mercredi 31 mai 2017

[Acquisitions Livresques] Mai 2017

Achats persos + Services Presses
Merci aux auteurs et ME
Au menu de ce troisième numéro de l'Indé Panda :
Des éclats de rire,
Des tripes nouées par la tristesse,
De l'espoir,
De la tolérance,
Un suspense haletant,
Quelques frissons d'horreur,
Une totale remise en question de l'industrie éditoriale,
Une destinée bravant la Mort,
Des vacances en Ford Escort année 96,
Et pourquoi pas, la vie éternelle...

L'Indé Panda est un magazine numérique créé par des passionnés de lecture. Trois fois par an (et après un appel à texte, une sélection mouvementée et des débats aussi divers que variés), nous offrons un recueil de nouvelles d'auteurs indépendants.
Vous y trouverez différents genres littéraires, et de (très) belles plumes. L'occasion pour vous de découvrir de nouveaux talents...

Les habitués reconnaitront certains noms, les novices pourront se laisser tenter par nos deux précédentes parutions, toujours en téléchargement gratuit.
Merci pour votre soutien et vos commentaires encourageants, et bonne lecture avec ce troisième numéro de L'Indé Panda !

*

Éternicide - SAID
Bon Dieu Bourdieu ! - Nicolas Chevolleau
Le destin de Dvalin - Stéphane Arnier
Willy - Céline Saint-Charle
La dent - Valérie Bonneau
Citius Altius Fortius - Bouffanges
Les étudiantes fauchées ne prennent pas le taxi - Caroline Giraud
Le Coin des curieux - Didier Betmalle
Mes petits chéris - Khalysta Farall
La couturière et l'oiseau - Nathalie Bagadey
Le plus beau métier du monde - Jeanne Sélène
Chers lecteurs - Jean-Christophe Heckers


Je suis une nécromancienne accomplie et un marshal fédéral, et j'ai exécuté plus de vampires que n'importe qui dans ce pays. Mais depuis que Jean-Claude m'a demandée en mariage, aux yeux de tous, je ne suis plus que sa fiancée. Difficile de passer pour une dure à cuire dans ces circonstances...
Heureusement, je suis toujours l'autorité en matière de zombies, et le FBI a besoin de moi. La pornographie zombie, c'est déjà dérangeant, mais le pire, c'est que l'âme des victimes est toujours prise au piège de ces corps pourrissants. Là, ce n'est plus à la nécromancie que j'ai affaire, mais aux maléfices vaudous les plus sinistres, et si je n'y prends pas garde, je pourrais bien y laisser mon âme...

Quand Yuiji Hasegawa apprend accidentellement que son camarade de classe, Yoshinaga Yamato, est gay, il comprend rapidement que le regard de ce dernier est tourné vers un amour inaccessible. Faisant partie du même groupe de travail, les deux garçons apprennent à se connaître et à s'apprécier. Yuiji commence alors à se demander s'il ne pourrait pas aider Yamato à se rapprocher de son amour…

Détective privé à temps partiel et Faucheuse à plein temps, Charley Davidson s'est toujours posée d'innombrables questions : pourquoi je vois des gens morts ? Qui est le beau gosse surnaturel qui me suit partout ? Comment je fais pour enlever le chewing-gum des cheveux de ma soeur avant qu'elle se réveille ? Mais « comment je fais pour piéger trois dieux différents ? », c'est nouveau. Et comme ces dieux ont pour but de tuer sa fille, pas d'hésitation !
Pourtant, l'un de ces dieux a volé son coeur il y a longtemps. Est-il trop tard pour le ramener dans le droit chemin ? Avec une fugitive, un homme accusé du meurtre d'une femme toujours en vie, et un pendentif en verre qui met le monde surnaturel dans tous ses états sur les bras, Charley a fort à faire pour sauver le monde...

« Styx n’en dormait plus. Il parvenait à peine à manger, à boire, et ne s’accordait du repos que lorsque ses nerfs le lâchaient, qu’il envoyait valser à travers la chambre une de ces peintures, qu’il la détruisait avant de s’horrifier de son acte sacrilège, avoir brisé l’une des toiles de sa muse, celle qui l’obnubilait et hantait ses pensées, nuit et jour. Celle qui le nourrissait mieux que toute forme de mets terrestres. Celle qui lui donnait vie à chaque instant, qui lui insufflait le désir de se surpasser, de peindre, encore et encore, jusqu’à l’anéantissement. Jusqu’à toucher du doigt la perfection. Il avait découvert une part de Divin dans les courbes de Maël, dans sa beauté, dans sa candeur perverse, et il ne pouvait pas, ne voulait pas s’arrêter.
Peindre.
Peindre.
Peindre.
Sa muse l’appelait. Sa muse exigeait. Sa muse l’obligeait à se dépasser lui-même. Sa muse était sa Source. Celle dans laquelle il puisait son art. Celle qui le pousserait vers les sommets les plus fous. Avant de signer sa déchéance. »
---------------------------------------
Dans un univers fantasy, « Muse » est une romance gay racontant l’histoire de Maël, adolescent déluré et de Styx, peintre névrosé... Une histoire d’amour forte, sombre et difficile, mettant en scène deux personnages à l’histoire torturée…
Cette œuvre est susceptible de choquer les âmes sensibles et ne fait en aucun cas l'apologie des violences qui y sont décrites.
La Camargue, ses passions, sa liberté, ses chevaux, ses femmes, sa sensualité. Voilà ce que connaît, ce qu'apprécie, ce pour quoi vit Max, cette jeune femme qui vit ses rêves sans attaches, ses amours sans raison, ses voyages sans destination, mais avec son fidèle cheval et sa calèche. Mais lorsqu'elle se trouve un but, lorsqu'elle se trouve un homme, un foyer, une famille même, osera-t-elle prendre le risque d'abandonner sa vie de bohème ?
"C’est parti, pensa Lana sans réfléchir. Ça va nous tomber dessus avec une puissance incroyable... Comme pour lui donner raison, un sifflement s'éleva du côté est. D'abord lointain, timide, semblable au chuintement d'une cocotte-minute. Et puis de plus en plus impérieux. Il devint vite assourdissant, terrifiant. Le ciel et la terre s'étaient mis à gémir, à hurler de concert. Et ça continuait de croître de façon exponentielle. Lana plaqua ses mains sur ses oreilles. Ses genoux s'entrechoquaient. Son cœur cognait douloureusement dans la poitrine. Elle vit dans le lointain les premiers grands pins qui tombaient les uns sur les autres comme des dominos. Elle avait déjà vu des tornades, mais ça c'était au-delà de tout ce qu'on pouvait imaginer. Le vent ne tournait pas, il fonçait en ligne droite comme un tsunami, et son souffle titanesque balayait tout sur son passage en une fraction de seconde... Seigneur ! Pensa Lana horrifiée."
Maria, 26 ans, est une des meilleures recrues de la police de Los Angeles.
On ne peut pas dire qu'elle soit très féminine : elle excelle en sports de combat, déteste les robes et n'avoue jamais ses sentiments à un homme.

Un jour, tandis que son petit frère Juan, un ado geek, reçoit un mystérieux colis contenant des coupes de l'époque médiévale, ils se retrouvent propulsés au début du 16ème siècle.

Ils vont devoir se fondre dans le décor en attendant de trouver le moyen de rentrer chez eux.
Si vous avez rêvé qu’une fée vous chevauchait,
Si vous avez cru voir, dans le reflet d’une vague, une sirène alanguie,
Si vous avez remarqué, au cou de votre aimé, une cicatrice étrange...
Vous allez jouir si fort que les étoiles vont pleuvoir.
Sept histoires mystérieuses, sombres et lumineuses, envoûtantes et érotiques.
Et la Lumière découvrit l'Ombre. Et l'Ombre aima la Lumière... Est-il possible encore de croire aux fées au XXIème siècle quand la science, la technologie, ont pris un pas important sur la magie ? Pourtant, même si beaucoup de choses ont évolué, il existe toujours, cachés quelque part dans nos rues encombrées, un Petit Chaperon Rouge qui fuit un loup, une Belle au Bois Dormant en sommeil dans un hôpital, une Cendrillon désenchantée, un Petit Poucet en lutte contre un ogre moderne et terrifiant, un Riquet à la Houppe qui saura se faire aimer malgré sa laideur, une Petite Sirène que la timidité aura rendue muette, un Chat Botté malicieux qui prend sa vie en main, et une Belle qui affrontera la Bête qui a ruiné sa vie.

[Adapté de la nouvelle gay "Cent pour sang" de Beth Carlington]
Dans un monde post 3ème guerre mondiale qui a jeté l’humanité en plein Moyen-Age, Mara est une belle et puissante vampire qui profite des avantages de sa nature sans remords.
Une nuit, lors d’une chasse aux prisonniers, elle fera la rencontre d’un panthère-garou, un pantera, un des derniers de sa race. L’odeur de sang l’appelle plus que tout autre et, après un combat aussi violent que plaisant, elle parvient à le ramener chez elle. Son idée, son souhait, est de faire de lui son calice. Seulement, le pantera n’est pas de cet avis. Au paroxysme de la rage, il rejettera sa demande avec violence.
S’en suivra pour la belle vampire des années de torture, car, la jolie sotte est liée au pantera et ne peut plus abreuver sa soif de sang à un autre cou que celui de son calice. La folie la rattrapera et elle ne devra son salut qu’à son frère jumeau et à son épouse.
Ennemis mortels. Amants pour l'éternité. Lucas Hunter est en chasse. Une de ses compagnes de meute a été assassinée et l'homme panthère ne reculera devant rien pour capturer son meurtrier, même s'il doit séduire Sascha Duncan, la froide Psi. Pourtant, l'homme comme sa bête ne peuvent s'empêcher d'être immédiatement fascinés par la jeune femme. Une terrible guerre est sur le point d'éclater, mais c'est la bataille qui fait rage dans le coeur de Sascha qui pourrait tout changer. Les siens ont éradiqué leurs émotions depuis des générations. Sascha, elle, est différente. Et le tourbillon de sensations qui l'emporte quand elle est en compagnie de cet inquiétant prédateur pourrait bien précipiter sa chute. Leur coeur l'emporteront-ils sur leur raison ?
L’Al-Amhet. De ces montagnes arides et inhospitalières, nul n’est jamais revenu et de sombres rumeurs courent sur la route qui les traverse. Cette route, Ervim Herderant, chasseur de trésors et de morts-vivants, va pourtant devoir l’emprunter. Pour un pilleur de tombes, les affaires n’attendent pas, quels que puissent être les risques.

La sinistre renommée de l’Al-Amhet n’est d’ailleurs pas de taille à effrayer Ervim. Pas plus que les aventuriers auxquels il se joint dans cette folle entreprise. Ni Venid O'Kern, Semi-Nain irascible à la réputation plus que douteuse, ni l'énigmatique Irthows, qui dissimule son visage aux regards, ni leurs compagnons ne sont de ceux qui fuient devant le danger.

Revenants, démons et autres maléfices, ils sont prêts à tout affronter. Mais ils sont bien loin d’imaginer quel secret cache vraiment la route des montagnes.

12 nouvelles, 12 auteurs, 1 projet solidaire

La nostalgie, littéralement le retour (nóstos) de la douleur (álgos), désigne tour à tour le sentiment de regret que l’on éprouve à l’égard d’un monde qu’on a quitté. Un monde qui peut être un pays, une époque ou encore une sensation dont on déplore la disparition.

Quiconque a goûté le bonheur, ne fût-ce que du bout des lèvres, est susceptible de ressentir une forme de nostalgie, avec sa propre saveur, son propre parfum, sa propre identité.

Le présent recueil compte douze nouvelles porteuses de douze fenêtres ouvertes sur les douze mondes de douze auteurs.
Et si les fenêtres sont bien ouvertes, c’est pour laisser au lecteur le loisir de les enjamber et, de prendre du plaisir avant d'en être privé, lorsque la dernière page sera tournée. Alors vivra-t-il à son tour une forme inédite de nostalgie.

Le présent recueil comporte une dimension solidaire, l’ensemble des bénéfices qu’il produira sera reversé l’Association des Lauréates de la Fondation ELLE œuvrant pour l'émancipation des femmes.

Dans la chambre austère où elle se remet doucement de ses blessures, Inga couve une sombre colère. Comment son frère d’armes a-t-il pu s’en prendre à elle en pleine expédition ? Bien sûr, en tant que guerrière et fille illégitime du yarl, le chef viking, elle a toujours été la cible d’une certaine hostilité au sein du clan. Mais rien ne l’avait préparée à une telle trahison ! Laissée pour morte dans un monastère ennemi, elle a été miraculeusement recueillie par un Picte vivant parmi les moines. Un homme solitaire et ombrageux qui tient à présent sa vie entre ses mains. Inga ignore ce qu’il compte faire d’elle, mais une chose est sûre : dès qu’elle sera rétablie, elle trouvera un moyen de s’enfuir pour rejoindre son clan. Alors, elle réclamera justice !
 
Dans le décor fascinant des colonies vikings du IXe siècle, Anna Lyra tisse une passion intense et subtile entre deux êtres qui n’auraient jamais dû se rencontrer


Bêtas : Hana To Asashin / Muse 1 / Muse 2 / Muse 3 : Aurélie Chateaux Martin

mardi 30 mai 2017

[Chronique] L'amour à nu - Charlie Wat




Titre : L'amour à nu
Auteur : Charlie Wat
Autoédition
Genre : Comédie Romantique
Sortie : 25 Janvier 2017
Pages : 240
Prix





SERVICE PRESSE





Résumé : Gaëlle rêve de devenir journaliste. Ses études terminées, elle se rend à Paris pour tenter de décrocher le job idéal. Dès son arrivée, elle rencontre Gabin, un jeune homme dont elle tombe éperdument amoureuse. Mais, bien sûr, rien ne va se passer comme prévu... Ajoutez à cela une arrière-grand-mère un peu fantasque qui lui envoie un cadeau pour le moins inattendu, et c’est toute son existence qui est chamboulée.





Avis : Je tiens à remercier Charlie Wat pour la proposition et l'envoi de son roman numérique.

Les comédies romantiques ne sont vraiment pas ce que je lis le plus mais de temps en temps, c'est très plaisant de lire un roman si frais, avec une héroïne pleine de vie comme peut être Gaëlle.

Gaëlle c'est la petite journaliste bretonne qui quitte sa province pour Paris, des rêves pleins la tête, peu de bagages, une naïveté toute mignonne.. Bref, une héroïne qui donne le sourire aux lèvres dès les premiers mots de l'auteure.

C'est une lecture légère, fluide et vraiment très plaisante. Suivre Gaëlle est un véritable bonheur tout comme la plume de l'auteure qui est aérée, douce, légère,.. On en ressort emplie de joie.

Un moment très agréable, une lecture pleine de vie que je recommande à tous !





Note : ★★★★☆

[Top Ten Tuesday] Les 10 événements ou rendez-vous littéraires que vous chérissez

Bonjour à tous,
 
On se retrouve aujourd'hui avec le Top Ten Tuesday dont le thème est techniquement "Les 10 événements ou rendez-vous littéraires que vous chérissez" :')
 
 
Merci à Frogzine pour tes thèmes géniaux !





1.

Le Top Ten Tuesday que je prends toujours plaisir à faire même quand je triche en changeant de thème car celui proposer ne m'inspire pas ^^

2.

Les Interviews sur le blog, je prends vraiment beaucoup de plaisir à lire et partager les réponses des auteurs indépendants ou non. C'est toujours plaisant d'en apprendre plus surtout que chaque auteurs à sa manière de faire.

3.

Les TAGS, je n'en fais pas forcément souvent mais j'aime beaucoup vous faire découvrir des lectures via des questions sympas.

4.

Challenge de l'Imaginaire sur Livraddict. C'est mon domaine préféré donc il fait forcément partie de ce TTT haha

5.

Un autre challenge, mais cette fois-ci, c'est le challenge ABC de l'autoédition. Vu ma pal indépendants, j'ai de quoi découvrir de merveilleux auteurs !

6.

Un rendez-vous spécial avec Sophia Laurent, qui est notre rendez-vous Subway de temps en temps, où nous parlons de ses romans, du(des) mien(s) et de tout un tas de choses !

7.

Acquisitions Livresques, j'aime beaucoup voir combien de petits nouveaux se sont ajoutés à ma PAL (même si voir le chiffre augmenté si vite, me fait peur x'))

8.

Throwback Thursday Livresque, tout comme le TTT, je prends toujours grand plaisir à le faire et à lire les articles des amis blogueurs afin d'ajouter de nouveaux romans à ma wish-list ^^"

9.

Les Swaps, j'ai déjà pu en faire deux avec Livraddict (dont un avec une copine) et j'ai vraiment adoré. J'aime beaucoup voir des vidéos swaps sur YouTube, que ce soit des blogueurs ou du make up, c'est toujours très plaisant !

10.

J'aime beaucoup lire les articles "sorties littéraires" même si ça ajoute énormément de romans à ma wish-list puis à ma PAL haha






Et vous alors, quels sont vos rendez-vous littéraires préférés ?

dimanche 28 mai 2017

[Films] Dragon Inside Me

 
 
 
 
 
Dragon Inside Me
 
 
 
 
Titre Original : Он - дракон (On - drakon)
Réalisation : Indar Dzhendubaev
Scénario : Aleksey Arsenev & Indar Dzhendubaev
Actueurs Principaux : Mariya Poezzhaeva, Matvey Lykov, Stanislav Lyubshin, Ieva Andrejevaite, Pyotr Romanov
Sociétés de Production : Bazelevs Production
Pays d'Origine : Russie
Genres : Fantasy, Romance
Durée : 107min (1h47)
Sortie : 23 Avril 2017
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Synopsis
 
Le jour de son mariage, la princesse Mia est enlevée par un gigantesque Dragon qui l'emmène sur une île perdue au milieu de l'océan. A son réveil, elle fait la rencontre d'un jeune naufragé qui la met en garde : le jour, il n'y a rien à craindre, mais dès la nuit tombée le Dragon revient dans son repère. Troublée par le magnétisme du garçon, elle s'abandonne peu à peu à l'étrange atmosphère du lieu. Jusqu'au jour où le jeune homme lui fait une terrible révélation…
 
 
 
 
 
 
Avis
 
J'ai vu passé ce film sur Twitter et j'avoue que moi, les dragons, ça me branche pas mal.
 
Je ne vous parlerais pas de l'histoire car le synopsis et la bande annonce en révèlent déjà pas mal sur l'intrigue.
 
Un film qui rejoint "La Belle et la Bête" dans le sens ou c'est la jeune femme qui tombe amoureuse d'une créature. A mon sens, c'est une romance tout aussi simple, éternelle et belle.
 
C'est une sorte de conte fantastique qui mêle magie, mystères et romance, avec un dragon vraiment magnifique ! Des musiques très belles avec des effets spéciaux plaisant en sachant le budget utilisé à ce dernier. Un bon moment en compagnie de ce film.
 
A savoir que j'ai vu ce film deux fois, une première fois en français puis une seconde en VOSTFR et je vous recommande énormément la deuxième qui est, à mon sens, bien meilleure que la première (comme souvent avec les VO). J'ai moyennement aimé les doublages français..
 
 
 


[Chronique by Kaze] Im, Tome 2 - Makoto Morishita




Saga : Im
Tome : 2
Mangaka : Makoto Morishita
Editions : Ki-oon
Collection : Shonen
Sortie : 11 Mai 2017
Pages : 192
Prix






Résumé : Le réveil du prêtre maudit le plus puissant d'Égypte !
Enfin délivrée de la malédiction qui pesait sur elle depuis huit ans, Hinome compte bien profiter de sa nouvelle vie en toute insouciance... Hélas, Im ne l'entend pas de cette oreille et demande à la jeune fille de l'épauler dans sa mission !

D'abord réticente à cette idée, Hinome change vite d'avis lorsqu'un Magai attaque son amie Kobushi... Le duo de choc se lance donc en quête de phénomènes surnaturels avec l'aide d'Anubis. Mais alors qu'ils tentent d'éradiquer une nouvelle créature, un autre prêtre du culte d'Amon fait son apparition... et il semble vouloir en découdre avec Im !





Avis : J'ai eu un coup de cœur pour ce tome deux qui est vraiment excellent! 

On decouvre beaucoup de chose sur le passé de Imhotep, qui est un personnage que j'aime vraiment beaucoup. Les mystères autour de ce personnage ne sont pas totalement révélés mais nous en savons déjà un peu plus.

C'est vraiment un manga dont j'ai hâte de connaître la suite! L'intrigue, les personnages et l'histoire autour de l'Egypte Ancienne rendent ce manga totalement addictif !







Note : ❤❤❤❤❤




[Interviews] Calomiel

Bonjour,

On se retrouve aujourd'hui pour une nouvelle interview et c'est Calomiel qui nous rejoint sur le blog.




*****


Bonjour Calomiel et bienvenue sur Amabooksaddict,





1. Pour commencer, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
 
J'ai 19 ans (bientôt 20) et je me présente sous le pseudo de Calomiel sur la toile (j'explique plus bas son origine !). J'ai suivi deux années de licence d'arts plastiques mais je me réoriente maintenant en infographie. Cependant, je suis entièrement autodidacte en dessin ! Quelques unes de mes passions sont donc : le dessin, l'audiovisuel (et plus particulièrement les séries TV et le cinéma), la procrastination (a), Sherlock et depuis assez récemment la culture coréenne. *-* Je pense que je prends beaucoup de plaisir à créer des strips BD humoristiques pour oublier la triste histoire de ma vie. J'ai ouvert un blog BD en été 2012 (https://calomiel.wordpress.com) sur lequel je publie des illustrations, strips BD et challenges de dessin. Ce petit cocon dans lequel je parle de tout et de rien est la base de mon album BD.




 
2. Depuis quel âge écrivez-vous/dessinez-vous ? Qu'est-ce qui vous a poussé à écrire la première fois, à ouvrir un blog BD ?
 
J'ai commencé à dessiner tous les jours à partir du moment ou j'ai ouvert mon premier blog de dessins (c'est-à-dire aux alentours d'avril 2012, j'avais alors 14 ans). Je venais de découvrir le dessin numérique et le blog de Yatuu : j'ai immédiatement adoré le concept de raconter sa vie en dessins, alors je me suis lancée dans l'aventure ! Avant ça, j'aimais bien dessiner de temps en temps (j'adorais les cours d'arts plastiques au collège !), mais ça s'arrêtait là. Mais depuis que j'ai commencé ce blog, je n'ai pas arrêté de dessiner. Au niveau de l'écriture, j'aimais énormément rédiger des rédactions au collège (et pas seulement parce que j'avais souvent des bonnes notes aux travaux d'écritures ! xD). J'avais une passion pour inventer des histoires, peut-être pour m'échapper de la réalité. D'ailleurs, mon pseudo "Calomiel" était à l'origine un mot que j'avais inventé et qui était celui d'un monde imaginaire. 




 
3. Pourquoi vouloir publier votre BD en autoédition ?
 
Quand j'ai commencé à penser sérieusement à publier un album BD, je pensais passer par une maison d'édition. Puis étant assez pessimiste, j'ai réalisé que je n'avais certainement pas la notoriété et l'expérience pour que mon projet soit accepté (ce qui n'est pas forcément vrai). J'ai laissé cette idée de côté et c'est lorsque la dessinatrice AD_e (http://facebook.com/adedessine) a publié sa BD en autoédition (et a par la suite écrit plusieurs articles très détaillés sur son blog expliquant ses démarches), que je me suis dit que ce procédé correspondait bien à mon projet. Enfin, je me dis que c'est une certaine satisfaction de pouvoir réaliser tout un album par soi-même, de l'écriture à l'édition, en passant par les dessins. Moi qui procrastine énormément, je suis fière de me dire que je vais publier mon propre album BD toute seule avant d'atteindre mes vingts ans. Et puis cela me donne une certaine liberté que je ne suis pas sûre d'avoir eue si j'avais travaillé avec une maison d'édition. 




 
4. D'où viennent vos idées pour l'écriture ?
 
On peut dire que je m'inspire de deux choses : ce qui m'arrive et ce que je constate. Mes strips BD sont soit composés d'histoires qui me sont réellement arrivées (j'exagère rarement, mais j'essaie de les rendre les plus humoristiques possible) ; soit composés de remarques/critiques sur des événements dont j'ai été témoin. J'aime beaucoup faire des références à la pop culture (je suis une grande sérivore haha) qui m'inspire donc énormément. Parfois, mais moins souvent qu'auparavant, je réagis sur l'actualité (en 2012, peu de temps après l'ouverture de mon blog, j'ai écrit une dizaine d'articles sur les Jeux Olympiques, par exemple). 




 
5. En quelques mots, pouvez-vous nous présenter votre BD ?
 
Pour rester dans la continuité de ma réponse précédente, cet album BD compile 85% d'aventures qui me sont arrivées, 5% de constats (sur moi-même notamment) et 10% d'illustrations (drôles ou nostalgiques) sur mes inspirations culturelles ! Il s'agit donc bien d'un album qui répertorie une séries de strips BD et d'illustrations inédits (et non d'une bande dessinée à proprement parler, narrant une histoire avec fil conducteur, péripéties, dénouement, etc.).



 
6. Avez-vous d'autres projets à venir ?
 
Dans l'immédiat, je n'ai pas de projet fixé. Mais la réalisation de cet album BD me tenait à cœur depuis plusieurs années et cette expérience était passionnante, donc j'aimerais beaucoup en réaliser un autre plus tard (mais pas avant un à deux ans). J'ai également envie de faire un projet au sujet plus sérieux. Je n'en dirai pas plus, mais j'ai une petite idée sur le coin de la tête depuis plusieurs semaines déjà, et peut être que je l'exploiterai plus tard, mais c'est assez incertain à ce stade. D'ici là, je vais continuer d'alimenter mon blog et de faire des collaborations avec d'autres blogueuses/blogueurs. 




 
7. Avez-vous un rituel particulier avant - pendant - après l'écriture d'une BD ?
 
Étant donné qu'il s'agit de mon tout premier album BD, je ne pourrais pas dire que j'ai un rituel avant/après. J'ai voulu m'organiser et tout bien faire étape par étape mais c'est toute est très vite parti dans les sens. Mais e garde un minimum d'organisation et je fais tout pour respecter les deadlines que je me suis fixée.




 
8. Pour finir, un dernier mot ?
 
Merci beaucoup pour cette interview, j'espère qu'elle vous donnera envie d'en savoir plus sur mon travail ! Bisous à tout le monde. 




 
*****
 
 
L'interview touche à sa fin, merci Calomiel et à très vite.
 
Vous pouvez la retrouver sur Facebook, Twitter et son Blog.
 
 

vendredi 26 mai 2017

[Chronique] Orage à l'Oyat des dunes - Isabelle Bergi





Titre : Orage à l'Oyat des dunes
Auteur : Isabelle Bergi
Autoédition
Genre : Contemporain
Sortie : 9 Mai 2017
Pages : 192
Prix




SERVICE PRESSE




Résumé : Ronchon par nature, Antoine n'a pas les vacances dont il a rêvé. Est-ce une raison pour gâcher celles de sa femme et de ses amis? Au vu des caractères très hétéroclites des protagonistes, cette escapade finistérienne risque de vite devenir orageuse... Des conflits vont inévitablement surgir et des secrets éclater au grand jour.
Un roman qui vous garde en haleine et une question qui demeure en suspens, l'amour et l'amitié peuvent-t-ils survivre à toutes les épreuves?





Avis : Tout d'abord, un grand merci à Isabelle Bergi pour sa proposition et l'envoi de son roman numérique. Je tiens également à m'excuser pour le retard de ma lecture -et donc de ma chronique- comme vous le savez, les études ont fait que mes lectures, même si pas en pause, ont été beaucoup plus lentes qu'en temps normal.

Orage à l'Oyat des dunes c'est l'histoire de plusieurs couples d'amis qui décident de partir en vacances tous ensembles. Comme dans tout les couples et entre amis, nous avons droit à diverses tensions à cause d'éventuel soucis. Nous plongeons donc dans les tourments des vies d'Anna, Simon, Gabrielle, Antoine, Lauriane et Paul avec plaisir.

L'histoire a son lot de mystères et rebondissements puisqu'il y a certaines choses qui se passent à l'Oyat des dunes que nos héros vont plus ou moins très vite découvrir.

Un récit facile et agréable à lire, des protagonistes auxquels on s'identifie sans soucis, une lecture divertissante. Une plume fluide qui nous entraîne avec joie dans l'univers de l'auteure.

Une lecture que je recommande fortement avec l'approche de l'été !




Note : ★★★★☆

jeudi 25 mai 2017

[Throwback Thursday Livresque] Une maman exceptionnelle ou en devenir







On se retrouve aujourd'hui pour un nouvel article concernant le rendez-vous "Throwback Thursday Livresque" de Bettie Rose Books.

Pour ceux qui ne connaissent toujours pas, voici ce qu'elle en dit : "Conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram mais vraiment concentré sur les livres ! Ainsi chaque semaine je fixerai un thème et il faudra partager la lecture correspondante (une seule) à ce thème. Ce que permet ce rdv ? De ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à vos lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres !"

Je ne sais pas vous mais moi, j'aime beaucoup ce principe et c'est avec joie que j'ai décidé de le prendre sur le blog au début du mois!




Thème de la semaine : Une maman exceptionnelle ou en devenir



Le trois romans qui me viennent à l'esprit, je ne souhaite pas les recommandés ici pour la simple et bonne raison que les héroïnes tombent enceintes à la fin donc ce serait un gros spoiler pour vous ce qui n'a pas d'intérêt..

Un grand merci à Audrey, du blog Le Coin d'Audrey, car sans elle, j'aurais totalement oublié l'une de mes héroïnes préférées qui est maman depuis le tout début de la saga.. *je suis un peu blonde, c'est pas ma faute x')*



Rebecca Kean - Cassandra O'donnell

Nouvelle-Angleterre, Burlington... Pas de délinquance, élue la ville la plus paisible des Etats-Unis, bref, un petit havre de paix pour une sorcière condamnée à mort et bien décidée à vivre discrètement et clandestinement parmi les humains. Malheureusement, en arrivant ici, je me suis vite aperçue que la réalité était tout autre et qu'il y avait plus de démons, de vampires, de loups-garous et autres prédateurs que nulle part ailleurs dans ce foutu pays. Mais ça, évidemment, ce n'est pas le genre de renseignements fournis par l'office de tourisme. Maudit soit-il...


Je dois vraiment parler de Rebecca Kean et de sa fille Leonora ou plus besoin ?
Rebecca, cette sorcière puissante qui fuit son clan mais également toutes créatures surnaturelles afin de protéger sa fille et qui se retrouve dans la ville où il y en a le plus.. vampires, loups-garous, chamanes, démons et j'en passe. Bref, pas le meilleur endroit pour cacher sa nature et celle de sa fille.

C'est une saga que j'aime énormément, j'ai lu les 5 premiers tomes et acheté le tome 6 en avant-première au salon du livre de Paris en mars. Mais puisque le tome 7 (voir peut-être un 8e) signe la fin des aventures de ma sorcière préférée, je prends sur moi pour le lire le plus tard possible..
M'enfin dans tous les cas, nous aurons trilogie (il me semble) sur Leonora donc ce ne sera pas totalement un adieu mais quand même.

Si il y a bien une saga bit-lit que je vous recommande, c'est celle-ci. L'intrigue globale est géniale tout comme celle de chaque tome, les personnages sont supers attachants et je n'ai vraiment pas envie de leurs dire au revoir, à tout ça vous ajoutez une plume merveilleuse qui vous entraine en quelques mots dans son univers et vous avez le combo parfait !

[Interviews] Elijaah Lebaron




Bonjour à tous,

On se retrouve avec une nouvelle interview et c'est Elijaah Lebaron qui nous rejoint sur le blog.





*****


Bonjour Elijaah et bienvenue sur Amabooksaddict,





1. Pour commencer, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Bonjour, mon nom de plume est Elijaah Lebaron. Je suis né en 1965 en même temps que mon roman favori. Je suis l’un des gestionnaires de la communauté francophone Dune-sf.fr consacrée à Dune et Frank Herbert. J’aime la Science-Fiction, la Fantasy et par extension toutes les formes de littérature de l’imaginaire. 

Outre Frank Herbert, mes auteurs préférés de SF sont Isaac Asimov, AE Van Vogt, Philip José Farmer, Clifford D Simak, Peter F Hamilton. Du côté de la Fantasy, j’aime JRR Tolkien, Michael Moorcock, Georges RR Martin, Roger Zelazny ou Terry Goodkind. Depuis toujours je rêve de réconcilier ces deux genres opposés dans un seul roman dont la nature pourrait être changeante selon le point de vue du lecteur. C’est ce que je tente de faire avec « PERSONAÉ : l’éducation du scribe ».





2. Depuis quel âge écrivez-vous ? Qu’est-ce qui vous a poussé à écrire la première fois ?

J’écris pour moi-même depuis l’âge de 23 ans. Me mettre devant une page blanche pour concevoir des choses est une forme de méditation pour moi. Sous mon crayon divers objets surgissent, des dessins, des tableaux, des plans de meubles, de la déco et aussi des histoires et des personnages. La créativité me permet d’extérioriser un feu d’artifice intérieur, un trop plein de computation intellectuelle qui parfois m’empêche de dormir. J’ai peut-être peur que ces idées s’envolent. 
Une fois mises sur papier, je peux m’y référer plus tard. Y réfléchir de nouveau pour les enrichir. Elles deviennent un support sur lequel je peux m’appuyer pour relancer mon esprit en avant pour aller au-delà de ce premier jet. 
En suivant ce processus, j’ai créé plusieurs récits pour mon seul plaisir personnel, sans jamais les rédiger réellement. Je n’avais (avec raison) aucune confiance en mes capacités d’écriture. Les histoires que je concevais étaient d’une telle grandeur, d’une telle complexité, qu’il était pour moi impossible que j’arrive à les coucher sur papier un jour.   

J’ai toujours été un gros lecteur. Plus de 25 ans plus tard, je tombe sur un OVNI littéraire « Jésus contre Hitler » écrit par Neil Jomunsi un auteur autoédité. Le concept de base de cette série de nouvelles ne correspond pas à mes goûts habituels, mais venant d’acquérir une Kindle, je me décide à satisfaire la curiosité causée par ce titre spectaculaire. Vous pouvez imaginer que la « crédibilité » de ce chef d’œuvre du Pulp n’est pas bien grande. Mais devant la bonne humeur et le côté « rentre-dedans » de cette histoire, je ne peux m’empêcher de la mettre en parallèle avec les divers projets littéraires que j’ai définis. Voilà un auteur qui, loin d’être impressionné par les difficultés, s’en joue en se concentrant sur la nervosité de son histoire et sa facilité de narration. Un vrai feel good littéraire plein de vitamines. Ce fut un déclic ! 
Je pouvais moi aussi raconter mes récits de science-fiction complexes en adoptant comme Neil Jomunsi une économie de moyen qui me permettrait d’emmener mes lecteurs droit au but. Je devais absolument essayer d’écrire comme lui. De prendre l’une de mes histoires « trop grande pour être écrite » et la délivrer au monde. Je décidais de faire mon coming-out ! 
Pour mon premier test, je détermine de repousser toutes mes peurs pour m’attaquer à l’un des plus grands chefs d’œuvre de la Science-Fiction en rassemblant mes idées autour de DUNE
Cette œuvre de Frank Herbert est le modèle de la complexité faite littérature. Cet auteur aime écrire une partie de ses histoires « entre les lignes ». Il cache dans ses romans de nombreux indices pour ses lecteurs, leur laissant le soin de les assembler pour accéder à de nouveaux niveaux de compréhension de son histoire. J’ai lu DUNE plus de trente fois, et pourtant je trouve toujours des éléments inédits de réflexion que je n’avais pas vu lors de mes précédentes visites. Malgré tout cela, Frank Herbert n’a pas répondu à toutes les questions autour de son univers. J’avais noté précieusement toutes ces questions sur un morceau de papier que j’ai décidé d’exhumer pour écrire ma première nouvelle. 
Nous étions en septembre et la communauté des fans de Frank Herbert à laquelle j’appartiens avait besoin de contenu. Je créait donc un récit en cinq chapitres sous forme de feuilleton pour la fin de l’année. « DUNE, la naissance d’un rêve » devait répondre à la question : Comment un homme envoyé par l’empereur à t il réussit à convaincre les Fremen de ne pas le tuer et de le suivre dans son délire scientifique ? 
Bien entendu cette Fan-fiction basée sur un monde et des personnages détenus par les héritiers n’est pas commercialisable. Je vous invite donc à la télécharger gratuitement.
Ebook : http://forum.dune-sf.fr/index.php?topic=3221.0  





3. Pourquoi publier en auto-édition ?

Premièrement, je n’ai pas l’envie de me plier au rituel de la soumission de manuscrit. Ce n’était pas un exercice facile à faire il y a quelques années, mais aujourd’hui avec internet la démocratisation de l’écriture et de la critique des processus narratifs (TV, Cinéma, Littérature.) Le nombre de soumissions a littéralement explosé. Dans ces conditions arriver à placer ses histoires, même si elles sont de qualité, est devenu extrêmement difficile et toujours destructif pour votre motivation. Pourquoi s’imposer une telle torture, alors que vous pouvez trouver votre audience avec une auto-édition quasiment gratuite pour les auteurs ? 

Deuxièmement parce que je sais que l’un n’empêche pas l’autre. Vous pouvez démarrer en auto-édition pour finir par signer avec un éditeur classique. En démarrant en auto-édition, lorsque vous avez eu la chance de trouver vos lecteurs et que ceux-ci se sont révélés suffisamment nombreux pour justifier l’attention d’un éditeur classique, vous avez
gagné une certaine capacité de négociation. C’est vous qui avez pris le risque éditorial. Logiquement ça se paie.

Troisièmement parce qu’en auto-édition vous n’avez pas à suivre les obligations d’une « ligne éditoriale » souvent trop limitée, ou la longue liste des interdits qui vous empêchent d’écrire précisément ce que vous voulez. Par exemple dans Personaé j’ai une belle Romance, de la Fantasy, du Steampunk, de la Science fiction, une ou deux scènes de sexe (rien de pornographique je vous rassure) et même quelques éléments Manga. Bref mon roman ne respecte rien d’une quelconque ligne éditoriale tout en se rapprochant de la diversité qui caractérise la vraie vie. Ne pas avoir quelqu’un qui regarde au-dessus de votre épaule pour vous dire « Non ça tu ne peux pas le faire ! » est un vrai bonheur. C’est ce bonheur que je veux partager avec mes lecteurs.   





4. D’où viennent vos idées pour l’écriture ?

Je vois dans cette question deux dimensions : les idées et l’écriture.

Pour les idées, je ne pourrais vous dire quelle est ma méthode qui tient beaucoup de la sérendipité. Je rencontre ces idées dans ma vie de tous les jours et seule la façon dont je les sélectionne pour une histoire est vraiment digne d’intérêt. Je pourrais écrire un livre entier pour expliquer comment j’évalue le potentiel d’une idée dans toutes ses dimensions de l’intérêt narratif jusqu’a sa richesse philosophique, mais en fait je pourrais résumer cela en une seule phrase : “Cette histoire mérite-t-elle d’être racontée ?”      
Une fois que je réponds par l’affirmative à cette première question, c’est à ce moment-là que les ennuis commencent. Car une idée n’est rien si vous ne savez pas comment l’exploiter. Pour la littérature, votre récit n’est rien si vous ne savez pas maîtriser l’écriture. Je l’avoue tout de suite, c’est ma kryptonite. 
Je ne possède pas vraiment un style qui me serait propre, mais je copie avec plus ou moins de bonheur trois de mes auteurs favoris : Isaac Asimov, Frank Herbert et Georges RR Martin

Isaac Asimov avait une rédaction extrêmement simple. Malgré ses larges compétences scientifiques et des histoires très techniques, son style est compréhensible par tout le monde. Même si j’use de quelques mots insolites (expliqués dans un glossaire) ma principale ligne de conduite est cette simplicité.

Je vous l’ai déjà dit, Frank Herbert camoufle des indices dans ses récits permettant aux lecteurs les plus perspicaces d’avoir une vision enrichie de l’histoire. Il aime cacher « les plans dans les plans » et ses personnages agissent souvent selon une grille de motivations croisées leur donnant une profondeur psychologique très aiguisée. Il affectionne aussi de débuter ses chapitres par des citations d’une rare intelligence offrant au lecteur un background riche et documenté. Je me suis beaucoup inspiré de lui. 

Georges RR Martin a principalement travaillé et affiné son écriture pour la télévision. C’est un fait que vous pouvez expérimenter en découvrant « le trône de fer » sa célèbre saga littéraire adaptée à son tour pour le petit écran avec la série « Game of Thrones ».
Chaque chapitre débute sur une scène vouée à happer le lecteur et se finit avec un mini « cliffhanger » destiné à vous motiver pour lire la suite. 
Georges RR Martin fait aussi très attention à surprendre ses lecteurs en traçant des destins et des archétypes qui seront totalement bousculés. Il n’hésite pas à tuer ses personnages principaux faisant rebondir son histoire sans arrêt. Son style représente la quintessence du « page turner » à l’américaine qui vous accroche de la première à l'ultime page. 
Comme Stephen King il y a quelques années ou JJ Abrams à la télévision, Georges RR Martin a totalement transformé la narration en rendant obsolète la littérature du siècle dernier. Je ne pourrais pas comparer la qualité de mon écriture avec lui, car il est vraiment plus qu’excellent. Rien que le dialogue en prologue du Trône de fer est une référence quasi inatteignable. Néanmoins j’ai appris du style de Georges RR Martin quelques leçons que j’ai mises en application dans mes écrits. Tous les auteurs modernes devraient le faire. 





5. En quelques mots, pouvez-vous nous présenter votre roman ?

J’ai été très long pour mes autres réponses et j’ai déjà parlé de Personaé, alors je vais être bien plus court pour celle-ci. 

Personaé est un roman destiné à être lu deux fois. La première comme une Fantasy médiévale tendance Steampunk. La seconde comme un pur livre de Science Fiction. J’essaye de jouer sans arrêt avec les perceptions de mes lecteurs. Suffisamment pour que les deux récits offrent une expérience différente. C’est presque deux romans en un. 
PERSONAÉ :  L’éducation du scribe” est l’histoire d’un jeune homme romantique et gaffeur qui essaye de survivre dans un monde médiéval qui n’est pas fait pour lui. Le retour de la magie fait de lui potentiellement le magicien le plus puissant du royaume mais il semble surtout avoir des problèmes à rester en vie. 
Vidéo : https://youtu.be/DOO3nuF9K1M  






6. Avez-vous d’autres projets à venir ?

Je travaille actuellement sur deux autres projets dont vous pouvez lire les premières lignes sur Scribay. 

En 2063 un scientifique ramène John Fitzgerald Kennedy à la vie et lui confie une mission : enquêter sur sa propre mort. « L’âme du temps » est en fait la première histoire que j’ai définie il y a plus de 25 ans. Le futur très (trop) proche décrit dans cette vieille histoire est malheureusement en cours de concrétisation. J’espère arriver à faire réfléchir mes contemporains sur ce sujet. C’est un peu ma contribution à l’évolution de l’humanité. L’âme du temps sera mon second roman. 
Sur Scribay : https://www.scribay.com/read/text/356492867/l-ame-du-temps 

« Projet Z : La vengeance des vierges de fer » est ma façon de rendre à Neil Jomunsi l’immense service qu’il m’a rendu en me poussant à écrire. C’est une série dérivée (un Spin off) de « Jésus contre Hitler ». Des meurtres réalisés à l’aide d’une machine de torture du moyen âge réclame l’attention d’une agence occulte spécialisée dans le combat contre les forces paranormales. Malheureusement, c’est l’équipe des bras cassés qui doit s’occuper de l’enquête. 

Scribay : https://www.scribay.com/read/text/1639957409/projet-z---la-vengeance-des-vierges-de-fer  
Vidéo : https://youtu.be/s3gCGp8Ec88  





7. Avez-vous un rituel particulier avant - pendant - après l’écriture d’un roman ?

Non, pas vraiment.





8. Pour finir, un dernier mot ?

Je vous remercie infiniment pour cette interview. J’espère que je n’ai pas été trop long. Comme tous les auteurs, l’écriture me passionne et je pourrais passer des heures à en parler. Si vous avez des questions à me poser, n’hésitez pas à les poster en commentaire. Je me ferais un plaisir d’y répondre.





*****


L'interview touche à sa fin, merci Elijaah pour votre participation et à très vite.

Vous pouvez retrouver l'auteur sur Twitter et son blog ; son roman n'est pas encore disponible mais vous pouvez dès à présent voir sa vidéo sur YouTube.



mercredi 24 mai 2017

[Chronique] Par-delà les siècles - Valérie Faiola

Littérature de l'Imaginaire



Titre : Par-delà les siècles
Auteur : Valérie Faiola
Editions : Afnil
Genres : Fantastique, Romance
Sortie : 27 Décembre 2016
Pages : 240
Prix





SERVICE PRESSE




Résumé : Livia est une jeune femme qui possède des dons de médium lui permettant d'entrer en contact avec les défunts. Parmi eux, un certain Philippe l'obsède particulièrement. Il hante ses jours et peuple ses rêves. Alors qu'elle s'épanouit pleinement dans sa relation amoureuse avec Richard, un étudiant comme elle que sa meilleure amie lui a présenté, Livia apprend de ses visions que Philippe aurait vécu au Moyen Âge, en pleine Inquisition. Mais quel est le lien avec elle ? Perdue entre hier et aujourd'hui, Livia n'a d'autre solution que de partir à la recherche de la vérité, grâce à des voyages dans le passé, au péril de son couple. Car les questions sont nombreuses et les réponses sans doute effroyables. Qui est Philippe ? Qui est cette femme, Caterina, condamnée au bûcher des sorcières ? Qui est véritablement Richard ? Se pourrait-il que l'amour, à l'image de la vie, soit un perpétuel recommencement et qu'il survive Par-delà Les Siècles ?





Avis : Pour commencer, un grand merci à Valérie Faiola pour la proposition via Facebook et l'envoi de son roman papier. Je tiens également à m'excuser pour mon retard de lecture (et donc de chronique).

Nous faisons la rencontre de Livia, cette jeune femme simple, qui possède des dons de médiums. Toutes les nuits, elle rêve d'un homme qu'elle ne connaît pas, pourtant, elle sent qu'elle est fortement liée à lui et va donc prendre son courage, et surtout, sa vie en main afin de découvrir la signification des rêves qui lui semblent si réels.

Quand l'auteure m'a contacté via Facebook, je dois dire que j'ai tout de suite accepté rien qu'avec la première phrase du résumé. La couverture est très jolie également et donne envie d'en découvrir plus sur l'univers.

L'auteure nous parle de plusieurs choses dont la découverte de soi, du don et de réincarnation mais surtout d'amour, le véritable amour, celui qui survit à tout.

Les personnages sont attachants et certains m'ont beaucoup plus marqués que d'autres. Je pense d'ailleurs à Richard que j'ai tout de suite apprécié pour l'intelligence, la patience et l'humanité qu'il peut avoir ou encore Gaëlle, la meilleure amie de Livia, un rayon de soleil et une amitié sincère, profonde et belle.

Une plume agréable, un style fluide, poétique dans lequel l'auteure parvient à retranscrire les émotions de Livia. On sent vraiment tout le travail de Valérie par rapport aux détails du passé ou du présent, c'est vraiment très plaisant de découvrir tout ça avec notre héroïne.

Je recommande fortement et j'espère très vite de nouveaux romans !





Note : ★★★★★




[Chronique] Vagabonds, Tome 2 - Julien Valat

Littérature de l'Imaginaire


Saga : Vagabonds
Titre : Omni
Tome : 2
Auteur : Julien Valat
Autoédition
Genre : Fantastique
Sortie : 15 Avril 2017
Prix




SERVICE PRESSE
Chronique du Tome 1




Résumé : «J’étais effrayé, terrorisé par le fait de devenir un monstre. Toute cette puissance que l’on me faisait miroiter, qui attirait Max autant que Justin, cette aura d’exception dont on m’avait déjà couronné alors que je ne maîtrisais rien... Tout ça m’angoissait! (...) Comment allais-je réagir lorsque je saurai parfaitement dompter chacune de mes facultés? Lorsque je pourrai ordonner, séduire, capter les pensées, transmettre des émotions, et même simplement me protéger des Ultras et les détecter autour de moi. Quand je serai capable de tout cela, allais-je garder la tête froide? Cette idée m’inquiétait et me bloquait, sans aucun doute. Ma seule certitude était de pouvoir compter sur ma mère et sur Kyle pour me tenir les pieds ancrés au sol.»





Avis : Tout d'abord, un grand merci à Julien Valat pour la proposition et l'envoi de son tome deux numérique, ainsi que mes excuses pour le retard de ma lecture et donc de cette chronique.

Je ne parlerais pas de l'histoire pour ne spoiler ni le premier tome, ni celui-ci.

On retrouve Sasha, ce personnage que je trouvais adorable et naïf dans le premier tome, dans celui-ci, il va devoir remettre en question pas mal de choses pour poursuivre son aventure pleine de rebondissements et de révélations. Que ce soit le personnage ou le lecteur, nous allons de surprises en surprises concernant les révélations qui arrivent dans tout le roman.

Une histoire sans temps mort jusqu'à la fin qui, contrairement au tome un, est vraie fin mais elle nous laisse quand même une porte ouverte à une éventuelle suite.. Affaire à suivre, donc.

Une écriture fluide, qui nous tient en haleine du début à la fin, et surtout très agréable à découvrir.





Note : ★★★★★




mardi 23 mai 2017

[Top Ten Tuesday] Les 10 meilleures BDs / Mangas que vous avez lues

Bonjour à tous,
 
On se retrouve aujourd'hui avec le Top Ten Tuesday dont le thème est techniquement "Les 10 auteurs que vous trouvez bons pour écrire dans plusieurs genres littéraires" sauf que comme toujours, me suis mélangée les pinceaux dans les dates/thèmes donc j'ai décidé de reprendre ce thème-ci plutôt "Les 10 meilleures BDs / Mangas que vous avez lues" ; promis, un jour, je respecterais les thèmes un mois complet :')
 
 
Merci à Frogzine pour tes thèmes géniaux !
 
 
 
*****
 
 
 
Un thème plutôt adapté à Kaze donc c'est elle qui vous fera son TOP 10 ; je vous mettrais quelques titres à la toute fin de l'article mais vu que je n'en lis pas beaucoup, je ne peux pas vous le faire moi-même.


1.



2.




3.




4.




5.




6.




7.




8.




9.




10.





Quelques titres d'Ama..









Voilà, et vous alors ?

lundi 22 mai 2017

[Films] Quelques films que je souhaite voir au Cinéma..

Bonjour à tous,
 
On se retrouve aujourd'hui pour un article concernant les films que j'aimerais voir *avec Kaze surtout concernant les films d'horreurs* au cinéma.
 
N'hésitez pas à me dire, en commentaire, les films que vous souhaitez voir de votre côté.
 
 
 
 
 
Pour voir les bandes annonces, il suffit de cliquer sur les couvertures des films.
 
 
 
 
 
 
Actuellement au cinéma..
 
 
https://www.youtube.com/watch?v=OULksfC2q-Ahttps://www.youtube.com/watch?v=o_rfh8wBnGE
https://www.youtube.com/watch?v=rApK4U_Fs70https://www.youtube.com/watch?v=ixFNUwa9i9k


https://www.youtube.com/watch?v=gySYa2luR8A
 



 
A venir..






http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19569414&cfilm=89997.html
21 Juin 2017

https://www.youtube.com/watch?v=DLTw7f3Yg5g
26 Juillet 2017






http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=234164.html
19 Juillet 2017
http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19571737&cfilm=252959.html
21 Juin 2017
http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19565364&cfilm=189525.html
24 Mai 2017


http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19569498&cfilm=249201.html
19 Juillet 2017



http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19569740&cfilm=223252.html
25 Octobre 2017
http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19566850&cfilm=207060.html
14 Juin 2017






http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19569564&cfilm=144685.html
20 Septembre 2017
http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19565050&cfilm=241900.html
9 Août 2017
http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19571311&cfilm=227014.html
31 Mai 2017
http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19571138&cfilm=224799.html
2 Août 2017

 
 
http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19569804&cfilm=226447.html
5 Juillet 2017
http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19569551&cfilm=237821.html
26 Juillet 2017


 
http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19569151&cfilm=173720.html
7 Juin 2017
http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19569642&cfilm=249823.html
21 Juin 2017