mercredi 30 novembre 2016

[Acquisitions Livresques] Novembre 2016


Exilés en périphérie des villes, contraints à porter le Collier, un bijou en métal sombre qui a le pouvoir de les maîtriser, les garous fascinent et effraient tout humain qui se respecte. Y compris Kim Fraser. Or, choquée par les accusations portées contre Brian Smith dans une affaire de meurtre, l’avocate décide de faire justice elle-même en prouvant l’innocence du jeune garou. Aussi, malgré la méfiance que lui inspirent ces créatures, elle s’aventure seule dans leur enclave à l’est d’Austin, à la recherche d’un certain Liam Morrissey. Car pour démêler cette délicate affaire, il lui faudra compter sur la coopération du séduisant garou…

Format papier

Sun Bartas, c’est moi.
Cette fille agaçante, bordélique,
accro à la mode et au Cola.
Une fille presque normale, quoi.
Sauf lorsque je m'implique dans
ma première véritable enquête.
Celle qui va me mener droit vers un
homme plus sauvage que jamais,
d'une folle armée d’une tronçonneuse
et d’autres surprises du même style...
Bref, des rencontres un peu trop
éprouvantes pour ma petite personne !
Vous ai-je déjà dit que j’adorais mon
métier de journaliste d'investigation
au journal Daily News de Los Angeles ?

Format papier
Merci Julie JKR!

Claire est désormais prisonnière de son père, le sorcier Marshall, dans le couloir des âmes. Elle découvre qu'elle n'est pas la seule à y errer en attendant une mort affreuse. D'autres femmes complètent cette triste galerie. Au sein de ce harem de l'épouvante, la mage noir espère sans doute trouver sa reproductrice et l'enfanter au plus vite.
Avec la complicité de Camille, une autre captive, Claire envisage de fuir cet endroit maudit pour alerter les autorités et mettre fin aux atrocités du maître des lieux. Mais peut-elle accorder sa confiance à Camille ou bien Marshall, en marionnettiste tout-puissant, la manipule-t-il pour tendre un piège fatal à sa propre fille?


Ebook
Merci Solenne Hernandez !

La rumeur continue de poursuivre Brewen, Oswald et les Fuyards.
Ils le savent désormais : des Silhouettes sont de leur côté.

Pourtant, de nombreuses questions restent en suspens. Comment sauver les Expérimentés ? Quels sont les véritables desseins du Secteur ? Qui sont leurs alliés ? Que va-t-il advenir de Simon, le seul du groupe à avoir subi l'Expérimentation ?

Alors que les événements s'accélèrent chaque jour un peu plus, le Secteur, lui, progresse. La Phase 1 se termine. Il est donc temps de passer à l'étape suivante.

Phase 2 : Réinjection.
 
Ebook
Merci Librinova

Deux fidèles amies, Maniya et Nivla, mènent une existence paisible dans la province de Hortensius.
Un beau jour, leurs vies basculent lorsqu'elles reçoivent un sombre message : "Imagio, centre de la magie, se meurt". 
Les deux jeunes femmes se voient soudain doter de pouvoirs uniques et prennent conscience de leur rôle majeur dans la sauvegarde de l'île d'Imagio.
Elles se retrouvent ainsi projetées au cœur d'une bataille sans merci entre les défenseurs de l'île et l'alliance des Écortès, conspiration de Sorciers Noirs aux pouvoirs maléfiques.
Engagées auprès des membres du Nouvel Équilibre, groupe de magiciens luttant pour la paix d'Imagio, Maniya et Nivla doivent également faire face à de lourds secrets.
Et les questions se multiplient: quel est l'objet et la nature de leur quête ? Pourquoi les nomme t-on les "Filles Perdues" ? Qui sont-elles réellement ?
Pour trouver des réponses, les deux amies devront parcourir un chemin semé d'embûches et à l'issue incertaine...

Suivez les aventures des "Filles Perdues" dans ce premier tome de la série Imagio.

Ebook
Merci Guillaume Duhan

http://guillaumeduhan.com/
 
 
 
Ebook
Merci Aïvy et Lizi

Libérée de la tyrannie de son ex-fiancé, Agnia prend son envol dans la grande ville et au cœur du Pandemonium. Désormais affranchie de sa culpabilité, elle prend conscience que toute son existence, maintenant, tourne autour de sa meilleure amie. Arrivera-t-elle à s’octroyer cette indépendance tant désirée ? Le chemin pour y arriver ne sera-t-il pas plus douloureux que celui pour lequel elle vient de se battre ? Dans cette confusion de sentiments et d’interrogations, elle pourrait bien céder à la tentation que représentent les mâles de l’entourage de son amie.
De son côté, Proserpine se voit contrainte d’affronter la douloureuse réalité de son histoire avec Marc Chevalier. Cette relation, à la frontière de la destruction, vient la posséder, plus entêtante que sa propre existence. C’est une addiction, une dépendance qu’elle pourrait bien rejeter pour sauver sa dignité. Comment affrontera-t-elle cette passion clandestine ? Marc est-il capable de changer pour Proserpine ? C’est sans compter sur les démons familiaux de son enfance auxquels Pro devra faire face.
 

Ebook
Merci Gautier Florian

Séréna Valnega est la dernière des mages. Consciente des dangers d'une magie incontrôlée et face aux ambitions des Rois fous de Nalarn qui convoitent des pouvoirs interdits, elle se lance dans un conflit pour le contrôle des orbes de pouvoirs. Mais ceux-ci sont bien plus que de simples outils de puissance et s'avèrent bien plus dangereux pour le monde, réveillant un mal ancien qui s'apprête à faire sombrer Nalarn dans les ténèbres. Pour mettre un terme aux problèmes qu'elle a elle-même causés, Séréna n'aura d'autres choix que de livrer bataille et de se surpasser jusqu'à se découvrir elle-même. Rien ne l'arrêtera, malgré la mort qui rôde...

Ebook
Merci encore Stéphane Arnier

Dans l'Arbre-Mère d'Alkü, c'est l'effervescence. La saison des naissances est sur le point de commencer, et cette cueillette s'annonce exceptionnelle : dans son bourgeon, l'un des bébés à naître semble disposer d'un pouvoir hors du commun ! Le Maître-sève Nikodemus Saule ne le sait pas encore, mais cet évènement va marquer le début du Grand Automne...



[Chronique] Thérianthropia, Tome 1 - J. L. Treuveur



Saga : Thérianthropia
Titre : La Boite
Tome : 1
Auteur : J. L. Treuveur
Autoédition
Genre : Fantasy
Sortie : 2016
Pages : 411
Prix





SERVICE PRESSE






Résumé : Thérianthropia, source d’équilibre de l’île Caelestia sous la surveillance des dryades, assure aux êtres de lumière une vie paisible dans leur Havre. Mais lorsque l’Elue disparaît, que sa Boîte sacrée est volée, et que la terre protégée est soudainement rongée de l’intérieur par un mal étrange, tout laisse penser que les âmes noires sont à l’œuvre pour tenter de gouverner.
Obstacle après obstacle, les amis de l’Elue vont devoir s’unir pour la retrouver, car elle seule et sa Boîte peuvent sauver Thérianthropia.
Mais l’Elue est perdue et va devoir se trouver elle-même sur le chemin difficile des âmes blessées qui réalisent que l’amour ne triomphe pas toujours…
La guerre intérieure a commencé… Et le temps est compté…





Avis : Tout d'abord, j'aimerais remercier J. L. Treuveur pour l'envoi de son roman format numérique. Un roman que j'ai vraiment prit plaisir à découvrir au fil des pages.

Nous faisons la rencontre de Jessie, une jeune fille vivant à Thérianthropia, un grand univers abritant des créatures du nom de Thériantropes (un mixte d'homme et d'animal) ainsi que des sorcières. Jessie est l'Elue, celle qui sauvera sa terre vivant sous l'emprise de l'injustice et la perfidie des âmes noires, en particulier la famille Brock, qui mène Thérianthropia vers les ténèbres de par de nombreuses manipulations et destructions.
Ce sauvetage ne se passera pas comme prévu, notre jeune héroïne sera trahie, volée, dépouillée de son héritage et j'en passe.. mais elle ne se laissera pas abattre pour autant et fera tout pour récupérer ce qui lui appartient.

 On est happé par l'histoire dès le premier chapitre, par la suite, c'est très difficile de fermer le roman pour des choses banales comme manger ou dormir, alors je ne vous raconte même pas mon état quand j'étais à la fac, en plein cours de psychologie, et que mes pensées se tournaient plus facilement vers cet univers plutôt que vers mon cours qui mérite toute ma plus grande concentration.

De nombreux personnages qui ne nous perdent pas car l'auteure a très bien écrit son œuvre, elle nous bombarde d'informations sur son univers, ses personnages et l'intrigue en elle-même mais à aucun moment je me suis sentie perdue. On ne se rend pas compte de la longueur du récit tant celui-ci est captivant et riche.
A vrai dire, ce qui m'a totalement captivé dans la plume de l'auteure c'est sa manière de "cacher/filtrer" les émotions fortes, comme les pertes d'êtres chers de Jessie, que nous ressentons moins intensément que dans certains écrits.

Une plume douce, agréable, fluide et captivante dans un récit addictif que je vous recommande chaudement.





Note : ⭐⭐⭐⭐⭐

mardi 29 novembre 2016

[Chronique] La Pierre d'Isis, Tome 1 - Dorian Lake

Cette lecture entre dans mon challenge
Littérature de l'imaginaire
via Livraddict

Saga : La Pierre d'Isis
Titre : Isulka la Mageresse
Tome : 1
Auteur : Dorian Lake
Editions : Lune Ecarlate
Collection : Lune Mécanique
Genre : Fantasy
Sortie : 20 Septembre 2016
Pages : 206
Prix





SERVICE PRESSE





Résumé : Isulka est une mageresse marginale, un peu vénale, mais surtout très endettée, vivotant en donnant des spectacles de magie dans des cabarets parisiens. Scipione est un spadassin vénitien comme on n'en fait plus, un reliquat du passé exilé de la Sérénissime, trahi par ses pairs et en quête de Vendetta.Recrutés par un employeur anglais pour subtiliser une bague qu'on lui aurait dérobée, la mission se révèle sous un tout autre jour lorsqu'ils découvrent la valeur réelle et symbolique du joyau. Plus question pour Isulka et Scipione de travailler à prix bradés.
L'appât du gain les mènera de Paris au Caire, de coups bas en coupe-gorges, une course-poursuite s'engageant entre les protagonistes, des espions, des criminels et une inquiétante secte égyptienne...







Avis : Tout d'abord, j'aimerais remercier les éditions Lune Ecarlate pour l'envoi de ce roman numérique.

Nous faisons ici la rencontre d'Isulka, une mageresse marginale, dont le don principal est le feu qu'elle métrise plutôt bien. Ses dettes s'accumulent plus vite que le gains d'argent. Elle préfère perdre son argent en jouant plutôt que de rembourser ses dettes, résultat, elle en a de plus en plus et se retrouve avec pas mal de problèmes.
Recrutée par un employeur anglais, Sir Ladd, afin de voler une bague, qui a déjà été voler, elle va faire la rencontre de Scipione, un jeune italien qui recherche combats sur combats afin de revenir en héros dans son pays natal.

C'est loin d'être l'amour fou entre ces deux là, prise de bec assurée et répliques cinglantes. Quand lui recherche une vengeance tout en découvrant le charme des femmes, elle préfère jouer et malheureusement perdre quotidiennement.

En plus de ces deux personnages que j'ai particulièrement aimé (avec une préférence pour Isulka et sa force de caractère), nous faisons la rencontre d'Aslin qui travaille à la solde de Sir Ladd, homme de main, lutteur et force brute ; autant dire qu'il ne vaut mieux pas être contre lui. Sir James Ladd, le patron de nos héros, est en service pour Sa Majesté, la reine d'Angleterre et il cache sacrément bien son jeu.. Je ne l'ai pas vu venir, très sournois le Monsieur.

Tout ce petit monde est donc en quête de la bague d'Isis et malheureusement rien ne va se passer comme prévu.. Entre nos deux voleurs qui cherchent à garder la somme totale pour eux et les fidèles de Seth qui cherche cette bague depuis très longtemps, autant dire que c'est une sacrée course poursuite partant de Paris pour finir en Egypte.

Nous allons de rebondissements en rebondissements, ce n'est pas un roman dans lequel on s'ennuie, loin de là, j'ai eu beaucoup de mal à le laisser sur le côté le temps de cours et préparation de mon anniversaire. C'est le genre de roman qu'on refuse de lâcher avant le point final.

Dorian Lake a une très jolie plume, fluide et agréable, c'est un grand plaisir de le lire. J'ai eu un gros coup de cœur pour la couverture que je trouve vraiment magnifique.

Je vous le dis, je n'attends que le suite pour me plonger à nouveau dans cet univers que j'aime déjà énormément.






Note : ⭐⭐⭐⭐⭐





lundi 28 novembre 2016

[Chronique] Le Calice - Beth Carlington

Lecture qui entre dans mon challenge
Littérature de l'imaginaire
via Livraddict



Titre : Le Calice
Petites Histoires Lascives de Vampire
Auteur : Beth Carlington
Autoédition
Genres : Fantastique, Nouvelles, Erotiques
Pages : 248
Prix



Ce recueil de nouvelles est en fait un cadeau de l'auteure au moment de sa sortie, je la remercie encore fortement pour ce très beau geste pour lequel je ne m'attendais pas du tout.



Résumé : N’hésitez pas à faire une petite recherche sur le net pour avoir d’autres avis !
Les rayons des librairies et des bibliothèques croulent sous les histoires de vampires. Même la télévision et le cinéma ont leurs stars aux dents longues. Des plus connues, Dracula, Twillight, Entretien avec un vampire, ou encore True Blood, aux plus anonymes, chaque auteur a sa vision du mythe.
Ce mythe, amené à la connaissance populaire par Bram Stocker avec son classique du genre « Dracula », naît dans les montagnes sombres des pays slaves. On retrouve dès le Moyen Âge des histoires de mort-vivants, mais aussi de créatures magiques, prédateurs naturels des bons humains chrétiens, les upirs. Ces créatures du folklore slave ne sont pas des morts vivants, mais bel et bien une espèce à part, qui rodent autour de nous, nuit et jour.
Alors… Qui croire ? Qui détient la vérité sur ce qu’est un vampire ? Est-ce bien utile de répondre à cette question ? À chaque auteur de définir sa propre vision et de contribuer à la culture populaire.
Quant est-il alors de ces humains qui tournent la tête de ces créatures, pas forcément vivantes, mais toujours immortelles ? Ces Mina Murray et autres Bella qui font oublier à ces terrifiantes créatures leur instinct de mort.
Une légende urbaine louvoie à la lisière du mythe : celui, si biblique, du Calice. Ce Graal vampirique qui veut qu’à chaque vampire échoie un humain qui sera son unique amour et son unique source de nourriture. Un être dont le sang si parfait comblerait chaque instinct de la ténébreuse créature et dont le cœur et l’âme leur amèneraient un peu d’humanité.
Et pourquoi pas imaginer que tout être vivant, réel ou fantastique, puisse devenir un jour un calice ?




Avis : Comme pour tout recueil, c'est toujours difficile de faire un avis ce genres d'écrits regroupant plusieurs nouvelles différentes les unes des autres.

Ici, il y a exactement trois nouvelles :
Cent pour sang - Histoire de nuit - Le Calice
Rencontre particulière qui se termine par une étreinte violente, un triangle amoureux, un jeune orphelin recueilli par un soldat américain.. Bref, trois nouvelles très différentes dans l'univers fantastique du vampire.

J'ai déjà eu le plaisir de découvrir l'auteure dans Le vol de la poussière de fée ; un plaisir de retrouver cette plume douce et fluide dans des scènes plus violentes. En effet, ici, ce ne sont pas des vampires à la Angel ou Edward Cullen, on est plutôt du côté de Damon Salvatore ou Spike.. Un recueil qui se lit très rapidement tant la lecture est agréable.

En bref, une plume et des vampires que je vous recommande !




Note : ⭐⭐⭐⭐




[Chronique] L'Ombre du papillon - Marilyse Trécourt




Titre : L'Ombre du papillon
Auteur : Marilyse Trécourt
Autoédition
Amazon
Sortie : 4 Novembre 2016
Pages : 327
Prix




SERVICE PRESSE




Résumé : Avez-vous déjà eu envie de remonter le temps pour réparer vos erreurs, effacer la parole malencontreuse que vous n’auriez pas dû prononcer, oser aborder cet inconnu que vous ne reverrez plus, reposer ce verre qui vous a fait perdre le contrôle de votre voiture, accorder plus d’attention aux êtres que vous aimiez avant qu’ils ne disparaissent ?
C’est malheureusement impossible. Pas dans la réalité telle que nous la connaissons. Mais n’existe-t-il pas une dimension parallèle à la nôtre dans laquelle d’autres choix sont possibles ? Thomas a eu cette opportunité. De l’autre côté du ciel, sa grand-mère lui a accordé vingt ans pour revivre le cours de son existence. Aura-t-il le courage de bouleverser le cours de sa vie ? Oubliera-t-il son passé, sa femme et ses enfants ? Saura-t-il éviter le chaos provoqué par le battement d’ailes du papillon ? Parviendra-t-il à déjouer le drame qui a causé sa perte ? Cette histoire vous invite dans un voyage dans le temps, dans une existence trépidante, faisant rimer bonheur et douleur, victoires et désespoir. Elle nous amène à comprendre que si nous ne pouvons remonter le le temps, nous pouvons néanmoins être l’acteur de notre vie, et non plus un simple figurant.
Avec ce quatrième roman, tout en émotions, Marilyse Trécourt nous offre un hymne à la vie, à l'amour, un souffle d’optimisme et une promesse : nous avons toujours le choix.





Avis : Tout d'abords, j'aimerais remercier Marilyse Trécourt pour l'envoi de son roman format numérique.

De l'auteure, j'ai déjà eu la chance de lire Otage de ma mémoire, un roman que j'ai beaucoup aimé et c'est donc avec grand plaisir que j'ai accepté ce partenariat-ci.

Nous faisons, ici, la rencontre de Thomas, un homme de 38 ans, marié et père de deux enfants, qui retombe sur la maison la familiale de ses grands-parents, par le biais d'une apparition, il rencontre sa grand-mère qui lui propose de revivre ses vingt dernières années tout en ayant ces souvenirs actuels, la seule condition est de revenir le 21 avril 2015 à la maison pour choisir sa première vie ou garder la nouvelle.

L'auteure nous fait douter sur le meilleur choix à faire pour le personnage, d'un côté nous avons sa femme, ses deux enfants, et la vie qu'il mène depuis tout ce temps, puis, de l'autre, nous avons sa nouvelle vie, celle ou il se cherche un avenir professionnel qui lui plait, ou il aide sa famille et ses amis à être heureux.
Lors de la lecture, nous ne savons pas qu'elle vie est la meilleure, on se pose beaucoup de questions pour Thomas, tout comme lui, quand il se retrouve face à ce choix cornélien.

Un personnage attachants qu'on aime apprendre à connaître au fil des pages. Un roman de qualité, riche et original dont l'histoire est fluide et bien ficelé. Retrouver la plume de l'auteure a été un véritable plaisir tant celle-ci est agréable.




Note : ⭐⭐⭐⭐⭐

dimanche 27 novembre 2016

[Interviews] Nolwenn Renard

Bonjour à tous,
 
Je vous retrouve aujourd'hui dans la rubrique interviews d'auteurs, un rendez-vous en ligne les jeudis et dimanches.
 
C'est la très gentille Nolwenn Renard qui passe sur le blog en ce lendemain de soirée d'anniversaire.
 
 
*****
 
 
 
Bonjour Nolwenn et merci d'avoir répondu par l'affirmatif à ma proposition et de prendre de ton temps pour répondre à mes questions.




1. Pour commencer, pourrais-tu présenter en quelques mots ?

Bien sûr ! Je m’appelle Nolwenn, j’ai 23 ans. Je suis l’auteure de la trilogie « Autour de nous » dont les deux premiers tomes Confidences et Méfiance sont disponibles sur Amazon. Je suis diplômée de Psychologie et accro des bouquins, de leurs aspects, de leurs mots, de leurs odeurs, bref, accro des livres !

 


2. Depuis quel âge écris-tu ? Qu'est ce qui t'a poussé à écrire la première fois ?

J’écris depuis … Toujours ? Je retrouve encore aujourd’hui des débuts d’écrits plus ou moins fructueux de mes « jeunes » années. Parfois je me fais rire toute seule en me disant que finalement, il y avait de l’idée ! Le fond par contre … Ce n’était pas gagné. J’écrivais surtout des poèmes. J’aimais les mots, les rimes, et c’est toujours le cas !

Ce qui m’a poussée à écrire la première fois ? La toute première fois officieuse, sûrement juste l’envie de m’occuper. La première fois officielle (Confidences), c’est définitivement cette passion pour les livres et ce rêve d’imaginer mon propre roman dans mes mains ! 
 

 

3. Pourquoi publier en autoédition ?

Au départ, l’autoédition fut une évidence pour être certaine de faire aboutir mon petit rêve. J’étais certaine que seulement quelques jours s’écouleraient avant de voir mon propre roman dans ma bibliothèque. Mais ce choix « logique » s’est rapidement transformé en une évidence lorsque j’ai commencé à faire la rencontre de cette famille d’indépendants que forment tous ces merveilleux membres autoédités. Aujourd’hui, je ne suis pas certaine de vouloir laisser les commandes de ma trilogie. Pas pour l’instant du moins. J’aime mon statut d’indépendante, même si la commercialisation peut s’avérer difficile et parfois peu fructueuse. Je ne veux pas vivre de mon œuvre financièrement, je veux en vivre passionnément !

 


4. D'où te viennent tes idées de romans ?

Confidences, le tome 1 de ma trilogie, est issu d’un cauchemar que j’ai fait une nuit et qui est relaté au chapitre 14 quasiment tel quel. C’était très étrange et je me suis demandé ce que j’avais bien pu regarder ou lire la veille pour rêver d’un truc pareil ! Cette gamine qui crie, la lumière qui s’éteint, la panique. Sombre et … définitivement glauque. Mais ces images me restaient encore et toujours en tête et je ne sais pas pourquoi j’ai décidé de l’écrire quelque part. Quelques jours plus tard j’ai retrouvé mon papier et je me suis fait un film. Et si je rajoutais ça, et ci, et si je faisais en sorte qu’il se passe ça … Alors Lizzie est arrivée, et je ne l’ai plus lâchée. Sinon je dors bien … 

 

 
5. En quelques mots, pourrais tu nous présenter ton œuvre ?

Autour de nous est une trilogie drama-fantastique/suspens. Les deux premiers tomes Confidences et Méfiance sont déjà disponibles, le tome 3 est en cours d’écriture. On y découvre l’histoire de Lizzie, 23 ans, qui nous entraîne dans son quotidien pas tout rose aux côtés de ses frères et sœurs. Famille détruite, mensonges, manipulations, peur et amour … Alors qu’elle se situe à un tournant de sa vie, va-t-elle en profiter pour partir seule et tout recommencer ou les prendre sous le bras et tout abandonner ? Faut-il fuir pour affronter ? Croire pour voir ? Aimer pour pardonner ? Ou faut-il simplement savoir regarder … Autour de nous ?


 

6. As tu de nouveaux projets à venir ?

Mon prochain projet consiste évidemment à faire naître le tome 3, qui devrait normalement signer la fin de la trilogie (je dis normalement car je vais avoir du mal à laisser partir mes personnages). Je participe également à un petit projet tenu pour le moment relativement secret, mais dont les personnes qui me suivent sur les réseaux apprendront bientôt l’existence officielle 

Encore des projets ? Oui encore. Encore et toujours. De l’écriture, tout le temps et partout. J’espère avoir encore de nombreux romans devant moi. Tant que l’inspiration et la passion seront là !
 

 

7. Aurais-tu un ou plusieurs conseil(s) à donner pour de futurs écrivains ?

Je ne suis pas assez bien placée pour me permettre de dicter des conseils, mais s’il fallait en donner un, alors je conseillerais à tous les hésitants de se lancer ! « Ce qui est mieux qu’un rêve ? Un rêve qui se réalise » …

 

 
8. Pour finir, un dernier mot ?

Un dernier mot évidemment pour te remercier de cette petite interview et de ton intérêt ! Ça fait au chaud au cœur ! Je remercie également tous ceux qui ont été là dans mon aventure livresque et qui le sont toujours ! Je n’aurais jamais espéré en arriver là il y a encore quelques mois … Quant à tous les lecteurs, sachez fouiller chez les indépendants. C’est une vraie mine d’or !! 

 
*****
 
Voilà, c'est tout pour aujourd'hui. Merci encore Nolwenn et à très bientôt.
 
Vous pouvez retrouver l'auteure sur Twitter, Blog ; ces livres disponibles sur Amazon.



 
 

samedi 26 novembre 2016

[Chronique] D'un amour à l'autre.. - Laura D.




Titre : D'un amour à l'autre
Auteur : Laura D.
Autoédition
Genre : Romance
Sortie : 6 Octobre 2016
Pages : 75
Prix





SERVICE PRESSE





Résumé : Il y a Justine, Tom, Adam et les autres. Zoé les aime tous, même si ça fait mal.
Lequel sera sa rédemption ?





Avis : Tout d'abord, j'aimerais remercier Laura D. pour l'envoi de son roman format numérique.


Nous faisons ici la rencontre de Zoé, une jeune femme blessée par la vie, cœur brisé et âme tourmentée, dont rien ne la soulage. Cette héroïne nous pousse à nous émouvoir, on a envie d'entré dans l'histoire de la prendre dans nos bras pour la réconforter mais également la secouer en lui disant qu'elle mérite elle aussi le bonheur, que ce n'est pas quelque chose accessible pour tous sauf elle.

C'est comme ça qu'au fil des pages, on prend plaisir à s'attacher à ce bout de femme compliquée.
Tout comme on s'attache à la plume de l'auteure. Je découvre celle-ci pour la première fois et je dois dire que j'ai vraiment prit plaisir à découvrir cette histoire ; une plume agréable, prenante, addictive, fluide et sensible pour le lecteur. Laura D. sait provoquer autant de frissons que d'émotions chez le lecteur ce qui me pousse à vous dire, ici et maintenant, que je compte lire tous les écrits de l'auteure tant j'ai prit plaisir à découvrir celle-ci.






Note : ⭐⭐⭐⭐⭐


[Chronique] Pandemonium, Tome 1 - Aïvy Frog & Lizi Cascile



Saga : Pandemonium
Tome : 1
Auteurs : Aïvy Frog & Lizi Cascile
Autoédition
Genre : Romance érotique
Sortie : 21 Septembre 2016
Pages : 181
Prix




SERVICE PRESSE



Résumé : Que faire quand les corps n’appellent qu’au désir de luxure, lorsque les hommes entrent dans nos vies pour les bousculer, allant de la plus pure des agressivités, jusqu’au plus inavouable des fantasmes ?
Agnia est l’incarnation de la bonté et de la naïveté tandis que Proserpine a un tempérament démoniaque ancré dans sa volonté de dominer.
Quand la douce Agnia fuit son petit village et son fiancé, en plein préparatifs de mariage, c’est chez son amie de toujours qu’elle trouve refuge. Dans un quotidien où elle embrasse l’interdit, en se vautrant dans l’adultère auprès d’un superbe quadragénaire, Proserpine cache aussi quelques blessures.
Chacune sera tourmentée par les secrets, la culpabilité et des choix cornéliens. L’ange qui sommeille dans le coeur de Proserpine se réveillera-t-il ? Agnia révèlera-t-elle ses démons enfouis ?
Laissez-vous guider au cœur de Pandemonium, où les péchés ne peuvent être facilement confessés.




Avis : Tout d'abord, un grand merci à ces deux auteures pleines de talent que je découvre pour la première fois grâce à ce roman à quatre mains dont le tome deux est déjà disponible sur amazon.

Dans ce roman, nous faisons la rencontre d'Agnia et Proserpine, deux femmes très différentes l'une de l'autre.
D'un côté nous avons la douce et timide Agnia qui est sur le point de se marier avec Yann (personnage très sombre que j'ai totalement détesté tant il se montre horrible avec elle), pas forcément beaucoup d'argent, elle a grandit dans une famille unie et heureuse, emplie de l'amour de ses parents et de son grand frère.
De l'autre, nous avons Proserpine, une jeune femme très autonome qui refuse de s'attacher, née dans une famille très riche dont les parents ne s'occupent que peu voir pas du tout d'elle. Le genre de parents qui pensent qu'offrir des vêtements de luxe, une carte de bleue avec un très haut plafond, etc.. permet de rendre heureux n'importe qui. Comme quoi, l'argent ne fait pas le bonheur.

Bien souvent, dans ce genre de romance, nous avons le point de vue de l'héroïne et celui de son amant, or, ici, nous alternons notre lecture entre celui des deux amies. Dès le début, on pense que seule Agnia a besoin de réconfort auprès de son amie mais nous allons vite nous rendre compte qu'elles ont toutes les deux besoins l'une de l'autre. A la fois différente et complémentaire, j'ai adoré suivre l'histoire de ces deux héroïnes.

Comme j'ai pu le dire au début de cet avis, je ne connaissais pas la plume d'Aïvy Frog ni celle de Lizi Cascile, j'ai avant tout craqué pour la couverture qui fait boîte de nuit grâce au nom sur le côté ainsi que pour le résumé et principalement pour le mail que m'a envoyé les auteures. J'ai tout de suite plongé dans leur univers en lisant celui-ci ce qui m'a énormément plu.
Des plumes douces, fluides, agréables, qui se lisent très vite. Des personnages touchants, attachants, dont les personnalités différentes nous plongent totalement dans l'univers qu'ont imaginés ces talentueuses auteures.
Je ne les connaissais pas avant mais je peux vous dire que je vais suivre de très prêt les prochaines sorties d'Aïvy et de Lizi!



Note : ⭐⭐⭐⭐⭐

jeudi 24 novembre 2016

[Chronique] Bridget Jones, Tome 4 - Helen Fielding


Saga : Bridget Jones
Titre : Baby - Le Journal
Tome : 4
Auteur : Helen Fielding
Editions : Albin Michel
Genre : Chick-lit
Sortie : 16 Novembre 2016
Pages : 259
Prix






SERVICE PRESSE





Résumé : On croyait tout connaître de Bridget Jones... Mais si la mythique héroïne ne nous avait pas tout dit ?

C’est le plus beau moment dans la vie d’une femme : être mère pour la première fois. Mais Bridget n’est pas une femme tout à fait comme les autres. Lorsqu’elle apprend qu’elle est enceinte, elle hésite entre euphorie est désespoir : qui est le père de l’enfant ? Telle est la question (entre autres) qui la taraude...

Dans son journal, la célibataire la plus désopilante de la littérature anglaise se livre… complètement ! Une comédie éblouissante, très différente du film Bridget Jones’ Baby.





Avis : Pour commencer j'aimerais remercier les éditions Albin Michel pour l'envoi de ce service presse papier.

J'ai lu les trois premiers tomes il y a longtemps, je les avais empruntés, à l'époque, à la bibliothèque et j'avais adoré.

On retrouve donc Bridget, pour la première fois, enceinte. Si la nouvelle devrait rendre notre héroïne folle de joie, c'est loin d'être le cas puisqu'elle ne sait pas qui est le père.. Une question parmi tant d'autres qui la fait beaucoup réfléchir..
Il est toujours question de rivalité entre Mark Darcy et Daniel Cleaver, cette guerre que nous suivons depuis le début et qui nous amuse beaucoup. On a donc le Mark coincé et le Daniel coureur de jupons, on veut en secoué un et étranglé l'autre mais c'est ce qui fait le charme de cette saga.

Une plume fluide, addictive, qu'on prend plaisir à retrouver à chaque fois pour de nouvelles heures de rires et d'émotions.

Je ne voulais pas voir le film avant d'avoir lu le livre donc autant vous dire que je n'ai pas encore vu celui-ci mais que ce sera fait très prochainement. A savoir qu'il est sorti au cinéma le 5 Octobre 2016 et dont je trouve la bande annonce absolument géniale.

En résumé, une chick-list que je recommande chaudement pour un moment de détente et de rire en compagnie d'une héroïne follement attachante.






Note : ⭐⭐⭐⭐⭐




[Interviews] M. Rose




Bonjour à tous,
 
Je reviens aujourd'hui avec l'interview de Rose, auteure et bloggeuse.



*****




Bonjour Rose, merci d'avoir prit répondu positivement à ma proposition et de prendre de ton temps pour répondre à mes questions.
 
 
 
 
1. Pour commencer, pourrais-tu te présenter en quelques mots ?
 
Bonjour, je m'appelle Rose, mariée, 28 ans et maman à temps plein de deux petites terreurs.




2. Depuis quel âge écris-tu ? Qu'est-ce qui t'a poussé à écrire la première fois ?

Je n'écris pas depuis longtemps, un peu moins de deux ans, mais il y a longtemps que je rêvais de sauter le pas. Ce qui me pousse à écrire ? Le partage avec le lecteur c'est indéniable.




3. Pourquoi publier en autoédition ?

Je ne connaissais pas l’autoédition il y a moins d’un an, c’est en tant que blogueuse que je l’ai découvert. L’autoédition permet une liberté d’action qu’on ne retrouve pas dans l’édition traditionnelle, c’est pour cette raison qu’on choisit cette voie. En tout cas, c’est la mienne, car je n’aime pas être restreinte dans mes choix et mes actions. Je veux rester libre d’agir comme je l’entends.




4. D'où te viennent tes idées de romans ?

Bonne question. Pour L’Héritière des Brumes, je suis partie d’un souvenir d’enfance. Pour un projet encore secret, je m’inspire de l’une de mes plus grosses craintes. Plus globalement, je note dans un petit carnet toutes les idées qui me viennent. Un vieux couple qui se donne la main dans la rue m’inspire tout aussi bien qu’un coucher de soleil sur l’océan atlantique.





5. En quelques mots, pourrais-tu nous présenter ton œuvre ?

Mia est une jeune adulte avec un don de médiumnité. Elle va découvrir un héritage familial presque trop gros pour elle. Avec l’aide de son meilleur ami PG, un fantôme, qui lui est à la recherche de ses origines que Mia devra faire face à la vérité sur son étrange héritage.





6. As-tu de nouveaux projets à venir ?

Oui, déjà terminer l’écriture du tome 2 de L’héritière des Brumes qui devrait sortir l’année prochaine. J’ai également sur le feu le projet que j’ai cité un peu plus haut, mais pour le moment je ne peux rien en dire.





7. Aurais-tu un ou plusieurs conseil(s) à donner pour de futurs écrivains ?

Je ne suis surement pas la mieux placée pour donner des conseils, mais je citerais plutôt une femme d'une grande sagesse qui m'a dit tout récemment de bien m'entourer et de donner le meilleur de moi-même.




8. Pour finir, un dernier mot ?

Merci à toi de m’avoir ouvert les portes de ton blog, mais également à tous ceux qui lisent les auteurs indépendants et qui en parlent autour d’eux.
 

 
 
*****
 
C'est ici la fin de l'interview, Rose, merci encore et à très bientôt.
 
Vous pouvez retrouver l'auteure sur Facebook, Twitter et Blog ; ces écrits sur Amazon.
 
Ma chronique :






mardi 22 novembre 2016

[Chronique] Il était une fois la Fée Chabada - Lucie Brasseur


Titre : Il était une fois la Fée Chabada
Auteur : Lucie Brasseur
Editions : LB
Genre : Contemporain
Sortie : 22 Août 2016
Pages : 298
Prix





SERVICE PRESSE





Résumé : Maryline, prostituée la nuit, écrit le jour des contes pour enfants. Un soir, elle est arrêtée par les Mœurs. En garde à vue, une cartomancienne lui prédit « la rencontre qui changera sa vie ». Incarcérée et accusée de meurtre, elle clame pourtant son innocence. Pour rendre supportable la détention, elle se met à écrire le conte Des Poupées Géantes et de la Poussière de Joie.


Prélude : À défaut d’être l’héroïne d’un conte de fées, Maryline était fille de joie. Les paillettes de ses robes n’illuminaient aucun bal féerique, n’aveuglaient aucun prétendant intrépide virevoltant. Accompagnant savamment la cambrure de ses reins, elles se limitaient à aiguiser les rêves lubriques de porcs libidineux abandonnant quelques biftons après s’être persuadés d’avoir été heureux.
Cette histoire ne sera donc pas, à proprement parler, un conte de fées. N’y évolueront ni chevalier valeureux, ni sorcières au nez crochu ; pas même de gros dégueulasse s’effaçant sous les traits d’un crapaud coassant au clair des néons blafards d’un motel bon marché.
Et pourtant…





Avis : Tout d'abords, j'aimerais remercier Lucie Brasseur pour la proposition et l'envoi de son roman au format numérique.

Premier roman que je lis de l'auteure, je ne connaissais pas la plume avant ce jour ce qui en fait une totale découverte me concernant.

Nous faisons, ici, la rencontre de Marylise, cette jeune femme qui possède deux facettes, celle d'écrivain de contes pour enfants le jour et prostituée la nuit.
Pourtant innocente, elle est arrêtée, incarcérée et accusée de meurtre. Pour ne pas perdre la tête, elle se plonge dans divers univers plus sombres que celui dans lequel elle vit.

Marylise est une femme forte, rêveuse, idéaliste et passionnée. Elle s'abandonne totalement à l'écriture ce qui permet de faire voyager petits et grands dans des univers particuliers.

Ce que j'ai adoré, ici, c'est l'état dans lequel l'auteure nous transporte, on se pose énormément de questions, on a l'impression de devenir fou et de ne plus savoir où est le vrai du faux dans cette histoire de meurtre. Tout accuse notre héroïne, même les conclusions du psychologue, ce qui nous fait douté de la frontière réelle entre les rêves de Marylise et ce qu'elle vit.

Un roman de qualité dont l'intrigue est travaillée et bien ficelée. Une plume que j'ai adoré découvrir au fil des pages, fluide, délicate et agréable, ce fût vraiment une belle découverte donc, en soit, merci Lucie Brasseur !





Note : ⭐⭐⭐⭐⭐

dimanche 20 novembre 2016

[Chronique] Le monde secret de Sombreterre, Tome 2 - Cassandra O'Donnell

Cette lecture entre dans mon challenge
Littérature de l'imaginaire
Via Livraddict

Saga : Le Monde Secret de Sombreterre
Titre : Les Gardiens
Tome : 2
Auteur : Cassandra O'donnell
Editions : Flammarion (jeunesse)
Genres: Jeunesse, Fantastique
Sortie : 23 Novembre 2016
Pages : 203
Prix




SERVICE PRESSE
En avant première



Résumé : Alina comprend que la situation s'est dégradée depuis son départ : le voile qui protège le monde de Sombreterre se fissure de plus en plus, laissant les monstres-esprits semer le chaos chez les humains.
Parmi les gardiens, on s'interroge : Victor est-il l'élu ? Pourra-t-il tous les sauver ? Les anciens sont fascinés par ses pouvoirs, mais Victor ne sait pas encore à qui accorder sa confiance...






Avis : Tout d'abord, j'aimerais remercier Cassandra O'donnell ainsi que les éditions Flammarion pour l'envoi de ce second tome, en avant première, puisqu'il ne sort que le 23.
Tome 2 que j'ai reçu mardi de cette semaine et que j'ai tout de suite lu. Ma petite sœur, L. (10ans), est actuellement entrain de le lire (quand elle a vu que je l'avais en ma possession, elle était toute contente, "malheureusement" elle ne se souvenait plus vraiment du tome 1 donc nous l'avons relu ensemble et (re)lisons le tome 2 également -nous en sommes à plus de la moitié donc il sera sans doute terminer dans la journée ou courant de la semaine si nous n'avons pas le temps aujourd'hui-).

Je n'ai toujours fait qu'une bouchée des romans de Cassandra tant elle écrit merveilleusement bien, saga pour enfants, Le Monde Secret de Sombreterre se dévore aussi vite que sa première saga Malenfer.

On retrouve donc nos héros, Alina, Lucas et Victor, à Sombreterre, puisqu'ils ont fuient le monde terrestre. Les deux garçons ne sont pas rassurés dans ce nouveau monde qui leur est totalement inconnu.

Dans ce second tome, nous retrouvons un Victor dans un monde inconnu, empli de peur, d'angoisses, d'interrogations. Toujours déterminé et courageux, il ne se laisse pas abattre et suit Alina dans cet univers qu'il ne métrise pas.
Alina, la jeune gardienne, têtue, volontaire, courageuse, et possédant un très mauvais caractère. C'est un plaisir de la retrouver ici, on en apprend plus sur elle et son univers, ce qui nous permet de mieux nous attacher à ce monde.
Lucas, l'humain de l'équipe, ne comprend pas toujours ce nouvel univers, il fait pas mal d'erreurs mais ne cesse d'être aussi courageux que ses deux amis, il surpasse ses peurs pour les aider. Il apporte légèreté, fraicheur et répliques bien envoyées.

A vrai dire, Victor est le plus réfléchi, Alina, possède une force physique et mentale incroyable et Lucas est le plus casse bonbons ; on s'attache encore plus à nos héros et avons beaucoup de mal à fermer cette agréable histoire..

Des créatures fantastiques particulières qu'on prend plaisir à découvrir au fil des pages, qu'elles soient gentilles ou méchantes, on se les imagine très bien. D'ailleurs, ma sœur (L. 10 ans) prend plaisir à me détaillés les créatures qu'elle imagine quand on lit toutes les deux, c'est vraiment très amusant et elle adore ça.

Vous le savez sans doute mais Cassandra est l'une de mes auteurs favorites, en écrits adultes ou enfants, sa plume est toujours fluide, addictive, attachante et agréable. Elle jongle merveilleusement bien entre rebondissements, actions et révélations sans pour autant perdre son lecteur en cours de route.
Je peux le dire, mes deux sœurs (15 et 10 ans) sont déjà totalement mordues de cette plume (la plus grande à lu les Rebecca Kean et Malenfer, la plus jeune Malenfer et Le Monde Secret de Sombreterre) et attendent, avec autant d'impatience que moi, les prochains écrits de l'auteure.



Ma petite sœur, L, a terminé la lecture de ce tome deux après avoir relu le premier tome avec moi. Comme celui-ci, elle a adoré sa lecture et attend fortement la suite. Elle adore le personnage d'Alina qu'elle trouve super intéressante à suivre surtout dans son monde qu'on découvre petit à petit. Elle trouve les deux humains (Victor et Lucas) très courageux dans cet univers qu'ils ne connaissent pas du tout. Des créatures qu'elle prend plaisir à imaginer via "l'écriture très jolie de Cassandra" comme elle dit.
Cassandra, tu as rendu une nouvelle personne accro à tes écrits !


Note : ⭐⭐⭐⭐⭐



[Interviews] Fred Marty

Bonjour à tous,
 
Je reviens aujourd'hui avec la rubrique "Interviews" d'auteurs, un rendez-vous en ligne les jeudis et dimanches de chaque semaine.
 
C'est Fred Marty qui me rejoint aujourd'hui pour ce second interview.
 
 
*****
 
 
 
Bonjour Fred et merci d'avoir répondu par l'affirmatif à ma proposition et de prendre de ton temps pour répondre à mes questions.
 
 
 
 
1. Pour commencer, pourrais-tu te présenter en quelques mots ?

Moi, c'est Fred, informaticien le jour, écrivain la nuit et père de famille au milieu de tout ça. 40 ans et toutes ses dents (enfin presque), et beaucoup trop de livres pour son propre bien dixit ma femme (alors qu'on sait tous que je n'ai pas trop de livres, j'ai juste pas assez de bibliothèques :D)




2. A quel âge et comment t'es venu cette envie d'écrire ?

Je devais avoir 12 ou 13 ans quand j'ai eu envie d'écrire. C'était des livres dont vous êtes le héros au départ qui me faisaient envie. Par la suite, j'ai fait énormément de jeu de rôle (papier) où j'étais Maître de Jeu 90% du temps. Je jouais des scénarios du commerce, j'ai commencé à écrire les miens au fur et à mesure où j'ai pris confiance en moi. Du coup, cette approche de l'écriture (scénarios non linéaires racontés à des joueurs qui pouvaient faire ce qu'ils voulaient) influence énormément ce que j'écris aujourd'hui et mes propres rituels d'écriture.

Pour écrire un roman et y mettre un point final, il a quand même fallu que j'attende d'avoir 38 ans (oui, c'était un peu long ^^')




3. Pourquoi choisir l'autoédition ?

J'ai eu tellement de mal à virer tous les blocages qui m'empêchaient d'écrire un roman que j'étais inquiet de perdre la main sur mon projet. Notamment, envoyer un manuscrit à un éditeur qui a 99% de chances de me dire non, si tant est qu'il répondra tout court. J'ai préféré rester maître de mon histoire et aller jusqu'au bout de la démarche, c'est à dire jusqu'à la publication et donc bosser sur la correction, trouver un illustrateur (mes compétences en graphisme s'arrêtent aux bonhommes bâton), concevoir l'e-book et le tome papier, etc.

Au fur et à mesure que j'avançais dans le projet et que je connaissais mieux le monde de l'édition, ça m'a renforcé dans mon approche. Après tout, je suis un auteur débutant sans CV, parmi un paquet d'autres, et les maisons d'édition reçoivent entre 5 et 20 manuscrits par jour. Donc je me construis mon expérience tout seul comme un grand et, le jour où je travaillerai avec un éditeur, ce sera sur un pied d'égalité où chacun apporte quelque chose à l'autre. En connaissant mieux les différentes tâches qu'implique la publication d'un livre, je serai plus à même d'apprécier ce type de collaboration et d'évaluer si c'est que je veux ou non.

Le but est donc d'être un auteur hybride, avec des titres en autoédition et d'autres dans l'édition classique.




4. En quelques mots, peux-tu nous parler de tes écrits ?

J'écris deux séries distinctes qui ont pour ambition de lancer deux projets de monde étendu. En théorie, tout ce que j'écris s'inscrira soit dans l'un soit dans l'autre.

Il y a donc les Chroniques de Gabriel qui est du New Adult (ou du Young Adult avec des persos de 20 ans si vous préférez), dans un univers contemporain fantastique. La partie surnaturelle est inspirée des légendes basques. Le tome 1 a été publié le 2 avril 2016, c'est mon premier roman, le tome 2 est en cours d'écriture. L'écriture est partie des 4 personnages principaux et j'étends l'univers autour d'eux au fur et à mesure de mes besoins.

Le tome 1 raconte l'histoire de Gabriel qui reçoit une lettre de sa mère, lui donnant rendez-vous à un lac des Pyrénées. Le problème étant qu'elle est morte depuis trois ans... Il ira à cette rencontre avec ses trois amis proches, se retrouvera projeté dans un monde parallèle. Il devra à la fois en sortir et découvrir ce qui est réellement arrivé à sa mère.

En parallèle, j'ai les Aventures de Sherona qui est de la fantasy, inspirée d'une campagne de jeu de rôle que j'ai menée pendant quelques années. C'est de la fantasy avec humour, mais pas de la comédie délirante type Naheulbeuk. Contrairement à Gabriel, j'ai l'univers en tête, un monde qui est sur le point de connaître de profonds bouleversements et de nombreuses intrigues sur le point de démarrer. Sherona et ses collègues en verront une partie directement, d'autres histoires seront plus appropriées pour être racontées du point de vue d'autres personnages.

Le tome 1 est sorti le 30 juin 2016 (écrit en parallèle pendant les très longs mois de correction de Gabriel T.1). Il raconte l'histoire de Sherona, une voleuse qui se trouve engluée dans des dettes consenties à la Reine Noire, la reine de la pègre locale. Du coup, quand on lui propose un job délirant d'accompagner des pèlerins dans une quête pour trouver le Domaine Divin de l'un des Dieux de la Mort, elle est contrainte d'accepter. Elle est accompagnée par Jasper, un explorateur mi-humain, mi-fée, et ils vont devoir monter une équipe de choc et tenter de réaliser ce voyage impossible.

Le tome 2 est en cours de conception (je commencerai l'écriture après Gabriel T.2).




5. De nouveaux projets à venir ?

En dehors de ces deux séries, j'écris des projets "expérimentaux" pour aller dans d'autres voies et tenter des choses. Je les intercale entre un tome de Sherona (le 1 par ex), et le suivant de Gabriel (le 2). J'ai écrit un livre dont vous êtes le héros qui est soumis à un éditeur, et j'hésite sur le prochain projet. Cela pourrait être une réécriture des 10 petits nègres dans l'univers de Fantasy, mais écrit du point de vue de l'assassin. Ou encore une exploration des thèmes de voyage dans le temps, qui me tentent depuis un moment. C'est quand j'aurai fini le premier jet de Gabriel T.2 que je devrai prendre une décision.




6. Qu'est ce qui t'inspire le plus quand tu écris ?

Difficile à dire, je prends tout en fait. Je m'appuie forcément sur tout ce que j'ai lu, joué (jeux de rôle, société, jeu vidéo...) depuis mon enfance. Vu mon grand âge, ça me donne déjà de quoi faire :p
En ce moment, je suis surtout inspiré par des séries TV (Doctor Who, Sense 8, Orphan Black...), mais je continue à lire pas mal. Surtout des auteurs francophones en fait, pour changer de tous les romans traduits que j'ai lus pendant des années.




7. Aurais-tu un ou plusieurs conseil(s) à donner à de futurs écrivains ?

Ne pas lâcher l'affaire et ne surtout pas comparer son premier jet avec le résultat final de votre auteur préféré. C'est NORMAL que ce soit en votre défaveur, c'est comme comparer son coup droit d'amateur ou de futur pro à celui de Federer. Encore heureux que le sien est meilleur que le vôtre, il s'est plus entraîné. Donc, ne pas abandonner, continuer à écrire, accepter qu'on ne part pas tous de la même ligne de départ et que ce n'est pas grave. Certains seront plus à l'aise que vous en descriptions, mais moins en dialogue, ou feront des méchants qui vous plaisent alors que vous savez bien écrire des personnages féminins, etc... Écrire, écrire et écrire encore, ne pas hésiter à sortir de sa zone de confort pour continuer à progresser.




8. Pour finir, un dernier mot ?

Merci d'avoir lu toute cette interview jusque là, merci à Amandine pour les questions, n'hésitez pas à me contacter sur les réseaux sociaux si vous m'avez fait l'honneur de lire un de mes bouquins. J'aime bien parler aux gens :)




*****
 
 
Voilà, c'est tout pour aujourd'hui concernant cette rubrique, j'espère vraiment que celle-ci vous plaira. Merci encore Fred et à très bientôt.
 
Vous pouvez retrouver l'auteur sur Twitter, Blog ; ces écrits sur Amazon.


 
 

[Chronique] L'Esprit du Combat - Mathieu Nicod

Lecture qui entre dans mon challenge littéraire
Littérature de l'imaginaire via
Livraddict


Titre : L'esprit du combat
Auteur : Mathieu Nicod
Autoédition
Genre : Héroic Fantasy
Sortie : 8 Octobre 2016
Pages : 263
Prix




SERVICE PRESSE



Résumé : Épée-Vive est un combatteur à la retraite. Depuis qu’il a déposé les armes, il erre dans les rues de la capitale, fauché et anonyme. Quand son ami lui propose d’entraîner deux jeunes disciples, il saute sur l’occasion pour retrouver sa gloire d’antan. Il parcourt alors les routes du Royaume avec ses élèves pour les confronter à la réalité du Combat. Mais le passé finit toujours par refaire surface…
Loin, à l’est, une tempête se prépare. Un chef de guerre lève une armée de rebelles et conquiert nation après nation. Ses hommes l’appellent le Berger. Il est leur maître, leur général… leur Dieu. Assoiffé de pouvoir et de vengeance, il tourne son regard vers le Royaume…
Confronté aux horreurs de la guerre, Épée-Vive réussira-t-il à protéger ses disciples de la destruction, du chaos et surtout, de lui-même ?





Avis : J'aimerais, tout d'abord, remercier Mathieu Nicod pour la proposition et l'envoi de son roman au format numérique.

Nous faisons la rencontre d'Epée-Vive, une ancienne légende en tant que combattant, et de ses jeunes disciples ou ils parcourent les terres pour se confronter à la réalité du Combat.
Mais également Berger, le chef des rebelles qui désire le pouvoir et la vengeance, en conquérant le Royaume.

Nous suivons l'évolution de ces deux groupes, les tensions de chacun, jusqu'à l'affrontement. Le rythme de lecture suit agréablement l'histoire ce qui nous permet d'être totalement en haleine quand vient le moment explosif de cette rencontre.

Je ne connaissais pas du tout l'auteur avant cette lecture et je suis agréablement surprise. En effet, nous entrons ici dans un univers mystérieux et mystique, promettant guerriers et honneur. Une plume de qualité ou l'intrigue est bien ficelée et les personnages tant surprenants qu'attachants.

Un premier roman pour l'auteur  que je vous conseille fortement tant cette lecture fût belle et agréable. Un genre que je ne lis pas forcément souvent voir quasiment pas puisque ce doit être la seconde ou troisième lecture le concernant, mais j'ai vraiment été surprise par Epée-Vive, son univers et la plume de Mathieu Nicod qui est vraiment très belle, on ne se rend pas compte que ce n'est que le premier roman.





Note : ⭐⭐⭐⭐





vendredi 18 novembre 2016

[Chronique] Ma boule de Neige - Manon Grelha




Titre : Ma boule de Neige
Auteur : Manon Grelha
Autoédition
Genre : Contemporain
Sortie :
Pages : 200
Prix




SERVICE PRESSE



Résumé : Savez-vous à quel point l'amitié d'un simple chien peut se révéler précieuse ?
Je voulais juste qu'on me rende Maël, l'amour de ma vie. Neige, ce cancre adorable aux poils aériens, avait un tout autre plan pour moi. Guidée par mon ange-gardien sur pattes, j'allais trouver en lui l'amitié qui m'était destinée et reprendre goût à une vie merveilleuse.


Couverture réalisée par Anastasia Yatsenko
D'ailleurs, bravo à Toi car celle-ci est magnifique !!!!






Avis : Tout d'abord, j'aimerais remercier Manon Grelha pour la proposition et l'envoi de son roman au format papier, une histoire des plus magnifiques à suivre.

Je le dis franchement, j'ai craqué pour la couverture, pour le titre, mais absolument pas pour le résumé puisque je ne l'ai pas lu.. J'ai parlé avec l'auteure sur Twitter quand elle nous a présenté sa couverture pour laquelle j'ai tout de suite craquée et Manon m'a finalement proposé son roman papier à la lecture.

Nous faisons, ici, la rencontre de Nadège, une jeune femme d'une vingtaine d'années, qui vient de se faire quitter par son petit ami, Maël, au bout de quatre ans de relation.
Elle s'effondre à cette annonce et aura dût mal à tenir le coup face à son travail et aux études. Un beau jour, elle retrouve une boite en carton, à son nom, qui contient une boule de poils blanche, qu'elle nommera Neige.

Va débuter une grande amitié, grande complicité, entre Neige et sa maîtresse, Nadège. Ce chien deviendra son roc, sa force d'avancer.

J'ai vu défilé plusieurs émotions face à cette lecture, surprise, rire, nostalgie, espoir.. Des mots choisis avec soin. Une plume de qualité, agréable et fluide. Des personnages divers dont certains auxquels on s'attache et d'autres qu'on aime détester. Les thèmes abordés ici sont divers et variés, il est question d'amitié, de rupture, de la famille, d'avenir et de doutes.





Note : ⭐⭐⭐⭐⭐


jeudi 17 novembre 2016

[Chronique] Kuban - Aurélie Chateaux-Martin



Lecture qui entre dans mon challenge Littérature de l'imaginaire via Livraddict.
Couverture réalisée par mon amie, Takaraa, que vous pouvez suivre sur son blog ICI



Titre : Kuban
Auteur : Aurélie Chateaux-Martin
Autoédition
Genres : Romance, M/M, Fantasy
Sortie : 24 Décembre 2016
Pages : 239
Prix




SERVICE PRESSE






Résumé : Kuban a quinze ans et il est on ne peut plus heureux dans sa vie. D’aussi loin qu’il s’en souvienne, il a toujours été très proche de Sam, un grand ami de ses parents. Enfant, il considérait Sam comme un modèle, un second père. Mais à présent qu’il est plongé dans l’adolescence, il devient de plus en plus flagrant que ses sentiments pour ce jeune homme, qui l’a toujours traité avec trop d’affection et de tendresse, sont peut-être bien plus complexes qu’un simple lien paternel ou même amical…
Quand Sam entreprend de le séduire, Kuban en est d’abord stupéfié, mais ses résistances vont rencontrer ses véritables désirs et le confronter à ses inavouables sentiments envers le charmant et fougueux couturier






Avis : Tout d'abord j'aimerais remercier Aurélie Chateaux-Martin pour la proposition et l'envoi de ce roman. Quand elle m'a parlé de l'un de ses petits nouveaux qu'elle hésitait à publier, tout en sachant que c'était une romance M/M, je les harcelée (désolée..) pour qu'elle le fasse et, au final, elle me l'a gentiment envoyé en tant que béta et je n'ai qu'une chose à dire : MERCI !

Nous faisons la rencontre de Kuban, un jeune homme de 15 ans, vivant avec ses parents, son frère et sa sœur dans un village où se mêlent magie et druides. Depuis tout jeune, Samuel l'obsède, il est, tout d'abords, un ami proche de son père et comme un deuxième père pour lui.
Cette relation va évoluer jusqu'à devenir une belle histoire d'amour, particulière, certes, mais vraiment belle.

Une intrigue bien ficelée dans un univers magique. Des personnages détestablement attachants, surtout Kuban qui est un jeune garçon qui ne connaît pas grand chose à la vie et qui ne prend pas souvent les bonnes décisions.. Il n'y a qu'à la fin où il est remonté dans mon estime!
Samuel, l'homme pour lequel j'ai totalement craqué même si, par moment, il me tapait sur le système à être trop gentil mais bon, on s'y attache vite.. Très vite!

L'histoire se découpe en deux parties, la première où il est plutôt question de passages érotiques réguliers et le début d'une histoire d'amour qui n'est pas censé exister selon Kuban, et la seconde, est plutôt basée sur la romance profonde qu'éprouvent nos deux héros.

J'ai déjà eu le plaisir de lire l'auteure et c'est une merveilleuse découverte que la retrouver ici, dans cette romance homosexuelle. La plume est agréable, fluide et se lit très facilement.

Une seule chose à vous dire en ce qui me concerne : un magnifique coup de cœur !!




Note : ❤❤❤❤❤ 




[Interviews] Aurélie Chateaux-Martin





Bonjour à tous,
 
Je reviens aujourd'hui avec une nouvelle rubrique pour le blog, il s'agit d'une rubrique "Interviews" d'auteurs, un rendez-vous en ligne les jeudis et dimanches. J'espère que celui-ci vous plaira.
 
C'est la très gentille Aurélie Chateaux-Martin qui me rejoint aujourd'hui pour ouvrir cette rubrique.



*****



Bonjour Aurélie et merci d'avoir répondu par l'affirmatif à ma proposition et de prendre de ton temps pour répondre à mes questions.




1.      Pour commencer, pourrais-tu te présenter en quelques mots ?

En quelques mots… c’est compliqué ! lol Je dirais que je suis une artiste qui a bien du mal à vivre les dures réalités de notre monde et ne pense qu’à s’évader ! Pour ce faire, lire, écrire, dessiner, chanter, danser… tout ce qui permet de voyager, en rêves ou en vrai, m’est précieux ! Je suis aussi maman au foyer de trois beaux petits chevaliers pratiquant l’instruction en famille.



2.      Depuis quel âge écris-tu ? Qu'est ce qui t'a poussé à écrire la première fois ?

J’écris depuis pour ainsi dire toujours, même si plus jeune, c’était surtout vers les poèmes et les nouvelles que je me dirigeais. Plus facile à écrire en plein milieu d’un cours qu’un véritable roman !! ;-) Quant aux romans, j’ai démarré mon tout premier quand j’avais seize ans, mais il a mis des années à vraiment maturer pour pouvoir naitre au grand jour ! Ça a été une sacrée aventure…
Je me suis toujours sentie poussée à écrire, à l’intérieur de moi. Ça me démangeait. Les mots naissaient sous mes doigts sans que je le veuille vraiment, et avant que je m’en aperçoive, ils s’étaient transformés en lignes ! Pour mon premier roman (La Triade de la Pierre Sacrée), c’est un rêve qui m’a éveillée. Un des personnages (secondaires) est venu me raconter son histoire… c’est ainsi qu’est née l’idée de cette trilogie.



3.      Pourquoi publier tes œuvres en autoédition ?

Au tout début, quand j’ai commencé à écrire, l’auto-édition était une sorte de mythe qui n’existait que pour quelques originaux ayant les moyens d’imprimer des tonnes de livres papier et souhaitant se débrouiller tout seuls dans le vaste monde. A cette époque-là, j’ai souhaité me faire éditer, mais j’ignorais comment vraiment contacter les maisons d’édition. Quand j’ai découvert la liseuse, je me suis aperçue qu’on pouvait publier des romans en numérique sur amazon. J’avais déjà fait la démarche de m’auto-éditer à quelques exemplaires via lulu, mais surtout pour les proches. J’ai vu là un moyen de me faire plus connaître, tout en restant libre de mes écrits et de mes faits et gestes, et aussi à portée des lecteurs. L’auto-édition a ça de magique qu’elle permet une totale indépendance, et un vrai contact avec les lecteurs, les bloggeurs, etc, et moi j’adore cet aspect. Communiquer, c’est une autre de mes passions ! J J’aime aussi l’idée qu’on apprend énormément en s’auto-éditant, parce que, nécessairement, on a l’obligation de faire tout un tas de boulots différents : de l’écriture à la relecture, de la mise en page à la promotion de ses ouvrages… C’est une immense richesse, même si ce n’est évidemment pas tous les jours facile de s’en sortir par soi-même !



4.      D'où te viennent tes idées pour tes romans ?

C’est une bonne question ! Je dirais, de mes personnages eux-mêmes. Ils me parlent à l’oreille ! ;-) Je n’ai jamais réfléchi à un livre à écrire, en vérité. Les idées me tombent dessus comme des pommes bien mûres, sans que je ne leur ai rien demandé. Et souvent, c’est un peu le chaos dans ma tête, parce que, les années passant et mon univers se complexifiant, ce n’est plus une histoire qui nait en douceur, mais trois, quatre, cinq qui me déferlent dessus en même temps et réclament le droit d’être retranscrites ! Cela fait qu’en général, j’écris plusieurs romans en parallèle… ;-)



5.      En quelques mots, pourrais tu présenter tes écrits ?

J’ai une quarantaine de romans écrits, actuellement. A part Le Loup Gris qui est un roman unique (et Kuban, aussi, qui sortira prochainement), tous mes romans sont issus de séries. Et la totalité se déroule sur le même univers (le Monde Caché), avec une vraie chronologie, et une véritable cohérence d’une série à l’autre. Toutes peuvent se lire séparément, mais ensemble, c’est une immense fresque qui ne cesse jamais de se préciser et de se dérouler…
Que puis-je en dire de plus ? Mes écrits sont tous de la fantasy, mais ils sont très divers. Depuis les romans axés jeunesse/young adult jusqu’au yaoi, en passant par des romans plus érotiques, je n’aime pas me limiter à un seul « genre », même au sein de la fantasy. Je suis très attentive, dans chacun de mes romans, à développer des personnages réalistes, avec de vraies personnalités travaillées, et beaucoup d’émotions. J’écris aussi souvent dans un style très moderne, qui peut surprendre, parce qu’il est assez différent de ce qu’on trouve habituellement en fantasy, mais j’aime l’idée qu’on puisse s’identifier, se reconnaître dans des personnages, et quoi de mieux pour cela que de les voir parler comme vous et moi ? 



6.      As-tu de nouveaux projets qui vont arriver d'ici la fin 2016, tu peux nous en parler ?

J’ai un projet « yaoi » (romance homosexuelle), Kuban, qui est en cours de bêta-lecture et que j’espère pouvoir publier d’ici fin 2016 ! (même si on s’en rapproche à grands pas ! ^^). Je travaille également sur ma grande série du moment, Le Feu des Steppes, dont j’écris actuellement le tome 7, tandis que le 6 est aux mains des bêta-lecteurs. Ces deux tomes au moins devraient paraître avant la fin de l’année, et j’espère avoir le temps d’écrire également le tome 8 d’ici là ! En parallèle, je fais une petite pause sur mon autre grande série, Les Fils du Vent, qui est plus longue à écrire, et dont je viens tout juste de sortir le tome 10. Et je viens de démarrer une nouvelle série jeunesse, qui ne porte pas encore de nom et n’a pas vraiment encore de scénario fixé, mais que je pense voir évoluer dans les prochaines semaines à venir !! ^^



7.      Aurais-tu un ou plusieurs conseil(s) à donner pour de futurs écrivains ?

Ecoutez-vous ! Ayez confiance en vous ! L’écriture ne s’apprend pas dans un livre, ni sur un banc d’école, mais par l’expérience. Pour moi, écrire est un droit que tout un chacun devrait pouvoir exprimer, sans se dire qu’il « ne sait pas » ou « est mauvais en orthographe ». Ecrire, c’est livrer un petit bout de soi, d’abord à soi-même, avant de l’offrir au monde. Et la confiance, l’auto-estime sont, pour moi, les deux clefs primordiales pour ce faire… Et l’envie, bien sûr !



8.      Pour finir, un dernier mot ?

Merci à toi Amandine ! Parce que tu n’es pas qu’une simple chroniqueuse parmi tant d’autres, mais une personne agréable et très sympathique, qui m’aide beaucoup dans mes projets actuels ! Et puis tant que j’y suis, merci à mes lecteurs, qui me motivent à écrire toujours plus et à progresser dans mon art, pour pouvoir les faire voyager un peu plus à travers les pays du rêve… ^^

 
 
*****


Voilà, c'est tout pour aujourd'hui concernant cette rubrique, j'espère vraiment que celle-ci vous plaira. Merci encore Aurélie et à très bientôt.
 
Vous pouvez retrouver l'auteure sur Twitter, Facebook, Blog ; ces écrits sur Amazon, Kobo, Fnac.
 
Mes chroniques :