mercredi 20 septembre 2017

[Chronique] Escape Journey 1 - Ogeretsu Tanaka

Escape Journey tome 1 - Ogeretsu Tanaka









Titre: Escape Journey
Auteure: Ogeretsu Tanaka
Éditions Taifu comics
Genre: manga - yaoi
Âge: 18+
2 tomes parus, série en cours



SERVICE PRESSE



Résumé:


Arrivé à l'université, Naoto revoit son ex-petit ami, Taichi, avec qui il avait rompu et n'avait plus revu depuis. Ces ex-compagnons se retrouvent à devoir partager la même université, les mêmes cours ainsi que les mêmes amis... Mais alors que Naoto avait réussi à tourner la page sur leur relation, il retrouve néanmoins l'ami qu'il avait perdu en Taichi. Mais leurs sentiments d'antan viennent les perturber, et c'est sans oublier Fumi, une amie des deux garçons qui éprouve des sentiments à l'égard de Taichi...


Chronique d'Aurélie


Tout d’abord un grand merci à Taifu comics pour ce beau partenariat et pour la gentillesse de leur accueil.

Je n’ai pas foncièrement flashé sur la couverture de ce manga, sans doute à cause du fond orange qui est très vif, mais malgré tout je trouve le dessin vraiment très sympa, et très annonciateur d’une histoire où amitié, amour, tendresse et complicité se font la part belle. Les dessins de ce manga sont vraiment magnifiques. Très travaillés, très expressifs, également. Les personnages sont splendides, des traits simples, bien faits, efficaces, avec une vraie palette d’émotions qui se perçoit sur les très beaux visages des différents protagonistes. C’est déjà un grand plus, pour moi qui aime les belles illustrations. Ces dessins permettent de s’attacher encore plus facilement aux personnages, de vivre avec eux leurs émotions et sentiments, et de savourer fortement ce beau livre. Les scènes érotiques sont joliment détaillées, mais restent plutôt douces, avec beaucoup de communication et de complicité dans la plupart d’entre elles (parfois même de l’humour ! ^^). Elles sont nombreuses et plutôt longues, un vrai plaisir qui participe à l’ambiance intense et acidulée de cette histoire pleine de piquant.

L’histoire, parlons-en. Je suis complètement tombée sous le charme de ce manga, et ce dès les premières pages ! Une romance complexe, pleine de rebondissements. Au début, Nao et Taichi, après une rupture douloureuse et violente au lycée, se retrouvent dans le même cercle d’amis à l’université. Gros imprévu pour Naoto qui flippe complètement de se retrouver face à face avec son ex et se demande comment se comporter. Taichi lui a fait du mal, dans le passé, beaucoup de mal. Après avoir accepté de se livrer corps et âme à lui, Naoto, suite à une dispute, a très mal vécu les mots durs et cruels de son petit-ami de l’époque, qui l’ont blessé. Lui pensait qu’ils vivaient tous les deux une vraie histoire d’amour, mais il réalise (à tort ou à raison ? Ce sont les mots de Taichi qui l’ont poussé à croire cela, en tout cas !) que pour son ami, cette relation semble n’être que sexuelle… Difficile, donc, pour lui, de revoir si subitement Taichi, qu’il ne pensait pas retrouver un jour, puisque Naoto étudie les langues tandis que Taichi, étant scientifique, aurait dû aller dans une autre université…

Ce manga démarre donc sur une tension assez énorme, avec les pensées très chaotiques et anxieuses d’un Naoto un peu dépassé et perdu. La personnalité de Nao l’oblige à considérer de redevenir ami avec Taichi : toujours souriant, il se refuse à laisser penser qu’il puisse aller mal, vivre des émotions troubles ou souffrir. Comme il ne veut pas que ses nouveaux amis le rejettent ou se demandent pourquoi il fuit Taichi, il se retrouve donc à fréquenter ce dernier à nouveau. C’est évidemment le début d’une nouvelle aventure pleine de remous qui vient de démarrer…

Il faut savoir qu’avant de devenir amants, Nao et Taichi étaient deux amis très proches, qui s’adoraient et passaient leur temps à rire et à chahuter ensemble. Leur relation est devenue tendue, compliquée et conflictuelle lorsqu’ils ont commencé à sortir ensemble. C’est un élément important de l’histoire, dont on découvre peu à peu les raisons, au fur et à mesure que nos deux ados se retrouvent et se questionnent sur leurs sentiments.

On suit surtout le point de vue de Nao, ce qui nous permet d’aborder en profondeur ses ressentis et émotions. Il est d’abord heureux de redevenir ami avec Taichi, mais très vite ses anciens sentiments vont évidemment refaire surface… Qu’en est-il de Taichi ? Chacune de ses expressions montre à quel point il tient à Nao, et sa présence dans la même université que Nao nous fait nous demander, réellement, s’il n’est pas venu là pour retrouver son ancien ami et amant… Si Naoto s’étonne simplement de le revoir dans un lieu où il n’aurait jamais pensé le trouver, le lecteur, lui, creuse plus loin, recoupe les informations et les expressions très travaillées du visage de Taichi et arrive vite à la conclusion que, depuis le départ, il y a sans doute eu un réel malentendu… Mais rien n’est simple, évidemment, surtout dans la tête de deux adolescents se posant autant de questions sur eux, et sur l’autre… Leur liaison devient rapidement très intense et pétillante, mais aussi assez complexes pour que la tension revienne les perturber abondamment…

En plus de leurs propres nœuds émotionnels concernant leur relation tumultueuse et tendancieuse, viennent se poser les problématiques typiques de leur âge : l’école, les amis, et les filles, bien sûr. Autant Taichi ne semble pas intéressé par la gent féminine, autant Nao, lui, est très proche des filles. Et avec deux beaux garçons comme eux, nécessairement, l’inévitable finit par arriver : Fumi, une fille de l’université, tombe amoureuse de Taichi. Une sortie à quatre est organisée avec également Mika, une amie de Nao. Mais est-ce que Fumi intéresse Taichi ? Il suffit de regarder le dessin du quatrième de couverture (qui résonne fortement avec la sortie à 4 à l’aquarium, scène que j’ai adoré pour sa douceur, son côté « secret » et la beauté des expressions des visages de Nao et Taichi, au passage) pour comprendre que cette relation naissante est vouée à l’échec… A moins que Fumi montre des facettes d’elle inattendues, qui donnent une nouvelle dynamique à la fin de ce premier tome ? A vous de le découvrir, mais sachez d’avance que les filles sont très présentes dans ce manga, et qu’elles ont de belles personnalités, et de belles interactions avec nos deux embrouillés de service… C’est d’ailleurs quelque chose que j’ai beaucoup apprécié. Ce n’est pas souvent que les filles prennent autant de place dans un yaoi, et c’était vraiment une bonne idée de leur permettre des interactions si fréquentes et parfois si inattendues avec Nao et Taichi !

Il est vrai que c’est une histoire qui parle autant d’amour que d’amitié. Avec la problématique qui relie Nao et Taichi, on a ici un questionnement incessant sur le genre de relation qu’il leur faudrait mieux avoir : amour ou amitié ? Les deux semblent finalement très compliqués… pour différentes raisons, certes, mais ni l’un ni l’autre ne sont gagnés d’avance !

J’ai beaucoup apprécié la profondeur de ce manga. Une histoire d’ados, avec sa légèreté et ses interrogations. Entre humour et gravité, entre tendresse et pétulance, il y a une belle ambiance qui nait très rapidement, une simplicité faite de complexité et de complicité, pour une histoire d’amour « pas comme les autres »… Un manga à découvrir à tout prix !




Points positifs : de très beaux dessins ; une histoire profonde, à la fois grave et légère ; une magnifique romance avec beaucoup d’émotions ; des personnages complexes très attachants.

Points négatifs : haut niveau d’additivité ! ;-)

Note: 4,7/5 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire