lundi 21 août 2017

[Chronique] S'en souvenir - Justine Savy




Titre : S'en souvenir
Auteur : Justine Savy
Editions : The Book Edition
Genre : Contemporain
Pages : 132
Sortie : 2016
Prix : Papier






SERVICE PRESSE






Résumé : Que se passe-t-il lorsqu'en une nuit, tous nos rêves disparaissent ? 

Après son premier solo de danse, Elizabeth s'endort, des souvenirs plein la tête. A tout juste quinze ans, la jeune fille rêve de devenir danseuse. Seulement, lorsqu'elle se réveille le lendemain auprès d'un homme qu'elle ne connaît pas, dans un corps qui ne lui appartient plus, dix-huit longues année remplies de souvenirs se sont écoulées. Des souvenirs qui ne font plus partie de son esprit...







Avis : Tout d'abord, un immense merci à Justine Savy pour l'envoi de son roman papier.

Nous faisons ici la rencontre de la jeune Elizabeth, 15 ans, qui s'apprête à réaliser son rêve : son premier solo de danse. Elle danse merveilleusement bien ce soir là et, quand elle se réveille le lendemain matin, elle a 33 ans et ne se souviens plus des 18 années passées. C'est là que commence véritablement l'histoire et donc la recherche de son passé.

C'est une histoire assez courte mais avec beaucoup de rebondissements que nous découvrons au fil des pages avec grand plaisir.
Il est question de rêves, d'amour, de danse et personnellement, je n'ai pas vu venir l'élément déclencheur et encore moins la fin. J'ai pu deviné quelques éléments mais j'ai été surprise sur plus des trois quarts du roman et c'était très plaisant.

Justine est une toute jeune autrice, elle a une plume douce, simple, fluide, agréable et j'ai aimé la lire. En publiant de nouveaux romans, elle pourra peaufiner son style et nous pourrons alors découvrir de grandes histoires.

Une histoire douce mêlant rêves et amour au côté d'une touchante plume.






Note : ★★★★☆

dimanche 20 août 2017

[Chronique by Kaze] Im, Tome 3 - Makoto Morishita



Saga : Im
Tome : 3
Mangaka : Makoto Morishita
Editions : Ki-oon
Collection : Shonen
Pages :
Sortie : 6 Juillet 2017
Prix : Papier






Résumé : Le réveil du prêtre maudit le plus puissant d'Égypte !
Depuis qu'elle est toute petite, Hinome n'a aucun ami. À l'école, on la dit maudite... Et pour cause : chaque son qui sort de sa bouche se transforme en flamme mortelle ! Alors qu'elle rentre comme d'habitude chez elle sans avoir parlé à qui que ce soit de la journée, elle tombe sur un étrange garçon en pleine cavale dans les rues de Tokyo. Elle lui propose de l'héberger, avant de découvrir qu'elle a devant elle rien de moins qu'Imhotep, le plus grand prêtre-sorcier de l'Égypte ancienne ! Malgré ses airs d'adolescent, il cache d'immenses pouvoirs... si grands qu'il s'est attiré la colère des dieux. Considéré comme le pire criminel de tous les temps, il a été condamné à un sommeil artificiel...

Mais 3 000 ans plus tard, le monde est de nouveau menacé par les Magai, des démons maléfiques, et les geôliers d'Im n'ont d'autre solution que de faire appel à lui pour régler le problème. Imhotep, qui voue une haine profonde à ces créatures, ne se fait pas prier pour les éliminer... en commençant par celle qui avait pris possession du corps de Hinome ! Réunis par le destin, Im et la jeune fille se lancent dans un combat sans pitié, avec pour le mage une chance de trouver la rédemption au bout du chemin...






Avis : Quand j'ai vu ce tome trois à Cultura, j'ai tout de suite sauté dessus afin de me l'offrir (oui, oui, c'est moi qui disais vouloir économiser x')). Mais, voyez-vous, je ne suis pas responsable puisqu'il m'appelait, il me suppliait de l'acheter.. si, si je vous jure (a)

A la fin de ma lecture, j'étais comme toute retournée.. En effet, l'histoire s'assombrit au fur et à mesure de notre lecture et on en apprend toujours plus sur les protagonistes.

J'ai dévoré ce tome à peine à la maison (et ça, c'est seulement parce qu'Ama ne voulait pas que je le lise dans la voiture sinon il aurait été lu à ce moment là x')) et je suis vraiment très impatiente d'avoir la suite.

Je m'attache de plus en plus aux personnages et j'ai vraiment envie de lire les tomes suivants pour les retrouvés !

Comme pour les deux premiers tomes, j'aime beaucoup cette nouvelle couverture et je trouve les dessins de la Mangaka vraiment très jolis !







Note : ❤❤❤❤❤

samedi 19 août 2017

[Interviews] Julien Valat





Bonjour à tous,
 
On se retrouve aujourd'hui pour une nouvelle interview et c'est Julien Valat qui nous rejoint sur le blog.
 
 
 
 
*****
 
 
Bonjour Julien et bienvenue sur Amabooksaddict,





1. Pour commencer, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Alors d’abord, je suis franco-canadien. Je suis né et j’ai grandi à Montpellier, fait mes études d’ingénieur à Lyon et travaillé deux ans en banlieue parisienne avant de faire les papiers pour immigrer au Canada, de remplir deux valises et de m’envoler chez nos cousins québécois ! Le Québec fut une évidence dès lors que j’y ai posé les pieds lors d’un échange étudiant en 2007. L’ouverture d’esprit de cette société, sa culture et son identité, m’ont fait sentir plus chez moi à Montréal que n’importe où ailleurs. C’est ici que j’ai vraiment pris conscience que je pouvais être moi-même, et surtout que je pouvais être ce que je voulais ! Ça m’a donné l’énergie de me mettre à écrire sérieusement. 





2. Depuis quel âge écris-tu? Qu'est-ce qui t'a poussé à écrire la première fois ?

Honnêtement, je ne me souviens pas depuis quand j’écris tellement ça remonte à loin. Quand j’étais gamin, j’utilisais le traitement de texte de notre vieux Mac et je sauvais mes écrits sur une disquette (ça donne une idée de l’époque à laquelle ça remonte !). Je pense que j’ai toujours été un rêveur, et qu’écrire me permettait de mettre des mots sur ces rêves !





3. Pourquoi publier en autoédition ? 

Pour la liberté essentiellement.

Pour mes deux premiers romans, je n’ai même pas fait la démarche d’aller voir des éditeurs. Je ne dis pas qu’être édité par une maison d’édition ne pourrait pas être une option, mais étant blogueur, je vois l’autoédition comme une suite logique. Je suis libre d’écrire ce que je veux, d’aborder les thèmes que je souhaite, sans me soucier de savoir si je vais plaire à telle ou telle maison d’édition. En fait, j’avais envie d’être lu et critiqué directement par les lecteurs, sans filtre, sans intermédiaire. Peut-être à tort ? Mes écrits ne sont certainement pas parfaits. Mais par exemple, il n’y a rien de plus agréable et épanouissant que de se faire critiquer par des blogueurs littéraires qui lisent plusieurs dizaines de livres par an pour le plaisir : pas pour le travail, pas pour vendre des livres. Pour le plaisir ! 





4. D'où viennent tes idées pour l'écriture ? 

Je dirais que c’est un mix de mon imagination, de l’actualité, et évidemment de mes expériences et de mes rencontres. 

Quand il s’agit de fictions, je vais écrire ce que j’aimerais lire et/ou voir au cinéma. Car en tant que grand fan de cinéma, j’ai l’impression que je créée et visualise un film dans ma tête, puis je mets les mots dessus ensuite !





5. En quelques mots, peux-tu nous présenter tes romans ? 
 
Avec mes deux premiers romans, «Vagabonds», j’avais vraiment envie de développer une histoire et des personnages qui seraient ancrés dans la réalité, mais avec cette touche de science-fiction qui viendrait changer la donne. Je voulais aussi remettre en cause ce principe stupide de «normalité». Être normal. Je pense arriver à mettre en avant dans mes romans que l’idée même est aberrante. Ce sont nos ressemblances ET nos différences qui nous construisent, qui nous permettent de développer nos cultures et qui ont toujours assurés les grandes évolutions de nos sociétés. Mais la «normalité», fou est celui qui essaie d’en donner une définition !





6. As-tu d'autres projets à venir ? 

Évidemment ! Maintenant que j’ai créé un univers, j’aimerais continuer à l’explorer. Avec d’autres histoires, d’autres personnages peut-être. Et éventuellement retrouver ceux des deux premiers romans. Puis j’ai d’autres idées aussi, des notes que je prends par-ci par-là, de nouveaux thèmes, de nouvelles histoires que j’aimerais développer. La plupart ne verront certainement pas le jour ! Nous verrons bien !



 

7. As-tu un rituel particulier avant - pendant - après l'écriture d'un roman ? 

Pas vraiment de rituel pour l’instant, peut-être que ça viendra avec les années ! J’aime utiliser les temps «inutiles» pour me perdre dans mon imagination : les moments où je suis dans le métro par exemple. Plutôt que de jouer à Candy Crush, c’est parfait pour déconnecter et laisser aller mon imagination ! Je me pose des questions du genre «qu’est ce que ferait mon personnage dans cette situation», puis je l’imagine évoluer… Tant que je ne suis pas satisfait de ce que j'imagine, je n’écris rien, mais lorsque je me mets à écrire, c’est d’abord très rapide, avec des phrases un peu dans tous les sens, des idées, des mots, etc. Ce n’est qu’après que je mets tout ça dans l’ordre pour rédiger quelque chose qui se tient !





8. Pour finir, un dernier mot ? 

Merci ! Ce sera mon dernier mot. 
Comme je le disais plus tôt, j’ai un respect immense pour les blogueurs qui ont une passion et la partagent.
Avoir pris le temps de lire et critiquer mes romans, alors que tu en lis tellement, est une chance. Alors encore merci !





Question bonus : Ta plume étant magnifique, aurais-tu quelques conseils à apporter à de jeunes auteurs ? 
 
Merci pour le compliment ! Par contre, je me considère encore comme un jeune auteur, alors difficile de donner des véritables conseils d’écriture…
 
Je dirais que le plus important, c’est de ne pas se donner trop de limites, d’oser rêver et de développer son propre style plutôt que d’essayer de s’inspirer des autres !





 
*****
 
L'interview touche à sa fin, un grand merci à Julien Valat pour sa participation et à très vite.
 
Vous pouvez retrouver l'auteur sur Twitter, Facebook, Instagram et le Blog ; ses romans sont disponibles sur Amazon.
 
Chroniques :



 

vendredi 18 août 2017

[Chronique] L'Homme du Transsiberien - Stéphane Boudy



Titre : L'Homme du Transsiberien
Auteur : Stéphane Boudy
Editions : Gunten
Sortie : 5 Mai 2017
Pages : 144
Prix : Numérique - Papier






SERVICE PRESSE





Résumé : Voilà, je suis L'Homme du Transsibérien. J'ai pris neuf fois ce train. Hormis les contrôleurs je suppose que personne ne connaît ce train comme moi. Arrivé au bout du monde. A Hanoï. Il faut aller jusque-là. Dans la ville verte. L'eau verte de ses lacs reflète le vert entier sur les façades des immeubles modernes et des maisons coloniales. Et puis la brume dans sa confusion renforce encore plus ces reflets plaqués par les nuages bas.
Enfin, il y a ce vert « mythique », un vert dans l'imaginaire de chacun. Ce mot qui ne quittera jamais la ville quelque soit sa couleur... Vous me rencontrerez peut-être à 2h00 du matin dans le couloir d'un wagon. Vous chercherez une bière fraîche ou une discussion pour vous rassurer, calmer votre peur, ces idées en boucle à l'intérieur de vous et l'immensité dehors, défiante et qui menace de ne pas en terminer.
Vous voudrez parler. Je pourrais aller vous chercher une bière fraîche car les contrôleurs chinois en cachent dans les ventilations. Pour eux et pour en vendre aux touristes. On en boira une. On leur paiera demain. Et si vous ne me rencontrez pas ce sera encore mieux. Vous ferez ainsi le voyage seul, seulement en vous-mêmes. Vous saurez si cet endroit est bien lavé, pas trop torturé, si votre vie pèse en bonheur ? Vous ne pourrez pas éviter de le savoir.
150 heures de train dressent les états des lieux d'entrée et de sortie: L'état du local. Chez certains, c'est un bon endroit. Stéphane Boudy nous a enlevés sur le quai, de notre vie qui passe, pour nous emmener avec lui dans le Transsibérien. La force de son écriture nous a happés et transportés par-delà le temps et l'espace. L'Asie, le passé, le présent puis le passé, le présent, l'Asie,... Morceaux de vie que nous lui abandonnons ou lui prenons, avec la seule certitude que nous ne reviendrons pas intacts.
Ce voyage intérieur et extérieur nous chamboule. Malgré les codes « comme des pactes » que nous a donnés Stéphane, au départ, le transsibérien « bringuebale la vérité et la tendresse » sur des rails inexorablement parallèles aux autres. En dehors ou en plein cour d'autres paysages, d'autres pays, nous ne nous éloignons jamais (assez) de la mort... Au hasard des rencontres, un photographe dont « les yeux avaient l'allure d'une plaque vierge, telle la pellicule » et surtout un auteur qui chausse des « lunettes sociologiques » car même s'il s'en défend, elles lui vont plutôt bien...lorsqu'au travers d'elles, il déplore « notre lourdeur, notre façon d'insister à se connaître, reconnaître ».
Autant dire à quel point ce roman de Stéphane Boudy transcende, transgresse, transmet, sans transfuge... Transsibérien oblige !





Avis : Tout d'abord, un grand merci à Stéphane Boudy pour la proposition et l'envoi de son roman papier.

Je reprends les cours mi-septembre (et encore, je n'aurais pas beaucoup de cours) du coup j'enchaine les lectures (surtout services presses) pour vous proposez plusieurs chroniques d'avance.

 J'ai découvert l'auteur via Des nouvelles des morts (chronique), j'étais donc très heureuse de le lire à nouveau.

Nous sommes ici dans un récit autobiographique parlant d'un voyage. En effet, l'auteur nous fait part de son expérience à travers ses souvenirs. Stéphane nous entraine, en quelques mots, dans son univers qui nous fait rapidement voyager à ses côtés.

C'est un livre qui pourrait être lu très vite car c'est fluide, court et plaisant. Pourtant, on ne le fait pas, on prend notre temps afin de prendre le recul nécessaire pour apprécier la profondeur du récit.

Stéphane Boudy a une jolie plume ; elle est douce, choquante et poétique en même temps ce qui ne nous laisse pas indifférent.





Note : ★★★★☆

jeudi 17 août 2017

[Throwback Thursday Livresque] Le livre le plus marquant de vos lectures 2016






On se retrouve aujourd'hui pour un nouvel article concernant le rendez-vous "Throwback Thursday Livresque" de Bettie Rose Books.

Pour ceux qui ne connaissent toujours pas, voici ce qu'elle en dit : "Conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram mais vraiment concentré sur les livres ! Ainsi chaque semaine je fixerai un thème et il faudra partager la lecture correspondante (une seule) à ce thème. Ce que permet ce rdv ? De ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à vos lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres !"

Je ne sais pas vous mais moi, j'aime beaucoup ce principe et c'est avec joie que j'ai décidé de le reprendre sur le blog!
 
 
 
Thème du jour : Le livre le plus marquant de vos lectures 2016
 
 
 
Amitié & Plus si affinités - Rose Vigneri


Julie Meyer, 18 ans, vient d’être diplômée. Début septembre, elle quitte sa famille mais aussi de son petit ami, Mike, pour poursuivre son rêve à la New York University. Sa meilleure amie, Camille Wilson, est de la partie, mais Julie ne vit pas bien la distance qui la sépare de son copain. Malgré tout, elle se fait de nouveaux amis qui l’aident à surmonter cette épreuve en multipliant les sorties au cinéma, au restaurant ou à la fraternité. Et il y a surtout ce Josh qui est toujours là pour elle. Bien qu’elle tienne à ses valeurs et traditions, elle se laissera tenter par sa nouvelle vie new-yorkaise. Et désormais plus rien ne se passera comme elle l’avait prévu. Une nouvelle inattendue qui changera à tout jamais sa vie.



Chronique


 
J'aurais pu parler de pleins d'autres romans car j'ai eu beaucoup de lectures marquantes mais j'ai décidé de parler de ces deux tomes qui ont eu petite remise en beauté avec cet intégrale.
 
J'ai passé un bon moment avec les protagonistes et, du début à la fin, je suivais les personnages avec joie. La fin m'a laissé sans voix car je ne m'y attendais pas du tout..
J'ai beaucoup aimé la plume de l'autrice et j'ai prévu de lire son autre roman "au plus vite" !

 
 

[Interviews] Alain Dedieu & Marjorie Pascale

Bonjour à tous,

On se retrouve aujourd'hui pour une nouvelle interview et ce n'est pas un mais deux auteurs qui nous rejoignent sur le blog.
 


******


Bonjour à tous les deux et bienvenue sur Amabooksaddict,






1. Pour commencer, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Alain DEDIEU enseignant. Marjorie PASCALE, sa secrétaire.
Au fil des discussions, nous nous sommes aperçus que nous partagions les mêmes goûts pour la lecture et l'écriture. Nous vivons tous deux en Provence, décor qui nous inspire beaucoup.





2. Depuis quel âge écrivez-vous ? Qu'est-ce qui vous a poussé à écrire la première fois ?

Nous écrivons depuis notre adolescence. A l'époque, Alain écrivait des poèmes satiriques sur ses profs de lycée. Quant à Marjorie, son champs d'action était déjà très étendu (pièces de théâtre, poèmes, nouvelles ...). Pour Alain, sa première écriture était poussée par le plaisir de jouer avec les mots. Quant à Marjorie, peu satisfaite de la fin trop sirupeuse donnée à un conte, elle avait commencé à le réécrire.





3. Pourquoi publier en autoédition ?

Etant donné la difficulté à se faire publier dans une maison d'édition (les éditeurs n'agrandissent pas leur nombre d'auteurs par sécurité en tant de crise) et les prix exorbitants de leurs ebooks  nous ont décidés à nous tourner vers plus de simplicité. Amazon par l'étendue de son pouvoir nous a paru comme le site de référence.





4. D'où viennent vos idées pour l'écriture ?

Comme sans doute beaucoup d'autres, notre environnement est la première source d'inspiration. 





5. En quelques mots, pouvez-vous nous présenter votre roman ?

La folie dans le sang est un thriller dont l'action se déroule en deux périodes 1945 à 60 puis 2013 dans la ville de Saint Rémy de Provence sur le lieu emblématique de Glanum (gréco-gallo-romain). Un crime "à la romaine" non élucidé est commis en 1960 et des décennies plus tard, le cauchemar recommence avec une série de meurtres similaires.





6. Avez-vous d'autres projets à venir ?

Dans l'immédiat, un recueil de nouvelles est en cours d'écriture qui sera suivi de projets plus longs (romans).





7. Avez-vous un rituel particulier avant - pendant - après l'écriture d'un roman ?

RAS





8. Pour finir, un dernier mot ?

Nous sommes inscrits à quelques salons du livre de la région et nous espérons y rencontrer nos futurs lecteurs...



*****
 
L'interview touche à sa fin, un grand merci à tous les deux pour votre participation.
 
Vous pouvez retrouver le roman sur Amazon.
 
 
 

mercredi 16 août 2017

[Chronique] L'Espoir au Corps - Anaïs W.




Titre : L'Espoir au Corps
Auteur : Anaïs W
Autoédition
Genre : Contemporain
Sortie : 15 Septembre 2017
Pages : 370
Prix : Numérique - Papier (à venir)







SERVICE PRESSE
Précommander ici
Lire la première partie ici







Résumé : En revenant dans la ville où il a grandi, Daniel se donne une ultime chance d'être heureux. S'il échoue, il laissera le VIH l'achever...
Après avoir perdu ses parents, Kalinda a tiré un trait sur son avenir pour éduquer ses deux jeunes frères et sa soeur. Pourtant, elle ne peut se résoudre au sacrifice qu'est devenue sa vie...
Un soir, sur le parking où il se gare chaque jour depuis un an, Daniel fait la rencontre de Kalinda. Très vite, pour les deux jeunes gens, l'espoir s'éveille.
Mais pour avoir une chance d'être aimée, Kalinda décide de mentir sur sa situation : après tout, qui voudrait d'une femme avec trois enfants à sa charge ?
Alors que Daniel s'efforce de construire un avenir, le mensonge et l'entêtement de Kalinda menacent de tout compromettre.
Entre éclats d'amour et de colère, quel sentiment vaincra ?








Avis : Pour commencer, un grand merci à Anaïs W. pour la proposition et l'envoi de son roman numérique.

C'est un roman que j'ai lu en quelques heures tant la lecture fut addictive. Nous faisons donc la rencontre de Daniel, un jeune homme atteint de VIH et de Kalinda, cette femme élevant seule ses jeunes frères et sœurs après le décès de leurs parents.
C'est une rencontre banale qui va évoluer petit à petit en une relation assez complexe suite au mensonge de l'héroïne. Malgré tout, c'est une lecture pleine d'espoir pour nos protagonistes et, du début à la fin, on espère de tout cœur qu'ils vivent heureux jusqu'à la fin des temps. (Oui, dit comme ça c'est un peu "Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants" mais avec le passé des personnages, ils le méritent vraiment!)

Le seul truc qui me chiffonne, enfin je crois, c'est la fin. A vrai dire, je ne sais pas trop car d'un côté je la trouve trop abrupte ; on aimerait des pages supplémentaires pour en savoir plus, alors que de l'autre, cette fin nous permet d'imaginer l'avenir des protagonistes et n'est pas si dérangeante que ça.. Je dirais donc, à vous de vous faire votre propre opinion mais n'hésitez pas à me dire votre ressenti en commentaire.

De temps en temps, j'avais bien envie de secouer Daniel et Kalinda car ils prenaient tout deux des décisions qui, je le savais, finiraient par détruire cette relation. Je les ai tout de même trouvé très attachants et touchants de part leur histoire.

Quand il s'agit d'histoires de "maladies", j'ai toujours peur d'avoir des copier/coller de romans que j'ai déjà pu lire, c'est donc assez "soulagée" que j'ai plongé dans cette histoire n'en ayant encore jamais rencontré jusqu'à aujourd'hui. Je connaissais les "bases" du VIH mais grâce à l'autrice, j'ai pu apprendre de nouvelles choses et c'était très intéressant.

C'est une lecture profonde, touchante et addictive ; l'autrice a une jolie plume qui nous entraine rapidement dans son univers. Je suis passée par pleins de sensations fortes, j'ai pu rire, stressé, déprimé et même pleuré au côté des protagonistes ; Anaïs a su transmettre, via ses héros, les fortes émotions qu'ils ressentaient au fil des pages.

Je suis très heureuse d'avoir pu la découvrir grâce à ce premier roman et je pense lire ses autres textes "assez vite" (enfin.. en fonction de ma PAL quoi..), je recommande donc fortement !






Note : ★★★★★

[Top Ten Tuesday] Les 10 livres de votre PAL qui attendent depuis trop longtemps d'être lus



Hello,
 
Avec quelques minutes de retard, on se retrouve pour un nouveau Top Ten Tuesday et le thème est "Les 10 livres de votre PAL qui attendent depuis trop longtemps d'être lus"
 
Je remercie  Frogzine pour son thème du jour (voici la page de tous les thèmes d'ailleurs).
 
 
*****
 
Pour info, voici ma PAL Livraddict (pas totalement à jour..)
 
*****
 
 









 

mardi 15 août 2017

[Interviews] Sophia Laurent




Bonjour à tous,


On se retrouve aujourd'hui pour une nouvelle interview et c'est la charmante Sophia Laurent qui nous rejoint sur le blog.




*****




Bonjour Sophia et bienvenue sur Amabooksaddict,





         1.  Pourrais tu te présenter en quelques mots ?
 
Bonjour ! Je suis une auteur de trente ans qui vit dans le Nord de la France avec son chéri et un chat (un peu) obèse. Mon premier roman est Sun Bartas, publié par les Editions Loud, puis ont suivi la trilogie Ruines, le thriller Evolutio et enfin, la saga Vingt-huit, que je suis en train d’écrire ! 





2.  À quel âge et comment est arrivée cette envie d'écrire? 

J’ai commencé à écrire à Vingt-trois ans… à travers les fanfictions, et plus spécialement l’univers de NCIS. D’abord, je voulais réécrire un épisode, un peu frustrée de sa fin. Et puis, je me suis rapidement prise au jeu, et j’ai commencé à avoir des dizaines d’idées qui tournaient et retournaient dans ma tête, sans arrêt.
 
J’ai écrit jusqu’à mes 28 ans sur cette série, avec des retours incroyables des lecteurs, je me suis même retrouvée dans les quinze fanfictions les plus lues au niveau mondial sur la série, ce qui m’a vraiment permis de me donner confiance dans l’écriture et de trouver mon style d’écriture.
Finalement, un jour, j’ai eu envie de donner vie à mes propres personnages, mon monde, mon histoire. Sun est née. Et depuis, je ne cesse d’écrire !





3. Pourquoi l'auto-édition ?
 
D’abord, j’ai voulu tenter les maisons d’édition. Mais les chiffres qui courent sur la toile ne sont pas vraiment rassurants. Alors, j’ai opté pour cette autre forme de partage qu’est l’autoédition. Ça me permet d’être libre dans l’écriture et le développement de mes romans et de mes personnages, sans contrainte. L’autoédition est vraiment un moyen agréable et simple de partager ses histoires, sans subir le stress d’attendre les réponses de maison d’édition.





4. Peux tu nous parler de tes romans ?
 
Mon premier roman, Sun Bartas, suit les aventures d’une jeune journaliste d’investigation à Los Angeles, dans un ton fun et décalé.
 
La trilogie Ruines est un roman dystopique young adult. Elle raconte l’histoire d’un adolescent, Alex, qui se réveille totalement amnésique, dans un monde en proie au chaos. Il va tenter de retrouver sa place au milieu de cet univers en ruines, avec l’aide d’une bande d’ados et de leur leader, Maxim.
 
Dans Evolutio, Tom, un jeune garçon de dix-sept ans au père riche mais absent, se réveille dans la peau de Logan, un garçon sans le sou, son total opposé. Poursuivi, traqué, il va rechercher à retrouver son corps et par le même biais, résoudre le mystère Evolutio.
 
Enfin, Vingt-huit est une saga sous forme d’épisodes qui raconte l’histoire d’Olivia, jeune femme de 18 ans. Olivia voit sa petite vie bouleversée du jour au lendemain en devenant un Chiffre :  Une personne avec d’incroyable capacité, destinée à tuer ou se faire tuer. Aidée par des jeunes de 17 à 20 ans, elle va tenter de contrôler ses pouvoirs et survivre aux attaques de ses nouveaux ennemis, bien trop nombreux.





5. D'autres projets a venir ?
 
Oh oui, beaucoup ! J’ai prévu de créer une nouvelle série avec pour héroïne une journaliste dont le sarcasme est la principale arme de défense. Elle se nomme Lilly Atkins et devrait arriver avant la fin d’année.
 
J’ai aussi en projet une nouvelle dystopie, loin de l’univers post-apocalyptique, plus près de 1984. J’espère publier le tome 1 d’ici fin 2017 – début 2018.





6. As tu un rituel avant pendant ou après l'écrit d'un roman ? Es tu une machine?  Comment fait tu pour écrire si vite et merveilleusement bien ?
 
Tu vas me faire rougir !! Malheureusement, je ne suis pas un robot. Oui, je sais, tu es terriblement déçue. Mais je suis une extraterrestre, si ça peut te réconforter.
 
Un rituel ? Presque toujours, je mets de la musique, en accord avec ce que je suis en train d’écrire. J’ai du mal à travailler dans le silence.
 
Ensuite, j’écris « sans réfléchir », sans faire attention aux répétitions, aux phrases un peu lourdes. Je laisse mes doigts courir sur le clavier, sans pression. Ensuite, je fais une relecture/réécriture qui me prend souvent autant de temps que la première étape. Et c’est seulement lors de cette étape que je peaufine le texte et l’améliore.





7. Aurais tu un ou plusieurs conseils à donner pour de futurs auteurs ?
 
N’hésitez pas à vous lancer, ne laissez pas la peur vous bloquer ! Il y a beaucoup de talents méconnus qui méritent d’être découverts, alors tentez votre chance !





8. Pour finir, un dernier mot ?
 
Merci beaucoup de m’avoir proposé cette interview et merci à tous ceux qui l’ont lu !! 
 
 
 
******
 
 
L'interview touche à sa fin, merci Sophia pour ta participation et à très vite autour d'un Subway ! :p
 
Vous pouvez retrouver l'auteur sur Twitter et son Blog ; ses écrits sont disponibles sur Amazon.
 
Mes chroniques :
 

lundi 14 août 2017

[Films] Le Roi Arthur

 
 
Le Roi Arthur : La Légende d'Excalibur
 
 
 
Titre Original : King Arthur, Legend Of The Sword
Réalisateur : Guy Ritchie
Acteurs principaux : Charlie Hunnam, Astrid Bergès-Frisbey, Jude Law, ...
Distributeur : Warner Bros. France
Genres : Action, Aventure, Fantastique
Durée : 2h06
Sortie : 17 Mai 2017
Sortie DVD : 20 Octobre 2017
Sortie Blu-ray : 1er Octobre 2017
 
 
 
 
 
 
 
Synopsis
 
Jeune homme futé, Arthur tient les faubourgs de Londonium avec sa bande, sans soupçonner le destin qui l'attend – jusqu'au jour où il s'empare de l'épée Excalibur et se saisit, dans le même temps, de son avenir. Mis au défi par le pouvoir du glaive, Arthur est aussitôt contraint de faire des choix difficiles. Rejoignant la Résistance et une mystérieuse jeune femme du nom de Guenièvre, il doit apprendre à maîtriser l'épée, à surmonter ses démons intérieurs et à unir le peuple pour vaincre le tyran Vortigern, qui a dérobé sa couronne et assassiné ses parents – et, enfin, accéder au trône…
 
 
 
Avis
 
J'ai vu ce film il n'y a pas longtemps. Aimant beaucoup l'univers du Roi Arthur, de Merlin et d'Excalibur, c'était totalement logique que je vois ce film.
 
J'ai beaucoup aimé, il y a de beaucoup d'actions et on suit le tout s'en s'ennuyer une seule fois. C'est original, dynamique et plaisant avec une musique mêlant rock/celtique. Les effets spéciaux sont surprenants et les décors magnifiques.
 
C'est une légende réinventée et revisitée donc ça ne peut pas plaire à tout le monde mais personnellement, j'ai vraiment passé un bon moment devant ce film. De plus, je trouve le travail du réalisateur et des acteurs vraiment fantastiques.


samedi 12 août 2017

[Interviews] Franck Hervson

Bonjour à tous,
 
On se retrouve aujourd'hui pour une nouvelle interview et c'est Franck Hervson qui nous rejoint sur le blog.
 
 
 
 
 
*****
 
 
 
Bonjour Franck et bienvenue sur Amabooksaddict,






1. Pour commencer, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Bien sur ! J'ai 30 ans, je suis né et j'ai grandi dans la banlieue de Dijon et je vis aujourd'hui, depuis plus de 3 ans, à Paris. D'abord formé à l'archéologie, je travaille aujourd'hui dans la Finance (oui, oui, on appelle ça un grand écart !) ; un boulot assez prenant, qui ne me laisse pas toujours autant de temps que je le souhaiterais pour mon activité d'écriture... pour l'instant !




 
2. Depuis quel âge écrivez-vous ? Qu'est-ce qui vous a poussé à écrire la première fois ?

J'ai l'impression d'avoir toujours plus ou moins écrit. Je dois avoir encore quelque part des débuts d'histoires entamées quand j'avais moins de 10 ans et je me rappelle encore quel plaisir je prenais déjà à l'école primaire quand on nous demandais d'inventer une histoire. Mais de manière plus certaine et plus consciente, j'ai vraiment commencé à 16/17 ans environ, pendant mon année de 1ère. Nous étions 4, au fond de la salle, pendant les cours de Français, à trouver bien plus intéressant d'écrire nos propres poèmes et histoires plutôt que d'écouter le discours lénifiant d'une prof à qui nous n'accordions pas beaucoup d'estime. Tout est parti de là et de fil en aiguille, au gré aussi de mes lectures, j'ai créé des mondes, des imaginaires, tantôt Fantasy, tantôt Science-Fiction, où développer mes histoires, et je me suis aussi parfois aventuré sur d'autres terrains (l'essai philosophico-politique notamment).




 
3. Pourquoi publier en autoédition ?

C'est une manière de se porter directement au contact du lecteur, de construire le projet avec lui finalement, qui aide à mon sens beaucoup à se faire connaître et à affirmer son identité d'auteur. Pour autant, je n'exclu pas du tout de passer dans l'édition traditionnelle un jour, se sont deux choses qui ne sont pas antagonistes. Même une sommité comme Stephen King continue d'auto-publier certaines de ses nouvelles ! 




 
4. D'où viennent vos idées pour l'écriture ?

J'ai énormément de sources d'inspiration. Ça peut venir de ce que je lis, de ce que je regarde ou même de hasard complet, comme ce qui a conduit à l'écriture de ma nouvelle Ne faites pas confiance aux nuages. Souvent, j'ai un début d'histoire qui me vient en tête, né de toutes ses potentielles sources, et c'est ensuite le travail d'écriture qui la fait évoluer, parfois dans une direction que je n'aurais pas anticipée. 




 
5. En quelques mots, pouvez-vous nous présenter votre/vos roman(s) ?

A ce jour, j'ai deux œuvres publiées.
 
La première est une nouvelle de Science-Fiction post-apocalyptique intitulée Ne faites pas confiance aux nuages. Comme je le disais plus haut, l'idée est venue d'un hasard. J'avais couché quelques lignes sur le papier, une ébauche d'un début d'œuvre post-apo, sans vraiment savoir où ça irait. Puis j'ai vu cette affiche dans le métro, pour la Cité des Enfants, avec ce slogan écrit de manière enfantine "Un jour je téléguiderai un nuage pour arroser mon potager". Ça a été comme un déclic et tout s'est mis en place très vite. Même si ce n'était pas le but à la base, ça m'a aussi permis de faire passer un message sur l'écologie et la protection de l'environnement, cause primordiale à mes yeux.

Ma seconde oeuvre est un roman de Fantasy, La Route des Montagnes. Il suit les aventures d'Ervim Herderant, un chasseur de trésors, poussé par la nécessité à emprunter une route particulièrement dangereuse, en compagnie d'autres aventuriers pas tous sains d'esprits, à commencer par un Semi-Nain du nom de Venid O'Kern. Ce roman prend place dans un vaste monde de Fantasy, qui sera le théâtre de bien d'autres écrits, répartis sur différents âges. C'est un peu ma Terre du Milieu à moi ^^




 
6. Avez-vous d'autres projets à venir ?

Énormément ! Tout d'abord, dans le monde de Fantasy dans lequel se situe La Route des Montagnes, j'ai cinq romans en projets : trois appartenant au 2e Age, où se déroule le premier roman, l'Age des Héros, et qui auront pour personnages centraux certains de ces héros ; un qui conte l'histoire du 1er age, qui est en réalité le premier roman que j'ai commencé à écrire, mais que je dois beaucoup retravailler et surtout finir ; et enfin, un dernier qui abordera les grandes guerres du 3e Age, bien que le projet reste assez vague pour le moment.

J'ai également plusieurs projets de romans de SF sur le feu, une foultitude d'idées de nouvelles et même un projet d'essai philosophique/politique. Énormément de pain sur la planche donc, reste à trouver le temps !




 
7. Avez-vous un rituel particulier avant - pendant - après l'écriture d'un roman ?

Pas spécifiquement, par contre j'écris quasi systématiquement dans des lieux calmes. Soit chez moi porte fermée, soit dans une bibliothèque. Mais il peut arriver que j'écrive un peu n'importe où si une idée me traverse l'esprit. 




 
8. Pour finir, un dernier mot ?

Plutôt un appel, pour que les littératures de l'Imaginaire prennent enfin en France la place qu'elles méritent et que l'on sort de ce sempiternel mépris que le microcosme journalistico-critico-littéraire parisien à envers ces genres. Je ne peux pas comprendre que l'on continue à mettre en avant les bouses de Christine Angot et qu'en parallèle on traite des chefs-d'oeuvre de la SFFF comme si c'était une littérature inférieure. Vive la SFFF libre ^^
 
 
 
 
 
 
*****
 
 
L'interview touche à sa fin, merci Franck pour votre participation et à très vite.
 
Vous pouvez retrouver l'auteur sur Twitter et Iggybook ; ses romans sont disponibles sur Amazon.
 

vendredi 11 août 2017

[Chronique] Le Monde Secret de Sombreterre, Tome 3 - Cassandra O'Donnell

Littérature de l'Imaginaire
 
 
Saga : Le Monde Secret de Sombreterre
Titre : Les âmes perdues
Tome : 3
Auteur : Cassandra O'donnell
Illustrations : Jérémy Fleury
Editions : Flammarion
Collection : Jeunesse
Genre : Fantastique
Sortie : 12 Juillet 2017
Pages : 216
Prix : NumériquePapier
 
 
 
 
SERVICE PRESSE
 
 
 
 
Résumé : Pour garantir la paix entre les mondes, Alina, Victor et Lucas s'enfoncent dans les entrailles de Mortua, la planète des monstres-esprits. De retour à la surface, ils sont attaqués par une horde de morts-vivants aux visages familiers. D'où peuvent-ils bien venir ? Quelle magie se cache derrière cette soif de violence ? Le combat final s'engage, contre un ennemi plus inattendu que jamais.
 
 
 
 
Avis : C'est une chronique réalisée par ma plus jeune sœur (L. 11 ans) et moi-même. Pour commencer, nous tenons à remercier les éditions Flammarion Jeunesse ainsi que Cassandra O'donnell pour l'envoi de ce roman papier.
 
Je ne vous apprends plus rien mais Cassandra fait partie de ces auteurs que j'aime et que je recommande les yeux fermés, que ce soit lectures pour adultes ou pour plus jeunes, elle a beaucoup de talent et on le ressent dans chacun de ses écrits.
 
C'est une saga pour les 9/12 ans et je dois dire que je suis autant sous le charme que ma soeur. Nous retrouvons avec joie Alina, Victor et Lucas, nos trois jeunes héros auxquels nous tenons de plus en plus au fil du temps.
Ils ont des caractères totalement opposés et c'est un véritable bonheur de les suivre dans cette dernière aventure car c'est effectivement la fin pour nos jeunes héros et j'en suis la première attristée. C'est toujours difficile de dire au revoir à des protagonistes que nous suivons depuis plusieurs tomes mais c'est encore plus triste quand on a l'impression de voir notre propre sœur dans le caractère des personnages ^^'
 
C'est un univers prenant, original et surprenant avec des créatures tout droit sortie de l'imagination de l'autrice et c'est vraiment très agréable de découvrir tout ça.
Nous sommes au côté de courageux personnages qui doivent surmonter bien des choses afin de réussir leur mission.
Je ne remercierais jamais assez Cassandra pour les surprenantes histoires qu'elle peut écrire et j'ai déjà hâte de me plonger dans une nouvelle lecture de sa main (Vais-je donc craquer et foncer directement sur mon tome 6 de Rebecca Kean qui m'attend sagement dans ma bibliothèque ou vais-je attendre encore un peu pour ne pas subir la frustration d'attendre le 7e tome ?)
 
La dernière chose que j'aimerais dire avant de laisser ma sœur exprimer son avis c'est un immense "WAOH!!!" pour les couvertures et illustrations de Jérémie Fleury qui nous fait voyager du début à la fin en nous immergeant totalement dans l'univers de Cassandra grâce à des dessins somptueux et très réalistes.
 
L. : Dans les deux premiers tomes, j'avais une préférence pour le personnage d'Aline que je trouvais forte. Au fil du temps, elle gagne en courage et en intelligence, elle doit prendre des décisions qui ne sont pas facile et c'est bien de la suivre comme ça.
Victor et Lucas sont de plus en plus courageux, ils sont tombés dans cet univers et depuis qu'ils ont rencontrés Aline, ils vont de révélations en révélations. Dans ce tome-ci, c'est Lucas que j'ai préféré car il est plus audacieux et courageux qu'avant, il n'hésite pas à donner son avis plutôt que de suivre ses deux amis sans rien dire comme il pouvait le faire avant.
Ce sont comme des amis maintenant et il est difficile de dire au revoir à ses amis.
Les dessins sont, une fois encore, très jolis et les créatures surprenantes.
En lisant Malenfer et Sombreterre, je ne peux que comprendre l'amour que porte ma sœur à l'écriture de Cassandra car elle est très addictive. J'ai vraiment hâte de retrouver un nouvel univers de sa plume et je la remercie encore beaucoup pour ce merveilleux moment.
 
 
 
 
Note : ★★★★★
 

 
 



jeudi 10 août 2017

[Throwback Thursday Livresque] Continent (un livre d’un continent différent du votre)






On se retrouve aujourd'hui pour un nouvel article concernant le rendez-vous "Throwback Thursday Livresque" de Bettie Rose Books.

Pour ceux qui ne connaissent toujours pas, voici ce qu'elle en dit : "Conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram mais vraiment concentré sur les livres ! Ainsi chaque semaine je fixerai un thème et il faudra partager la lecture correspondante (une seule) à ce thème. Ce que permet ce rdv ? De ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à vos lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres !"

Je ne sais pas vous mais moi, j'aime beaucoup ce principe et c'est avec joie que j'ai décidé de le reprendre sur le blog!
 
 
 
Thème du jour : Continent
(un livre d'un continent différent du votre
 







Un premier tome que je présente ici (en sachant que j'ai lu le tome deux et que je viens seulement de me souvenir que je n'avais toujours pas écrit la chronique x))..



Another Story of Bad Boys - Mathilde Aloha

« Une simple rencontre et plus rien ne sera jamais pareil. »
Liliana Wilson ne pensait pas qu'en intégrant la célèbre université de Los Angeles : UCLA, sa vie allait autant changer.
Elle voyait son avenir déjà tout tracé : obtenir d'ici quelques années un diplôme en journalisme d'une des meilleures universités du monde puis parcourir le monde.
Tel était le futur auquel elle se destinait. Mais une rencontre dans la cité des anges, appelée Cameron va venir tout bouleverser, ses plans comme sa vie.
Comment cette histoire se finira-t-elle ?


Chronique du tome 1 - Chronique du tome 2 (à venir)


Une couverture qui a tout de suite attiré mon regard et celle du tome deux est tout aussi belle. L'autrice a une jolie plume, elle est douce, fluide et agréable même si certains passages ne le sont pas du tout au vu du passé des protagonistes.
Ce fût pour moi une belle découverte donc n'hésitez pas, je suis certaine que ça pourrait vous plaire.

[TAG] Séries Addict

Coucou à tous,
 
Aujourd'hui, on se retrouve avec un TAG concernant les séries car je suis une grande mordue.. Je voulais un TAG assez long, du coup, j'ai reprit les questions de plusieurs TAG pour en faire un seul et unique.
 
J'ai donc prit les questions sur les blogs de Chroniques d'Isil, Gonflée à Blog et Une simple Geek puis sur la chaine de NoyauDabricot.
 
N'hésitez pas à répondre aux questions en commentaire (avec une ou plusieurs réponses à chaque fois haha :p)
 
 
*****
 
 
 
 

1. La première série que tu as regardé ?

Je vais couper cette question en plusieurs parties.. Petite - Enfant - Ado

Du coup, petite, c'était les Teletubbies, et j'en étais beaucoup trop fan haha.



Enfant, les Power Rangers (forcément) mais également Pokémon et Yu-Gi-Oh.


 



Ado, Buffy contre les vampires, Smallville et Charmed.






2. Qu'elle est ta dernière découverte série ?




3. Combien de séries regardes-tu ?

Beaucoup trop.. Du coup, je vous conseille de me suivre sur TVShow Time @Amabooksaddict, ce sera beaucoup plus simple ^^ (A savoir que je note également les séries et animés de mes sœurs donc tout est vraiment regroupé sur mon appli ^^)


4. Quelle série renommée n'as-tu pas aimé ?



Je réserve encore mon jugement car je n'ai vu que la première saison pour le moment mais je sais pas, je n'aime pas plus que ça..


5. A quelle personne te compare-t-on le plus ?

Euuuh, personne !


6. Avec quel personnage de série es-tu susceptible de sortir ?

Je dirais bien Wade dans Hart of Dixie..




7. Dans quelle ville de série aimerais-tu vivre ?


Dans la série The Vampire Diaries.. Principalement pour les créatures surnaturelles puis ça ma l'air sympa


8. Quel personnage pourrait être ton/ta meilleur(e) ami(e) ?

Sans beaucoup d'hésitation, je dois dire, je dirais Lafayette de True Blood ou Kev dans Shameless.





9. De quel personnage de série voudrais-tu la garde robe ?

Je sais pas trop.. Je dirais Hanna dans Pretty Little Liars car je trouve qu'elle a toujours la classe.. Ou Aria, dans la même série..




10. Quel personnage de série aimes-tu détester ?

Franck Gallagher dans Shameless, c'est l'un des pires !




11. Quel personnage secondaire est on préféré parmi les séries que tu regardes ?

Josh et Aiden dans The Originals



12. Ton couple préféré ?

Sookie & Eric - True Blood, Elena & Damon - The Vampire Diaries, Ian & Mickey - Shameless, Emma & Hook - Once Upon a Time, Buffy & Spike - Buffy contre les vampires, etc.., puis bon, il y en a plusieurs autres mais on va stopper là..







13. Le final de série qui t'a le plus déçu ?

True Blood, sans aucun doute..


14. Quelle série aimerais-tu voir adapter au cinéma ?

Franchement ? Aucune ne me vient en tête..


15. Quel est le moment le plus triste/choquant dans une série ?

Beaucoup, beaucoup, beaucoup de morts.. Du coup, pour ne pas spoiler, je vais écrire (visiblement) le nom de la série et il vous suffira de surligner la ligne, pour voir de quoi je parle ^^

The Vampire Diaries : Les morts de Liz, Damon, Enzo, Elena, Stefan.. Bref, toutes les morts de cette série x')
The Originals : Quand Klaus est capturé par Marcel et que ses frères et sœurs sont "morts"
Teen Wolf : Le passage mort Aiden/Allison, ça faisait trop pour mon petit cœur x')
Buffy contre les vampires : La mort de Spike, je ne m'y attendais tellement pas
NCIS : Le départ de Tony.. Je savais que l'acteur voulait quitter la série mais c'était Tony quoi.. En plus, même si j'avais déjà vu l'épisode bien avant, avec ma sœur on avait vu la soirée spéciale Tony sur M6 avec pleins d'épisodes ou il était top quoi, du coup, c'était pas la joie :')

Puis il doit surement en avoir d'autres mais là tout de suite, je n'y pense pas


16. La série que tu ne peux absolument pas manquer ?




17. La série qui t'insupportes le plus ?



18. La série que tu aimais et qu'au fil du temps tu as cessé de regarder ?



19. La série de ton enfance ?


 
 
20. Une série française que tu aimes bien ?



21. As-tu une série que tu as vu et revu ? Si oui, laquelle ?

Un, Dos, Tres + Smallville + Buffy + Charmed + Power Rangers..


22. Quelle est ta série préférée de tous les temps ?



23. Quel est ton genre préféré ?

Comme pour les livres : fantastique avec créatures surnaturelles :')


24. Tu visionnes à la télé ou en ligne ?

Netflix est mon meilleur ami sinon en ligne et toujours en VOSTFR sauf rares exceptions mais je ne supporte pas les voix françaises


25. Quelle est ta téléréalité préférée ?

Aucune, je n'aime pas ça x)


26. Quelle est ta série dramatique préférée ?


J'en ai pas de véritablement préférée mais j'ai bien aimé celle-ci.


27. Quelle est ta série fantastique préférée ?

Pour éviter de cité les mêmes..









28. Quelle est ta série comique préférée ?



29. Quel est ton animé préféré ?





30. Ta citation sériesque préférée ?

Il y en a plusieurs mais je vais en donner une de The Vampire Diaries..
 
Je suis sur le point de dire, probablement le truc le plus égoïste que je n’ai jamais dit de ma vie. J’ai juste à le dire une fois. Tu as besoin de l’entendre. Je t’aime Elena. Et c’est parce que je t’aime que... je ne peux pas être égoïste avec toi. Que tu ne peux pas savoir ça. Je ne te mérite pas. Mais mon frère, oui. Mon Dieu, j’aimerais tellement que tu n’aies pas à oublier ceci. Mais il le faut. Vampire Diaries, Damon à Elena. ♥

31. Tes personnages masculins/féminins préférés ?

Je ne vais pas tous les cités du coup, je vais donner des personnages de séries que je n'ai pas encore cité. (Ici, Significant Mother, Teen Wolf et Shadowhunters)
 








32. Une série dont tu as été déçu de l'annulation ?
 
Une parmi d'autres..



33. Le meilleur générique ?



34. Une belle découverte à nous faire partager ?



35. Quelle série t'a fait verser tes plus grosses larmes ?



36. Quelle est la série dont tu as le sentiment d'être la seule à aimer ?



37. Quelle série aimerais-tu faire découvrir au monde entier ?

En plus de toutes celles citées ?






38. Quelle série emporterais-tu sur une île déserte (en plus d'un générateur et de la télévision) ?
 
Bon, à choisir, je prends Netflix totalement mais bon ^^'