dimanche 30 avril 2017

[Acquisitions Livresques] Avril 2017

Achats persos et Services Presses
Un grand merci à tous

La tension entre les faes et les humains est à son comble. Lorsque la meute est amenée à affronter un troll déchaîné, la présence d'Aiden, enfant humain enlevé il y a des siècles par les faes, pourrait bien être la seule chose susceptible d'empêcher la guerre qui s'annonce.
Prêts à le protéger coûte que coûte, Mercy, Adam et la meute devront défier le Marrok, les humains et les faes. Mais qui les protégera de celui qui a reçu l'étreinte des flammes ?
L'immortalité est un rêve pour tous. Et si nous prêtons cette faculté à des créatures mythiques, nous ne pouvons savoir quel est son ressentis.
Reagan est le genre de vampire égoïste, qui a trop vu du monde. Mais dans son ultime aventure, elle ressentira l'oppression de son immortalité.
 
Le Livre du Destin tome 1 - Marion Roudaut
 
Le Journal de la métamorphose est une autobiographie qui dépeint la vie réelle d'une lycéenne puis étudiante, de ses 17 à ses 19 ans. Il traite d'une recherche de soi-même et de la vie à travers le milieu, les expériences et les évolutions de l'univers intérieur de l'auteur du journal intime.
Des premiers rêves amoureux à l'abîme en passant par la passion amoureuse, c'est une véritable quête de l'Amour que vivra l'héroïne, au fur et à mesure des métamorphoses de sa vie et de sa conscience.
Douce et innocente, Anna doit se marier avec Yann, son ami d’enfance, qui exerce une emprise de fer sur elle. Iris, sa meilleure amie, est son exacte opposée : libérée et séductrice, elle n’accepte aucune règle. Mais à quelques mois de la cérémonie, Anna prend peur et s’enfuit. Iris l’accueille à bras ouverts, sans lui poser la moindre question, et se promet de sauver son amie et d’annuler le mariage.
Elle lui fait alors rencontrer de nombreux hommes, qui vont faire comprendre à Anna que la vie a bien plus à offrir qu’elle ne le croyait.
Mais Iris aussi cache un cœur malmené sous sa carapace : elle est la maîtresse de son patron marié, sa famille la rejette… Hayden, célèbre pilote de F1, n’a pas peur de plonger dans les ténèbres pour la découvrir. Des ténèbres où règnent la luxure, la sensualité et la décadence...
Hors de question pour Anna et Iris de revenir en arrière ! Le monde n’a qu’à bien se tenir !
Rattrapée par son passé, Tess s’apprête à sacrifier sa relation avec Adam, persuadée qu’elle entrave le bonheur de celui qu’elle aime. Mais le destin ne va pas lâcher nos deux amants de sitôt, et ils devront chacun affronter leurs vieux démons pour pouvoir être ensemble.
Dans ce troisième tome, vous allez découvrir des facettes insoupçonnées de nos deux héros. Pour eux, tout n'est peut-être pas perdu… mais la vie est pleine de surprises, et rien n’est jamais acquis !

Le troisième volet de la saga romantico-érotique à succès Rien n'est acquis dévoile l'évolution surprenante de l'histoire d'amour entre les protagonistes !
En 1434, vivait un magicien nommé Luoj. Celui-ci, fatigué par la cruauté des hommes envers les siens, décida de concevoir un monde où les magiciens pourraient vivre en paix.
De nos jours, Iliot, jeune parisien de 15 ans dont la vie est des plus banales, découvre un étrange livre à la bibliothèque. Son titre : "Le pays des ténèbres". Sur la première page, une incantation... Pensant avoir à faire à un livre de magie, il tourne la page pour s'apercevoir... qu'il n'y a rien. Les pages sont blanches ! Mais Iliot est loin de se douter que de ce livre dépendra son futur.
1917... La cité-état de Saint-Évangile ne prend pas part à la Grande Guerre. Elle est en proie à un tout autre conflit : la guerre sainte contre les griffonistes, des non-morts blasphémateurs particulièrement violents.
Les libres penseurs, vampires comme mortels, sont pris entre deux feux et contraints de choisir leur camp. Mais, dans l’ombre de l’histoire officielle, des dogmes, des grandes théories, se livrent bataille des ambitions et des rancœurs tout humaines.
Qui donc est cette jeune mortelle que certains vampires ont juré de protéger sur leur vie ? Quel lourd secret porte la ténébreuse Édéa ? Pourquoi Davy, le vampire impie obsède-t-il à ce point l’archevêque ?

Quand il s'est envolé pour la Thaïlande, Alain n'imaginait pas rencontrer Wannapa.
Voila peut-être le signe qu'il attendait...
Seulement, la jolie Thaïe semble écrasée par son passé.
Qui est cet inconnu qui la poursuit ?
Pourquoi est-elle en proie à des angoisses, de plus en plus envahissantes ?
Qui est vraiment la femme qu'Alain veut épouser ?

De Phuket aux frontières du Myanmar, il va remonter le fil du passé. Et découvrir, dans toute son horreur, la vérité.


Ce roman est inspiré d'événements réels.

« Les mains des gorilles glissent sous leur veste. L’un d’eux se place entre l’écervelée et le Cheik. Au premier geste brusque, on rejoue "règlement de compte à OK Corral" dans le restaurant du Burj Al Arab à Dubaï. »


L'Afrique, le Moyen-Orient, l'Asie du Sud-est sont le théâtre d'attentats terroristes. La tension monte entre les marines chinoise et étasunienne en Océan indien. Il suffirait d'une étincelle pour déclencher un conflit majeur. Une personne détient la clé permettant d'étouffer tout cela dans l'œuf, Lord Khamût Khan. Deux agents des services secrets anglais sont envoyés à Dubaï pour le rencontrer. Ils ignorent qu’une mystérieuse organisation va tout tenter pour les empêcher d’accomplir leur mission.
Nous sommes en 2031, André, étudiant en sociologie, est
abordé par Yves, personnage énigmatique, qui va devenir son ami
et faire basculer sa vie.
Durant ses vacances d’hiver, il découvre le super-ordinateur
Sonia (Super-ordinateur neuronal à intelligence artificielle). Puis le
printemps sera l’occasion de développer un don pour la télépathie
et de faire la connaissance des androïdes gérés par Sonia.
Enfin vient l’été, son installation au château où il découvre un
monde insoupçonné : Atlantis, un empire basé sur la lune, dont le
gouverneur Thierry va devenir leur meilleur ami.
Avec son nouveau frère Ansgar, un jeune télékinésiste,
arrivera-t-il à comprendre l’origine de toute cette technologie et
de l’immortalité qui leur est offerte ?
De son Pas-de-Calais natal, Erwan Waro parcourt le
monde, de la Martinique au Togo en passant par le
Vietnam, le Liban, la Tunisie et le Maroc.
Il a assisté à une réunification, une guerre, la chute d’un
régime, la mort d’un roi et celle d’un président.
Après tous ces périples, il a posé ses valises à Nantes.
Fan de mythologie, de fantastique et de science-fiction,
il réalise, à son tour, son rêve d’écrire.

Gabriel et Zoé se sont cachés dans les Terres de magie, après la disparition de leur ville Wallangar et de leurs amis. Parmi les sorcières des marais de Houquelande, ils découvrent un nouveau monde régi par ses propres règles.
Alors que Zoé semble prendre conscience de son immense pouvoir, Gabriel doit l’aider à maîtriser mieux sa force pour défendre leurs amis. Un grand défi les attend...
 

 
Muse 1/2 - Aurélie Chateaux-Martin (Bêta) 




Et vous alors ? Beaucoup de petits nouveaux dans votre PAL ?






[Interviews] Marianne BP



Bonjour à tous,
 
 
On se retrouve aujourd'hui pour une nouvelle interview et c'est Marianne BP qui nous rejoint sur le blog.
 
 
 
*****
 
 
Bonjour Marianne et bienvenue sur Amabooksaddict,







1.            Dans un premier temps, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Bonjour, je suis Marianne BP, auteure chanteuse interprète, vaguement musicienne, bien vidéaste. Je viens de Châtillon Montrouge, banlieue sud de Paris. J'ai grandi entre Châtillon et les Antilles Françaises puisque ma mère a travaillé sur des volcans.

Je n'aime pas les carcans, pas trop les codes, lorsque je m'y essaie, j'ai l'impression de jouer la comédie. Je suis brune, 1m65, plutôt sympa. Je vis à Paris entre Pigalle et Montmartre.





2.            A quel âge et comment vous est venu cette envie d'écrire ?

A 18 ans, même si j'aimais écrire dans les petites classes (cf rédaction d'imagination).

Je l'ai senti dans mes mains, cette envie, comme une pulsion. Ce fût très très intense, presque violent. Et donc, j'ai aimé l'écriture puis écrit encore écrit ; c'est devenu simple, cool et reposant... amusant. La discipline avait probablement vécu un peu trop longtemps enfermée, d’où cette violente pulsion avant le démarrage.





3.            Pouvez-vous nous parler de votre parcours concernant la publication de votre roman ?

J'ai fait relire mon livre par des personnes solides avec leur "aval sur la validité " & singularité de mon roman. J'ai donc envoyé mon manuscrit à quelques maisons d’édition avec le vent en poupe mais a priori ils n'ont voulu ni de mon vent en pourpre, ni de mon vent en rose. A la fin, j'ai reçu un jolie vent printanier avec félicitations d'un éditeur fort sympathique mais un vent tout de même ; il n'avait pas de place pour l'ouvrage donc, je me suis souvenue que j'étais indépendante sur plein de domaines; musicalement, vidéastement parlant & sur multiples conseils, j'ai édité seule comme une grande-fille et le livre est sorti de chez moi élégamment drapé de cette superbe et libre couverture Pourpre et Rose (made by l'artiste graphique Guillaume Saix) avec comme seule instruction : vas et tu verras ! Sera vu et sera lu ... jusqu'à ce que mort s'en suive.





4.            En quelques mots, pouvez-vous nous parler de votre roman ?

On m'a dit que j'avais un style atypique. Je pense que ça vient de l'aspect rythmique de mon écriture, aussi du fait que j'utilise les us & codes littéraires comme une matière brute que je sculpte par instinct. Ça m'amuse ! Je préfére la concordance du son, des tons, du temps à celle des temps et des règles académiques.

Rose ascendant pourpre, c'est un voyage camera à l’épaule qui suit une jeune femme qui filme en caméra subjective cherchant une caméra qui aurait tout suivi...

Alors parfois, ça tremble un peu... Parfois c'est pris sur le vif, parfois c'est lucide avec des plans larges et léchés, parfois c'est contemplatif avec de doux travelling, parfois sombre & énigmatique avec des fous-flous plans introspectifs, parfois c'est saccadé comme une course poursuite caméra à l’épaule. Parfois c'est drôle parce qu'une chute c'est si vite arrivé !

Comme j'ai dit lors d'une interview antérieure, je vais enregistrer une version audio du livre. Personnellement, je le trouve plus agréable à lire à voix haute, qu'à voix mentale. Ça n'est que ma perception ! Elle vient peut-être du fait que j'aime chanter, interpréter. J'aime ressentir l'impact des mots dans mon oreille interne, être déstabilisée, caressée...choquée à l'oral.






5.            De nouveaux projets à venir ?

Sur quel projet êtes-vous en ce moment ?

Un autre roman.

Ce projet musical, poético-électronique qui vient de sortir. Des chansons fables surréalistes sur Paris pour détendre les citadins. Un voyage imaginaire & musical : Aparté « Parisienne » Marianne BP meets 303 Box.(En écoute sur Deezer, iTunes, Youtube, Facebook: Marianne BP page ACTU-L)

Un projet trip-hop hommage aux standards de jazz qui va sortir.

Étant Vidéaste, j'ai de nombreuses réalisations vidéos en cours !





6.            Avez-vous un rituel particulier avant - pendant - après l'écriture ?

Avant je m'y mets, parfois je prends 50cl de thé vanille sucré pour me maintenir assise et me réconforter (je trouve que tout ce qui est vanillé réconforte).

Après l'écriture, je suis contente d'avoir écrit. Tout s'entrechoque, se mélange dans mon cerveau, mes émotions, mon inconscient fait du télé-travail. J'imagine.  Mon troisième thé à moitié bu est froid parce qu'il semblerait que je l'ai oublié, prise de passion pour mon roman.






7.            D'où viennent vos idées ? Qu'est-ce qui vous inspire ?

De tout ce que mon inconscient préfère, j'imagine. Et de tout ce que ma conscience laisse émerger au-delà de son portillon de sécurité. J'ai vu beaucoup d'images pour lesquelles j'ai éprouvé beaucoup de tendresse lorsque j'ai écrit ce livre.






8.            Pour finir, un dernier mot ? Une dernière chose à dire ?

Les initiales de Rose Ascendant Pourpre font R.A.P. Je m'en suis rendue compte il y a peu... J'écoute beaucoup de Rap, j'ai travaillé avec des rappeurs parce que comme moi ils aimaient les mots, les rythmes et la liberté ce qui en fait une Référence A Part. Une référence « Pop ».

Rêves, errances...

Merci à vous & bonne continuation !






*****
 
L'interview touche à sa fin, merci Marianne pour votre participation et à très vite.
 
Vous pouvez retrouver l'auteure sur Twitter, Facebook et YouTube ; son roman disponible sur Amazon, Kobo, Fnac
 
Ma Chronique
Rose Ascendant Pourpre (à venir, je suis en pleine lecture)
 
 
 

samedi 29 avril 2017

[TEST/TAG] Les héros improbables

PKJ




1) Citer un anti-héros.

Deadpool


2) Citer un héros/une héroïne peureux-se.

J'ai beau réfléchir, rien ne me vient en tête 

3) Citer un livre dans lequel le héros est un animal.

Sirius


4) Citer un héros/une héroïne méchant-e.

Kaleb


5) Citer un héros qui mène le lecteur en bateau.

A


6) Citer un personnage secondaire qui devient héros/héroïne dans un tome suivant.

Alice


7) Citer un héros/une héroïne geek.

Harriet


8) Citer un héros/une héroïne qui n'est pas particulièrement beau/belle.

Kelsea


9) Citer un héros/une héroïne qui est accusé-e d'un crime qu'il/elle n'a pas commis.

Je n'ai pas vraiment trouvé de personnage accusé de crime,
pourtant Nell m'a tout de suite sauté aux yeux car elle se sent
responsable de la mort de Kyle


10) Citer un héros/une héroïne malade.

Hazel


11) Citer un héros/une héroïne qui prend de mauvaise décision.

Zoey


12) Citer un héros/une héroïne qui vit dans un endroit reculé.

Le Maine


13) Citer un héros/une héroïne qui refuse/tente de refuser son destin.

Nathan

jeudi 27 avril 2017

[Chronique] Iliot, Tome 1 - Baptiste Piriou

Littérature de l'Imaginaire


Saga : Iliot
Titre : Le Pays des Ténèbres
Tome : 1
Auteur : Baptiste Piriou
Editions : Boz'Dodor
Genre : Fantasy
Sortie : 10 Avril 2017
Pages : 239
Prix





SERVICE PRESSE





Résumé : En 1434, vivait un magicien nommé Luoj. Celui-ci, fatigué par la cruauté des hommes envers les siens, décida de concevoir un monde où les magiciens pourraient vivre en paix.
De nos jours, Iliot, jeune parisien de 15 ans dont la vie est des plus banales, découvre un étrange livre à la bibliothèque. Son titre : "Le pays des ténèbres". Sur la première page, une incantation... Pensant avoir à faire à un livre de magie, il tourne la page pour s'apercevoir... qu'il n'y a rien. Les pages sont blanches ! Mais Iliot est loin de se douter que de ce livre dépendra son futur.






Avis : Tout d'abord, un grand merci à Baptiste Piriou et à la maison d'édition Boz'Dodor pour l'envoi de ce roman numérique.

J'ai eu l'envie de lire ce roman bien avant qu'on est la quatrième de couverture ou la couverture en elle-même.. De ce qu'en disait l'auteur, j'étais persuadé d'apprécier ma lecture.
Après sa sortie et quelques jours avant ma propre lecture, j'ai lu les chroniques positives de Morgane et Jonathan ; deux blogueurs dont j'adore le blog, les chroniques et avec qui j'aime discuter. Je vous recommande chaudement leur blog !
Ces chroniques ont renforcés mon idée de départ, je savais que j'allais aimer ce roman et ce fut le cas du début à la fin.

Avant tout, la première chose qui frappe le lecteur c'est la sublime couverture. Elle accroche l'œil dès le début et donne vraiment envie de suivre les aventures du personnage principal.

Nous faisons la rencontre d'Iliot, ce jeune parisien de 15 ans, passionné de lecture qui passe son temps à la bibliothèque, aux relations compliqués avec son père et à la vie banale.

Banale, c'est le mot jusqu'à la découverte d'un roman qui le transporte dans un monde bien différent du sien. Dans celui-ci, il est Prince et possède des pouvoirs, rien que ça, mais c'est également un monde peuplé de créatures étranges et magiques que va découvrir notre jeune héros.
Ce que j'ai vraiment apprécié dans ce monde ci, ce sont justement les créatures, rien à voir avec ce que nous avons l'habitude de voir dans les romans, ce sont vraiment des êtres sortis tout droit de l'imagination de l'auteur et c'est très appréciable.

Un autre point positif à ce roman c'est qu'il fait réfléchir sur bien des sujets, que ce soit dans le Pays des Ténèbres ou sur Terre et j'ai beaucoup aimé relever ces petits points qui apportent un plus à l'histoire.

Une histoire surprenante et originale, une plume agréable, fluide, qui nous emporte très vite dans un univers magique au côté de personnages très attachants (dont principalement Iliot qui a été, pour moi, un grand coup de cœur).

Que ce soit la plume, les personnages ou les noms donnés au fur et à mesure du récit, tout nous donne envie de poursuivre la lecture tant et si bien que j'ai dévoré les pages à une vitesse folle. Une fois à la fin du livre, j'espérais vraiment qu'en tournant les pages -encore et encore- je découvrirais la suite... Ce qui n'est malheureusement pas le cas donc j'attends le tome suivant avec une très grande impatience !





Note : ⭐⭐⭐⭐⭐




[Throwback Thursday Livresque] Road trip ou Voyages



 


On se retrouve aujourd'hui pour un nouvel article concernant le rendez-vous "Throwback Thursday Livresque" de Bettie Rose Books.

Pour ceux qui ne connaissent toujours pas, voici ce qu'elle en dit : "Conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram mais vraiment concentré sur les livres ! Ainsi chaque semaine je fixerai un thème et il faudra partager la lecture correspondante (une seule) à ce thème. Ce que permet ce rdv ? De ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à vos lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres !"

Je ne sais pas vous mais moi, j'aime beaucoup ce principe et c'est avec joie que j'ai décidé de le prendre sur le blog au début du mois!





Thème de la semaine : Road Trip ou Voyages




L'Infini + Un - Amy Harmon


Alliés improbables, hors-la-loi malgré eux, amoureux contre vents et marées, ils défient le destin. Bonnie Rae Shelby, superstar mondiale, a tout pour elle : l'argent, la beauté, la gloire et... l'envie d'en finir avec la vie.
Finn Clyde, lui, n'est rien et ne possède rien, à part son intelligence et son cynisme à toute épreuve. La seule chose qu'il demande : qu'on lui donne enfin sa chance.
Une main tendue et quelques coïncidences plus loin, et les voilà engagés dans un périple qui pourrait les transformer aussi bien que les anéantir.

Une romance addictive où il est question d'étoiles filantes, de cages plus ou moins dorées et de destinées forgées envers et contre tout.
 
 
 
Je dois dire que le premier roman qui m'est venu à l'esprit est ROAD , j'aurais pu le prendre puisqu'il est vraiment question de Road Trip entre les deux protagonistes mais c'est en voyant la tranche de L'infini + un que j'ai sélectionné celui-ci car il m'a fait passé par tout un tas d'émotion.
 
Il se trouve qu'il y a un road trip avec ces deux personnages qui m'ont beaucoup marqués pendant et après ma lecture.
 
D'ailleurs si vous ne connaissez pas, je vous le recommande fortement ; ce fut un gros coup de cœur pour moi tant l'histoire est profonde, personnages attachants et plume fluide/agréable/addictive.
 
 
 

[Interviews] Amélie B.

Bonjour à tous,

On se retrouve aujourd'hui pour une nouvelle interview et c'est Amélie B. qui nous rejoint sur le blog.




*****




Bonjour Amélie et bienvenue sur Amabooksaddict,




1. Pour commencer, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
 
Bretonne exilée en banlieue parisienne, je travaille actuellement dans le service Innovation d’une entreprise agroalimentaire. Trentenaire depuis peu, jeune maman d'un petit garçon et écrivain à mes heures perdues, je jongle au quotidien avec ces différentes facettes de ma vie.






2. Depuis quel âge écrivez-vous ? Qu'est-ce qui vous a poussé à écrire la première fois ?

C’est tout récent… J’ai eu un déclic en lisant « Elle et Lui » de Marc Lévy. Son personnage principal, Paul, était architecte. Lorsque sa meilleure amie tombe sur un manuscrit et l’envoie à des maisons d’éditions, sa vie change. Il devient un célèbre écrivain.
Je suis incapable d’expliquer ce qui s’est passé dans ma tête, mais j’ai eu envie d’écrire un livre, comme Paul. C’était il y a deux ans, en Août 2015 (à 28 ans). Jamais l’idée ne m’était venue avant…






3. Pourquoi publier en autoédition ?

J'ai essayé les maisons d'éditions classiques avant de connaître l'autoédition. Je n'ai pas eu de retour. Et à force de fouiller sur le net, j'ai trouvé cette solution. Ma première volonté était de tenir mon roman entre mes mains. Je ne pensais ni le vendre, ni faire de la pub, ni qu'il plairait ! C'était juste un petit plaisir.
Finalement, j’ai vendu quelques exemplaires et trouvé quelques lecteurs, je suis donc plus que satisfaite ! J’étais loin d’imaginer cela possible…
Le seul inconvénient de l’AE : on doit tout faire tout seul ! Écrire, corriger, faire la couverture, publier, marketer et communiquer ! Ce n’est pas toujours facile… Heureusement, je suis bien entourée !
Au final, c'est un second job super intéressant !
 





4. D'où viennent vos idées pour l'écriture ?
 
L’intrigue principale me vient comme ça, sur un coup de tête. Je bâtis un plan détaillé tout autour avec quelques intrigues secondaires, et ensuite, je le soumets à une amie. Ensemble, nous discutons et validons ce plan pour s’assurer que l’histoire est assez rythmée. Les détails dans chaque chapitre me viennent au moment de l’écriture. Cela peut être de la pure imagination, des choses vécues, vues ou entendues… ou un mix de tout ça !
 





5. En quelques mots, pouvez-vous nous présenter votre/vos roman(s) ?
 
Sans toi est une trilogie qui aborde différents thèmes de la vie (amitié, amour, mort, drogue, non-dit…) autour d'une histoire d'amour (qui n'est pas l'intrigue principale, comme on pourrait le croire au début).
 
Ses plus : des personnages attachants dans lesquels le lecteur se retrouve facilement, une écriture fluide et facile à lire, une histoire accessible à un public large.
 
Sa particularité : les deux premiers tomes sont indépendants. Il y a deux séries de personnages dans deux univers différents qui se retrouvent à la fin, dans le tome 3 (aucun volet ne se ressemble, cela évite de tourner en rond).
 
Dans mes romans, j'essaie de provoquer de l'émotion et d'enchaîner les rebondissements. J’ajoute une dose d’amour, des voyages et du suspense !
Mon but est de maintenir le lecteur en haleine jusqu’au bout et d’éviter l’ennui… Je pense avoir réussi.
 



 
6. Avez-vous d'autres projets à venir ?
 
Les tomes 1 et 2 étant en ligne, je me suis replongée dans le tome 3 (relectures multiples !). En parallèle, j'écris aussi un quatrième roman.
 
 
 
 
 
7. Avez-vous un rituel particulier avant - pendant - après l'écriture d'un roman ?
 
Non. Pas de rituel !
 
 
 
 
 
8. Pour finir, un dernier mot ?
 
Je débute tout juste dans ce monde, mais j'adore ! Parfois, j'écris, j'écris, les idées fusent, c'est de la pure folie !
Mon objectif maintenant est de trouver des lecteurs (autres que mon entourage proche) pour partager cette folie !
Alors n'hésitez pas à passer sur Amazon lire les commentaires des premiers lecteurs, peut-être qu’ils vous convaincront de découvrir Béa :)
 
 
 
 
 
*****
 
 
L'interview touche à sa fin, merci Amélie pour votre participation et à très vite.
 
Vous pouvez retrouver l'auteure sur Facebook et Twitter ; ses écrits sur Amazon.
 

mardi 25 avril 2017

[Top Ten Tuesday] Les 10 livres ayant une couverture bleue que vous avez lu ou aimeriez lire

Bonjour à tous,
 
On se retrouve aujourd'hui avec le Top Ten Tuesday du jour. Le thème du jour est "10 noms de personnages masculins que vous avez trouvé originaux" ; comme vous avez pu le voir, j'ai regroupé les noms originaux masculins et féminins dans un précédent TTT donc j'ai parcourus les thèmes proposés précédemment par Frogzine et je suis tombée sur celui-ci : Les 10 livres ayant une couverture bleue que vous avez lu ou aimeriez lire.
 
Je parlerais donc ici des 10 livres, à couverture bleue, que j'aimerais lire (qu'ils soient ou non dans ma PAL)
 
Merci à Frogzine pour tes thèmes géniaux !
 
 
 
 
 
 
1.
 
 
 
 
2.
 
 
 
 
 
3.
 
 
 
 
 
4.
 
 
 
 
 
5.
 
 
 
 
 
6.
 
 
 
 
 
7.
 
 
 
 
 
8.
 
 
 
 
9.
 
 
 
 
 
10.
 
 
 
 

[Films] Fast and Furious 8

 
 
 
Fast and Furious 8
 
 
Titre Québécois : Le destin des dangereux
Titre Original : The Fate of the Furious
Réalisateur : F. Gary Gray
Scénario : Chris Morgan
Acteurs Principaux : Vin Diesel, Dwayne Johnson, Charlize Theron, Michelle Rodriguez, Jason Statham
Sociétés de production : Universal Studios, One Race Films, Original Film
Pays d'Origine : Etats-Unis
Genre : Action
Durée : 136 minutes (2h16)
Sortie : 12 Avril 2017
 
 
 
 
 
 
 
 
Synopsis
 
Dom et Letty sont maintenant en lune de miel, Brian et Mia se sont rangés et ont accueilli une petite fille, et le reste de l'équipe est disculpé. Cependant, une nouvelle menace pèse à présent sur le groupe : une femme, une terroriste "high-tech", entraîne Dom sur le chemin de la criminalité. Pour mettre fin aux agissements de Cipher et de Dom, l'équipe est obligée de collaborer avec un ancien ennemi qu'ils ne voulaient plus croiser : Deckard Shaw.
 
 
 
 
 
Avis
 
A mes yeux, c'est un rendez-vous que je ne manque jamais au cinéma, tout comme pour Underworld et Pirates des Caraïbes d'ailleurs.
N'ayant pas pu y aller le jour de la sortie à cause du boulot, j'y suis allée la semaine dernière avec ma sœur et nous avons adorés.
 
Comme le dit le synopsis (et comme vous pouvez vous en doutez), Brian et Mia ne sont pas de la partie mais nous retrouvons tous les autres dans leur nouvelle vie.
Vie paisible jusqu'à l'appel d'Hobbs qui demande l'équipe au complet pour une mission, ce qui va entraîner pas mal de soucis pour tout le monde.
 
J'ai été très heureuse de retrouver l'équipe qu'on a vraiment apprit à apprécier au fil du temps, cette grande famille aux liens très forts, mais je dois dire qu'il y a un personnage qui m'a fait hurlé de joie (intérieurement) quand j'ai vu sa tête dans le film.. Un véritable plaisir ! :D
 
Il y a une véritable histoire dans chaque film, ce n'est pas QUE des cascades de fou, il est question de famille, de changement, de prise de conscience et j'en passe.. C'est vraiment ça qui fait que je suis toujours joie pour un nouveau Fast !
 
Une saga que j'aime énormément et que je recommande !


dimanche 23 avril 2017

[Chronique by Kazemarune] Reine d'Egypte, Tome 1 - Chie Inudoh



Saga : Reine d'Egypte
Tome : 1
Mangaka : Chie Inudoh
Traducteur : Fedoua Lamodiere
Editions : Ki-oon
Collection : Kizuna
Sortie : 9 Mars 2017
Pages : 190
Prix





Résumé : C'est le début d'une nouvelle ère dans l'Égypte des Pharaons : le mariage de la jeune Hatchepsout et de son demi-frère Séthi fait de ce dernier l'héritier légitime du trône, sous le nom de Thoutmôsis II. Représentants des dieux sur terre, ils resplendissent sous leurs parures, et forment à première vue un couple parfait. Mais sous ses airs d'épouse idéale, Hatchepsout cache une colère profonde... Elle ne veut pas être simple reine, mais plutôt devenir pharaon elle-même, comme son guerrier de père ! Enfant, elle n'a cessé d'humilier Séthi au combat à l'épée, et elle est imbattable au tir à l'arc. Pourquoi ne serait-elle pas digne d'accéder au rang suprême, juste parce qu'elle est née femme ?
Pour Hatchepsout, c'est le début d'un combat pour s'affranchir des conventions ancestrales d'une des plus grandes civilisations du monde !





Avis : J'ai entendu parler de ce manga par ma sœur, elle était au salon du livre de Paris et m'avait rapporté un manga et des petits extraits de mangas qui aller bientôt sortir dont celui-ci. J'ai donc lu l'extrait et j'ai TOTALLEMENT KIFFE !!
 
J'ai donc craqué, il y a quelques jours (alors que je suis censée garder mon argent pour la Japan Expo) et je me suis achetée le manga!
 
J'ai tout d'abord complètement craqué sur la couverture ; le personnage, Hatchepsout, est tout simplement magnifique !!
Et puis l'intrigue est tellement prenante !! Les personnages ont un charismes du tonnerre de dieu et je suis fascinée par l'Egypte *tousse* merci Yu gi oh *tousse* ! Donc ce manga n'arrange en rien ma fascination étrange !
 
Maintenant l'histoire, alors qu'est ce que je peux vous dire sans vous spoilez … euhh … Bah je dirai que c'est l'histoire d'une princesse d'Egypte, plutôt garçon manqué, qui a essuyé de nombreuses moqueries dans son enfance. Devenue femme, elle se marie avec son demi frère et devient reine. Elle aimerait changer les choses, montrer que même une femme peut s'intéresser à la guerre mais c'est mal vu de par son peuple et .. STOP je n'en dirais pas plus !
 
En bref je la respecte à mort, cette reine, et j'attends avec impatience la sortie du tome 2 !!! >w<





Note : ❤❤❤❤❤



[Interviews] Florence Duquesne



Bonjour à tous,
 
On se retrouve aujourd'hui avec une nouvelle interview et c'est Florence Duquesne qui nous rejoint sur le blog.
 
 
 
 
*****
 
 
Bonjour Florence et bienvenue sur Amabooksaddict,






1. Pour commencer, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

J'ai souvent changé d'activités et de pays. En France, j'ai travaillé avec le groupe Bérurier Noir et également avec Sergent Garcia pour qui j’ai écrit les paroles de plusieurs chansons — dont Camino de la vida sur l’album Un poquito quema’o.

 



2. Depuis quel âge écrivez-vous ? Qu'est-ce qui vous a poussé à écrire la première fois ?

J’ai commencé à écrire vers l’âge de 20 ans. J’officiais comme choriste/performeuse au sein du groupe Bérurier Noir sous l’élégant pseudo de la Grande Titi ; j’ai donc eu l’incroyable chance de côtoyer Helno Rota, futur chanteur des Négresses Vertes. Helno est décédé seulement quelques années plus tard mais ses textes font de lui l’un des meilleurs auteurs de sa génération. C’est à son contact que j’ai eu envie de me lancer, moi-aussi, dans l’écriture de chansons. Je me suis ensuite consacrée au roman.

 



3. Pourquoi publier en autoédition ?

J'ai choisi l'autoédition après une mauvaise expérience auprès d'un éditeur qui a fait faillite depuis.
J'ai choisi l'autoédition parce que, généralement, les maisons d'éditions ne lisent pas les pdf, j'aurais aimé leur envoyer mes romans en un clic.
J’ai choisi l’autoédition parce que je vis à l’étranger. Avoir recours à la poste est beaucoup moins pratique, au niveau prix et au niveau temps. Et tout ce papier gaspillé !
Le fait d’avoir un éditeur doit cependant être d’un grand secours au moment de la création de la couverture : mon cauchemar, beaucoup plus difficile que d’écrire un livre.

 



4. D'où viennent vos idées pour l'écriture ?

Lorsque je commence un roman je pars de bribes d’expériences qui se déforment dans un monde imaginaire. Quand j’allume la lumière de ma chambre un univers parallèle – qui existe sans exister – se superpose au paysage dans le miroir de la fenêtre : mon lit se pose sur la pelouse, traversé par un rosier, deux univers se mélangent ou coexistent, d’où ma fascination pour les mondes parallèles.

 



5. En quelques mots, pouvez-vous nous présenter votre/vos roman(s)/nouvelle(s) ?

Dans Illusions parallèles, Valérie Domenech se consacre obsessivement au bonheur de sa famille alors que son second soi parcourt le monde en hurlant sa révolte. Mais quel exemple de sa mère Valentine, sa fille, retiendra-t-elle ?

Dans Cuit sur le vif, un vieil homme s’enfuit à bord d’un train imaginaire et tente de reconstruire les souvenirs que la maladie lui arrache. Il se prépare à recevoir la mort qu’il a choisie en se recueillant sur ce qu’il a été. Plaidoyer poétique pour le droit de mourir dans la dignité, ce livre a été préfacé par Jean-Luc Romero.





6. Avez-vous d'autres projets à venir ?

Je viens de terminer d’écrire À tous les échos qui sera disponible sur Amazon en avril/mai. Il s’agit dune histoire à trous que le lecteur doit combler en repérant des indices. Il/elle est amené(e) à reconstruire le passé du texte pour découvrir le secret de famille qui le hante.

J’écris également des poèmes et des micro nouvelles sur Short Édition et j’attends l’été pour commencer la rédaction de Body Teller sur Wattpad.



 

7. Avez-vous un rituel particulier avant - pendant - après l'écriture d'un roman ?

Pour commencer l’écriture d’un roman j’attends souvent l’été. Je viens de m’en rendre compte. J’ai certainement besoin d’écrire la fenêtre ouverte pour mieux respirer.

 



8. Pour finir, un dernier mot ?

Je remercie toutes les blogueuses et blogueurs qui s’intéressent à l’autoédition et permettent ainsi aux auteurs de faire entendre leur voix.






*****
 
 
L'interview touche à sa fin, merci Florence pour votre participation et à très vite.
 
Vous pouvez retrouver l'auteure sur Twitter et son blog ; ses écris sont sur Amazon.