et qui dépasse de loin un certain nombre de romans d'auteurs édités! ^^ avec ce genre d’œuvres, si quelqu'un trouve encore à redire sur l'auto-édition, c'est qu'il a tort, moi j'dis! ;-)

L'écriture déliée et agréable permet d'entrer dans cet univers original en douceur. On savoure le texte, qui se lit avec une facilité désarmante. Difficile de s'arrêter une fois lancé dans l'histoire. Le style est fin, léger, il se déguste, vraiment. On peut toujours trouver à redire à certaines tournures, mais moi je tire mon chapeau devant Nicolas qui nous offre un quasi sans fautes sur un premier livre édité, qui n'a rien à envier aux "grands" auteurs ("grands" pour connus, parce que question art et maitrise, je classe sans hésiter Nicolas du côté des "grands").

Cheminer aux côtés de Vindex, Einar et Enrik est une aventure qui vaut vraiment le détour. Ce sont trois jeunes "hommes" partant simplement faire leur service militaire, qui se retrouvent pris dans une tempête bien plus grande qu'eux. Le scénario met du temps à se dessiner, mais ça n'est pas un défaut, car d'une part le style littéraire de l'auteur est magique et qu'on prend un plaisir formidable à lire ses mots (même quand, d'un point de vue purement scénaristique il ne se passe rien "d'important" -encore que, vous me connaissez, je ne juge par l'important à propos d'un scénario et que je préfère un bon dialogue inutile entre des personnages réalistes qu'un scénario complexe à se mettre mal à la tête lol- on apprécie ces moments-là, découvrir avec nos héros le monde des hommes, ou plutôt celui des soldats, avec leurs "merveilles" plutôt futiles et légères ;-) ), et d'autre part parce qu'on se retrouve proche de nos trois jeunes héros qui galèrent encore à comprendre le monde dans lequel ils ont été projetés, et qu'on suit leurs pas de guerriers débutants avec grand intérêt.

Peu à peu, les personnages prennent une certaine ampleur, même si je les trouve encore tous un peu "timides" (niveau personnalité) et mystérieux. On apprend à apprivoiser ces trois jeunes hommes qui se cherchent, et leurs compagnons qui recèlent bien des mystères. Le côté adolescents un peu maladroits est bien retracé, rendant nos trois héros plutôt touchants. On a parfois envie de leur tapoter l'épaule avec bienveillance. Ils ne sont pas vraiment agaçants, mais clairement, ils se cherchent et la vie n'est pas toujours facile pour des adolescents découvrant les joies des beuveries, du sexe, et celles, plus relatives, de la guerre... ^^

L'univers est dévoilé peu à peu, avec beaucoup de savoir-faire. La carte est bienvenue pour se repérer. Les peuples apparaissent petit à petit, en même temps que nos trois héros découvrent... que ce ne sont pas des légendes. Le peuple nain est bien fouillé, j'ai beaucoup aimé les passages dans la Montagne Nuageuse. Les elfes sont encore un mystère, les Wats sont très intéressants ('fin remarquez, je sais pas si intéressants est le mot exact... lol ). Les peuplades humaines sont bien travaillées. La magie, dans cet univers, me questionne beaucoup. Je trouve intéressant la perception énergétique des magiciens, j'espère que cela sera développé plus amplement dans la suite. C'est assez atypique et très prometteur.

J'ai hâte de découvrir le second tome. La fin du premier met l'eau à la bouche, même si je dois avouer que je ne m'attendais pas à cela. Evidemment, on se doute qu'il va y avoir un gros retournement de situation dans le 2, ou alors au moins, on l'espère!! L'épilogue m'a vraiment plu.

J'ai envie d'en découvrir plus sur Marvela, notamment. Un gros coup de cœur pour moi que cette femme si civilisée, capable d'une telle barbarie et violence. On la sent plus fragile qu'elle ne le laisse paraitre... avec un passé bouleversant. Une femme forte dans un monde d'hommes brutaux, évidemment ça ne pouvait que me plaire. Ses changements d'humeur en disent long sur ce qui a bien pu lui arriver dans le passé, et on a vraiment envie de creuser son histoire! De la voir interagir plus encore avec ses compagnons, aussi... :D

J'ai également particulièrement accroché avec le personnage d'Einar, quoi qu'on puisse en dire. Je trouve qu'il met une bonne dynamique dans le livre, il permet d'en apprendre plus sur le monde tout en douceur, par son savoir, et il est assez fascinant, même si ses bourdes sont à la hauteur de ses qualités. Enrick reste plus mystérieux pour l'instant, Vindex est évidemment le héros incontournable. Il a un côté doux et gentil de gros ours malhabile, sa simplicité est touchante. Ca ne l'empêche pas d'être un sacré gaillard tout à fait capable de se défendre dans ce monde brutal. Je lui préfère tout de même l'esprit tortueux et polissé d'Einar, j'avoue. ^^

Seul petit bémol, il manque une table des matières dynamique qui permet de revenir facilement en arrière, de retrouver la carte ou un chapitre en un seul clic. Mais c'est le cas sur beaucoup d'ebooks, alors ce n'est pas si grave, et puis pour tout avouer, la seule fois où j'ai voulu revenir en arrière... c'était quand je venais de terminer le roman! ;-) Ca ne m'a donc pas gênée des masses.

Merci Nicolas pour ce beau voyage. Je ne peux que vous conseiller son oeuvre, si vous ne l'avez pas encore découverte...


Points positifs : style fluide et agréable, un univers complexe qu’on ne se lasse pas d’explorer, des noms de personnages vraiment sympas.

Points négatifs : pas trouvés

Note: 4,2/5 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire